Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Léa

La bonne aiguille, comment la choisir ?

La bonne aiguille, comment la reconnaître ?

A l’évidence, c’est celle qui permet de traverser le tissu avec aisance et qui laisse passer avec fluidité le fil dans le chas.

Ainsi, si votre fil vrille, s’effiloche et s’abîme, n’incriminez pas sa résistance ou sa qualité !

Posez-vous simplement cette question : cette matière à broder vous plaît-elle ? Son aspect, sa matière ou sa couleur vous enchantent-elle et conviendraient-elle parfaitement à votre projet ? Alors changez simplement d’aiguille ! Choisissez-en une avec un chas plus large ou une autre encore plus grosse. Lorsque fil, le ruban ou la matière choisie glissent avec fluidité : c’est en tâtonnant que vous trouverez la bonne aiguille !

ASTUCE :

Laissez un reste de fil ou de matière à broder sur le chas pour la retrouver plus facilement.

La grande famille des aiguilles

Commençons par quelques points préliminaires importants :

Plus le numéro est petit plus l’aiguille est grosse. Le numéro 1 correspond au pieu qui est l’aiguille la plus grosse (voir plus loin) et les aiguilles n°20 sont les plus fines.

Je vous recommande d’acquérir les aiguilles en assortiment et de les laisser ainsi rangées dans votre range-aiguilles.

Pour la broderie d’embellissement, il y a six familles d’aiguilles indispensables à toujours avoir sous la main :

Les aiguilles à broder VOIR ICI

La bonne aiguille

L’aiguille à broder possède un chas long et étroit. Elle permet de broder le fil. L’enfilage est facile et la longueur du chas rend possible la pénétration de plusieurs brins à la fois dans une aiguille fine et souple. Plus l’aiguille est fine, moins elle demande d’efforts pour traverser facilement les tissus et les épaisseurs.

Découvrez la nouvelle présentation sur le thème du Petit Chaperon rouge vu par Léa Stansal

Les Aiguilles à embellissement à bout pointu PAR ICI ou à bout rond ICI

L’aiguille à embellissement est bien reconnaissable avec son chas long et large. Grâce à elle, nous pouvons tout broder (ou presque) !

Ce sont LES aiguilles conseillées pour la bonne pratique de la broderie d’embellissement.

La première chose, lorsque vous avez en main le ruban ou la matière, est de choisir l’aiguille appropriée puis la bonne taille. Celle-ci ne se choisit pas en regardant mais en essayant et surtout en TATONNANT.

La réponse est la même qu’en cas de difficulté dans la vie. Comment  ? Tout simplement en changeant de point de vue… Euh, je voulais dire en changeant de point. De point de broderie bien sûr  ! Point de Boulogne, point de Mirliton, point de couchure, point de Tournicoton… ICI LA GALERIE DES POINTS

A bout rond ou à bout pointu ?

Le bout rond est adapté aux tissages lâches, il s’insérera dans les écartements en effleurant les fibres et donc sans les abîmer. Le bout rond est également indispensable pour tous les points de mirliton puisqu’il faut aider l’aiguille à se promener entre et sous les points du premier passage. Nous éviterons ainsi de toucher la pointe de l’aiguille et de nous y blesser.

Les aiguilles à broder les perles PAR LA

la bonne aiguille pour broder

Vous trouverez dans le commerce de nombreuses propositions d’aiguilles à perles longues, très fines et très souples. Elles sont prévues pour poser les perles avec un fil qui se doit d’être pratiquement invisible. Ce qui n’est pas du tout le cas dans la broderie d’embellissement.

En effet, nous ne travaillons pas la perle posée mais « la perle brodée ». Aussi cherchons nous un fil coloré qui remplira bien le trou de la perle et se posera avec un point qui ne se cache pas. J’utilise pour cela des aiguilles courtes ou demi-long au chas rond.

Les Aiguilles longues ++ PAR LA

Elle porte bien son nom car c’est la plus longue. Choisissez l’aiguille la plus fine possible lorsque vous travaillez des fils fins et surtout lorsque vous devez traverser de nombreuses épaisseurs (tissus, molleton souple et rigide).

la bonne aiguille pour broder

Les pieux PAR ICI

la bonne aiguille pour broder

Ce sont les plus grosses des aiguilles à embellissement.

Oui, je sais que ce n’est pas gentil d’avoir surnommé ainsi cette infatigable et précieuse collaboratrice. Elle existe à bout rond et à bout pointu.

Il est notre recours pour toutes les difficultés car il accepte dans son giron généreux les matières les plus improbables, celles que nous affectionnons particulièrement dans la pratique de la broderie d’embellissement.

Une aiguille aussi énorme ne va-t-elle pas trouer et abîmer mon tissu ?

A quel tissu pensez-vous ? La peau, la si délicate peau humaine ? Une peau si résistante qu’elle se laisse traverser, veines comprises par des aiguilles creuses et qui, dans les quelques instants qui suivent… se referme définitivement sans laisser la moindre cicatrice !

Ce n’est pas par hasard que le même mot « tissu » est utilisé pour la peau et pour l’étoffe. Le tissu vivant se laisse traverser et se referme. Et il en est de même pour les étoffes. Pour preuve, connaissez-vous les techniques du boutis ? Les fils tissés d’un coton fin se laissent écarter pour y introduire cordonnet ou rembourrage. L’action terminée, ils vont se refermer d’une manière si parfaite que vous ne reconnaîtrez ni l’endroit ni l’envers de l’ouvrage. Convaincue  ?

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Zonzon

Extra-fort à broder pour fleurs printanières irrésistibles !

Extra-fort à broder : ruban léger, d’un centimètre de large environ, en fibre synthétique. Les couturières les utilisent pour renforcer les ourlets et les coutures d’un vêtement.

Mais, nous les brodeuses, pourquoi pas leur donner une seconde vie en… les brodant ?

Extra-fort à broder teinture maison

Comment le reconnaître ?

Pour réaliser cet élégant bouton de fleur, vous aurez besoin d’un sachet ICI de trois mètres de ruban Extra-fort d’un centimètre de large environ, teinture artisanale coloris rose changeant.

Les rubans que nous vous proposons sont « vintage ». Ils ont été chinés en brocante. Après un lavage et une teinture maison, ils ont été repassés et découpés pour vous proposer des assortiments de couleurs uniques.

Réalisons un bouton de fleur tout en volume

Avec un pieu à bout pointu ICI, réalisez plusieurs grands points de bouclette avec le ruban Extra-fort sur de la toile à beurre PAR LA.

A la base de la fleur, appliquez un second ruban Extra-fort préalablement froncé avec un fil fin à broder Laïna coloris Fluo PAR ICI. Utilisez ce même fil pour fixer le ruban, souligner les pétales et poser des perles et des baguettes PAR LA.

Une fois votre fleur brodée, découpez le surplus de toile à beurre. Effilochez. Puis posez sur votre broderie.

Voici un second modèle de fleur, plus simple à réaliser.

Extra-fort à broder

Le résultat est toujours très spectaculaire !

Ici les fleurs ont été posées sur un coupon de velours de soie VOIR ICI. N’oubliez pas d’encoller de la toile à beurre au dos du velours avec de la colle reposionnable et temporaire.

Ajoutez du feuillage brodé avec l’assortiment « Mohair et son étincelant » PAR LA afin de les entourer. Retrouvez l’art du point de feuille ICI.

Enfin, quelques points de nœud en ruban Suave ICI et des points d’arête avec du fil à broder Laïna et en viscose blanc ICI vont parfaire cette jolie broderie.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Mimosa, parfum de Provence…

Mimosa : c’est en premier lieu un doux et suave parfum poudré qui rappelle l’odeur de la violette, du miel, ou bien encore du jasmin et de la vanille.

Puis c’est aussi une couleur, celui de ses pompons jaunes lumineux, duveteux et si délicats.

Mimosa brodé

En ce jour de la Saint Valentin, le mimosa, comme une madeleine de Proust VOIR ICI se prête à dire : Nul ne sait à quel point je vous aime.

mimosa magic patch

C’est l’une des fleurs préférées de Léa Stansal.

Souvenez-vous ! c’est aussi l’un de ses premiers modèles brodés ! A découvrir ou redécouvrir dans le numéro SPECIAL du magazine MAGIC PATCH de 2002.

Nous vous proposons de le réinventer avec les matières d’aujourd’hui.

Mais avant de le broder, il nous faut l’examiner de plus près.

Son écorce est en général lisse et duveteuse de couleur variée allant du bleu-vert et gris-vert jusqu’au brun.

Mimosa botanique

Ses fleurs sont de formes et de tailles variées : petites, peluchées, régulières, solitaires ou en grappe, dans un camaïeu infini de jaunes.

Son feuillage est… sans feuilles, mais il est formé d’épines très légères – comme certaines fougères – de couleur vert ou gris-vert.

Maintenant, place à la pratique !

Travaux pratiques : pour broder le mimosa

Le dessin, le choix des points de broderie sont bien sûr importants. Mais, ce qui est essentiel, c’est le choix des matières à broder.

Pour la tige, notre choix se porte sur le Fil Feuillu – mélange de coton et de lin ICI – du fait de son aspect rustique, légèrement rêche.

Les fleurs sont réalisées avec différentes matières de composition, de tailles, de couleurs et d’aspect différents. C’est ce mélange qui donnera un rendu spectaculaire et réaliste à votre broderie.

Pour le feuillage, le fil fantaisie Ronces ICI est particulièrement bien adapté par les nombreux poils cousus sur sa trame. Elles évoquent tous les branchages épineux.

Nous avons réuni dans un sachet « TRAVAUX PRATIQUES : pour broder le mimosa » VOIR ICI , un dessin, une photographie d’une branche de mimosa et une explication, un coupon de toile à beurre et quelques matières choisies.

Grâce à ce guide, vous pourrez découvrir ou approfondir des techniques simples et spécifiques, ainsi que l’utilisation d’étonnantes matières à broder.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Le temps des amoureux, il est venu !

Le temps des amoureux, n’est-ce pas le mois de février ? Avec pour point d’orgue : la Saint Valentin…

Mais savez-vous pourquoi ?

Plusieurs hypothèses. La plus poétique nous dit que c’est à compter du 14 février que les oiseaux commencent à se mettre en couple à l’approche du printemps…

C’est en tout cas l’occasion d’offrir de petits cadeaux pour déclarer ou rappeler à l’autre son amour. À chacun, et chacune, de faire amoureusement marcher son imagination ! Mais bien sûr, il n’est pas interdit d’y penser les autres jours de l’année…

Brodons de belles images d’enfants dans la neige

Nous vous proposons deux sachets « Inspiration » sur ce thème.

Une bataille de boules de neige

Dans ce sachet PAR LA, une image textile représentant la reproduction d’une scénette ancienne (taille 13 cm x 18 cm environ), accompagnée d’un coupon de toile à beurre et de différentes matières à broder qui ne manqueront pas de vous inspirer.

En premier lieu, collez avec de la colle repositionnable et temporaire l’image au centre d’un coupon de toile à beurre.

Commencez par broder des branchages au point d’arrête avec le fil à broder Laine ou Tweed ICI ou Aubier PAR LA. Ils conviennent parfaitement pour figurer des branchages en hiver.

Puis posez de la neige (Douceur blanche ICI) au point de tournicoton.

Ensuite, découpez le surplus de toile à beurre autour de la broderie. Posez la broderie ainsi découpée sur le tissu de fond choisi. Et pourquoi pas un bloc de patch ?

Et pourquoi pas un couple d’enfants ?

Dans ce deuxième sachet « Inspiration » ICI, une charmante image textile représentant la reproduction d’une scénette ancienne (taille 13 cm x 18 cm environ). Elle est accompagnée d’un coupon de velours de soie col bleu canard – teinture maison – et de différentes matières à broder.

le temps des amoureux

La voici brodée avec les matières choisies pour vous. Tout comme la précédente image, positionnez-la sur le coupon de velours après l’avoir découpée.

ou bien encore des amoureux sur carnet ?

le temps des amoureux

Voici deux enfants amoureux. Ces jolis minois vous inspirent ? Voilà un KIT STARTER qui vous aidera à commencer rapidement un carnet brodé avec les diverses matières spécialement choisies.

Ceci n’est pas un kit complet. Mais quelle est donc la différence ? Presque pas d’explications… Juste une suggestion. A votre tour de créer en utilisant les éléments proposés Et … osez !

Le temps des amoureux fait battre les cœurs…

Réalisons et brodons des #coeursamoureux VOIR ICI.

le temps des #coeursamoureux

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

2021, nouvelle année, nouveaux projets…

2021 : un, deux, trois, partez !

Cette nouvelle année est particulièrement porteuse d’espoir et de renouveau…

L’Ange protecteur de 2021

Pour partir du bon pied et après une année 2020 si « spéciale », nous avons particulièrement besoin d’un ange protecteur.

2021 et son ange protecteur

Nous vous proposons cette belle image représentant une scénette ancienne imprimée (taille d’environ 45 cm x 45 cm). Elle est accompagnée de diverses matières à broder dans une même gamme de couleurs et une fermeture à glissière, si vous souhaitez faire un coussin.

C’est une OFFRE SPECIALE VOIR ICI pour un PETIT PRIX. Mais en PETITE QUANTITE pour se donner toutes les chances pour commencer 2021.

Les nouveautés

2020 s’est éloignée… Nous avons envie de l’oublier mais elle ne nous pas laissé que de mauvais souvenirs… Elles nous a permis de prendre le temps de réfléchir, d’imaginer… et de créer.

A l’atelier, quelque chose se prépare : la naissance de l’aîné d’une belle famille…

Nous avons pensé à vous, les brodeuses de tous les horizons, débutantes ou expérimentées… A toutes celles qui veulent découvrir, apprendre et progresser dans les techniques de la broderie d’embellissement et dans le Monde de Léa PAR ICI.

Nous avons ainsi imaginé et conçu un nouveau concept unique en son genre : le FASCICULE.

Mais qu’est-ce que c’est ?

C’est un petit cours de broderie d’embellissement.

Mais pas que… C’est une broderie à réaliser ensemble. Celle-ci est le résultat d’un long travail. En effet, elle a été décortiquée, analysée, simplifiée… Tout cela pour expliquer les bons gestes avec les bonnes matières, sans oublier les conseils et astuces de Léa.

Vous y trouverez ainsi une marche à suivre et des explications détaillées. Egalement des photos et dessins à découper et à coller…

Le fascicule est aussi un cahier d’exercice « fait maison » interactif à collectionner.

Certaines d’entre vous ont eu la surprise de découvrir le thème de notre premier fascicule avec leur commande avec les bons vœux de Léa.

Inscrivez-vous à la newsletter de ce blog pour ne rien manquer.

Et suivez Léa Stansal PAR ICI, la boutique ICI et ses élèves PAR LA sur Instagram.

Egalement sur Facebook : Léa C’EST ICI et la boutiqueleastansal C’EST LA.

Sous oubliez notre chaine Youtube VOIR ICI.

Bonne année 2021

Nous vous souhaitons une très belle année créative. Qu’elle vous apporte également santé et sérénité.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Fil rouge #2 – brodons le fil Araignée

Fil rouge #2 (la suite) pour découvrir la broderie d’embellissement.

Vous êtes très nombreuses à suivre et à participer à cette aventure créative et nous vous en remercions.

Commençons par un rappel de l’épisode précédent

Avec ce projet Fil rouge, nous vous proposons de broder ensemble, tous les premiers dimanches du mois, un patchwork réalisé avec des tissus en laine de style masculin – de grande ou petite taille, selon votre choix.

Fil rouge quilt brodé

Quelques idées pour réaliser cette pièce qui sera notre base de travail :

Patron et explications ICI

Extrait du Hors Série du magazine Marie Claire Idées N° 2 de janvier 1999

Extrait du livre A LA BONNE RENOMMEE – Modèle publié dans le magazine 100 IDEES n°156 (octobre 1986)

C’est l’occasion d’étudier toutes les matières à broder proposées sur le site de la boutiqueleastansal.com VOIR ICI. Nous apprendrons les points de broderie les plus adaptés pour chacune d’elles. En un mot, nous découvrirons les secrets de la broderie d’embellissement – définition PAR LA.

Je brode, tu brodes, nous brodons…

Choisissez de préférence un bloc de votre patch de coloris gris clair ou moyen pour que les couleurs de votre broderie puissent bien ressortir.

Pour ce premier exercice, nous vous proposons de broder les fils Araignée.

Commencez par réaliser de grands points d’arête et/ou d’épine avec un premier coloris de fil à broder « Grosse araignée » ICI. Laissez des espaces entre vos points. Puis complétez les espaces avec un deuxième et un troisième coloris de fil « grosse araignée ».

Le point d’arête et le point d’épine :

Ces deux points, très proches, sont composés de deux points de feston dont l’un est fait vers la droite et l’autre vers la gauche. Ils font penser aux arêtes de poisson, arête dorsale comprise, ou aux épines, d’où leur nom. Les points intérieurs forment une nervure centrale.

On les travaille verticalement. Partez du bout de la branche vers le bas. La largeur du point peut être changée à volonté. Brodez de façon irrégulière, contrairement aux règles de la broderie traditionnelle où il faut que chaque point soit identique.

fil rouge #2 point d'arête et d'épine

Ces deux points sont des points à boucle, c’est-à-dire que le fil doit être passé sous la pointe de l’aiguille avant d’être tiré. Il existe de nombreuses variantes de ces points.

Conseil de Léa :

Osez mélanger sur une seule branche ces deux points et leurs variantes. C’est le principe même de la broderie d’embellissement. Vous obtiendrait une broderie plus vivante et vibrante.

Le feuillage

Brodez des feuilles avec du ruban Chiffon PAR ICI par groupes de deux ou trois points lancés.

Terminez votre broderie par un fil fin. Ici une petite araignée coloris rouge et blanc. Brodez des points d’arête et/ou d’épine et des nervures au centre des feuilles au point lancé.

Découvrez et essayez le fil araignée. Retrouvez toutes ses spécificités ICI.

Je vous donne rendez-vous dans un mois pour la suite du fil rouge #2.

Une surprise pour vous glissée dans chaque commande

Pour toute commande passée sur le site www.boutiqueleastansal.com, un sachet Goutez-moi comprenant des matières à broder étonnantes et mystérieuses sera glissé dans votre colis. Les accords de matières et de couleurs – tous différents – choisies par Léa, seront pour vous une inspiration, une suggestion ou tendance pour vous permettre d’appréhender les nombreuses possibilités d’association entre couleurs et textures.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Colorier de la Toile de Jouy, un jeu d’enfant !

Colorier de la Toile de Jouy, c’est très amusant ! Avec du fil et des rubans, bien sûr !

Aujourd’hui, on trouve la Toile Jouy partout, dans la mode comme dans la déco. Intemporelle, elle est reconnaissable entre mille ! Elle reflète le bon goût et le traditionnel savoir-faire à la française.

Ne dit-on pas qu’elle est la première bande dessinée de l’histoire !

Pour en savoir plus, visitez le site du musée de la Toile de Jouy PAR ICI.

A lire ou à relire notre précédent article intitulé : « Toile de Jouy, une histoire à broder » VOIR ICI.

Brodons de la Toile de Jouy

Léa Stansal aime colorier ces scénettes pittoresques depuis de nombreuses années. Ses choix s’arrêtent sur les toiles de Jouy vintage aux motifs délicats et bien dessinés.

Redécouvrons ses boites dans le livre « Boites à histoires » PAR LA édité en 2012, et comment Léa les brode et met en scène.

colorier de la toile de jouy

De nombreuses images à broder vintage à petit prix vous sont proposées VOIR ICI.

Quelques points suffisent pour réveiller le dessin et l’éclairer.

Dans la scénette évoquant la moisson, Léa a utilisé le ruban Mina VOIR ICI pour colorier les épis de blé, puis un brin de mouliné PAR LA pour les souligner. Quelques points de nœud en ruban tricotine Suave coloris bleu muscaris PAR ICI terminent le tableau.

Les fils à broder Laïna VOIR ICI sont ici indispensables pour broder la végétation.

Sur une autre face de la boîte, Léa a brodé avec les mêmes matières l’image du « petit village ».

colorier de la toile de jouy

Pour le tour de chaque face de la boîte, posez au point tournicoton du ruban Tulle VOIR ICI et quelques perles VOIR PAR LA.

Interprétez à votre façon le « petit village », sachet inspiration ICI, ICI et LA.

Colorier de la Toile de Jouy : un vrai bonheur. A vous de jouer !

Et n’oubliez pas, il est encore temps de profiter des BONNES AFFAIRES C’EST ICI.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Les intérieurs de cousette en vedette

Les intérieurs de cousette sont aussi importants que la couverture. Pour que votre cousette soit unique, il faut aussi prendre le temps de les travailler. Il ne faut pas les négliger, ils méritent toute votre attention !

En premier lieu, je vous rappelle ce qu’est une cousette : c’est un nécessaire de couture qui a la particularité d’être portatif et de petite taille. La cousette peut ainsi être facilement emportée partout.

Elle a la taille d’un carnet avec une couverture raide grâce au molleton rigide glissé à l’intérieur. Sa spécificité réside dans sa pliure qui est large et souple. Et cela afin de pouvoir accueillir des intérieurs épais.

Nous vous proposons PAR ICI, le patron des cousettes avec sa plaque de molleton rigide.

Retrouvez nos kits de cousette PAR ICI et un tuto PAR LA.

Pour réaliser les intérieurs, privilégiez les lainages plus épais et plus moelleux pour vos aiguilles.

Histoire de la vieille couverture chinée par Léa Stansal :

C’est dans un camion de déménagement que j’ai eu la chance de la dégoter…
Elle y avait passé quelques années, toujours prête à protéger les meubles, à amortir les chocs et autres menus services…
Le patron (probablement reconnaissant) ne fut pas enclin à me la céder.
Mais je sus être persuasive. Et heureusement que ce jour là, je trimbalais mon chariot à roulettes parce que… la vieille couverture en question… pesait le poids d’un âne mort… Perso je n’ai jamais traîné d’âne mort mais… bien emporté la couverture qui piquait et puait.

C’était une couverture si vieille qu’elle datait du temps où on les faisait bouillir pour les laver, à une époque où les traitements anti-feutrage n’existaient pas !
Une vieille couverture si résistante que les mites les plus voraces n’en sont pas venues à bout…
Une vieille couverture si méprisée qu’elle ne serait même pas proposée à la vente dans la plus modeste des brocantes !

Léa a tant aimé la broder, qu’il n’y en a plus ! Mais par le jeu et le long travail de teinture, découvrez nos bandes de lainage épais VOIR ICI.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

Conseils pour mettre les intérieurs en valeur :

Découpez des carrés ou des rectangles de tailles différentes dans du lainage épais. Puis brodez sur tout le pourtour des points de surjet ou de feston avec le fil à broder « Petite Araignée » ou « Grosse Araignée » VOIR ICI, ou avec deux brins de Laïna PAR ICI, ou bien encore du fil Fluo PAR ICI.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

Ensuite selon votre créativité, ajoutez des perles de rocaille et fantaisies, ou pourquoi pas des Murano PAR ICI. Fixez aussi des breloques originales petites ou grandes PAR LA, mais toujours sans modération. Et encore des objets insolites, comme des feuilles, herbes, ou baies et autres VOIR PAR LA.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Poches pochettes pour toutes les occasions

Poches pochettes : c’est en premier lieu le titre d’un livre de Léa Stansal VOIR ICI. ​

C’est aussi des petits sacs pas plus larges que vos doigts écartés et pas plus profonds qu’une poche. ​Juste ce qu’il faut pour y ranger son portable et quelques objets indispensables !​

Je vous dévoile aujourd’hui les secrets de Léa Stansal pour réaliser en quelques heures seulement une ​pochette originale. Elle ne vous quittera plus !​

Pour réussir ce défi, choisissez les coupons de tissu patchwork vintage que nous vous proposons PAR ICI. ​

Les tissus anciens sont marqués par le temps mais emprunts d’une grande poésie, comme les aime Léa Stansal.

Il existe aussi un kit comprenant tout le nécessaire pour réaliser une pochette fourre-tout prête à être embellie VOIR PAR LA.

poches pochettes Léa Stansal

Ce coupon est une bande constituée d’un ensemble de fines couches de toile en coton, matelassées ensemble à la main. ​Il vous suffira de la plier en deux pour former une pochette fourre-tout. Sa taille, une fois réalisée, est d’environ 15 cm de large sur 22 cm de hauteur.​

Ce n’est pas plus compliqué que cela !​​

Phase préparatoire :

​En premier lieu, avec une aiguillée de fil à broder Arachnée PAR ICI, faites un point de feston le long des deux côtés de la bande de patchwork.​ Ce fil a été choisi pour sa solidité et son coloris variant. Puis personnalisez votre pochette avant de réaliser son montage final.​​

Décoration de votre pochette pour la rendre personnelle et unique :

​Profitez de cet espace de créativité pour placer des broderies anciennes ou vos propres broderies ou bien encore des images de votre choix.​ C’est le moment d’utiliser les trésors qui vous collectionnez avec amour. ​Vous pouvez aussi choisir d’aller à la pêche aux inspirations sur le site de la boutiqueleastansal.com PAR ICI.​​

Voici un modèle réalisé par Léa Stansal :

Elle a choisi d’y appliquer l’image SUR SES PAS VOIR ICI, après l’avoir brodée bien sûr. Elle s’adapte particulièrement bien à la pochette fourre-tout.​

Retrouvez l’image SUR SES PAS seule PAR ICI en kit PAR LA. ​Pour fixer l’image, brodez un point d’arête avec une aiguillée de fil à broder Arachnée.

poches pochettes Léa Stansal

Ensuite, Léa a ajouté le personnage de Windy sur une fleur réalisée en laine feutrée et entourée de breloques. Ici des ciseaux de brodeuses, bien sûr PAR ICI.

Vous pouvez aussi remplacer le personnage par un animal ou d’autres objets insolites VOIR ICI.

​​Le Montage :​

Retrouvez le pas à pas ICI. Les deux côtés latéraux de votre poche pochette seront reliés sans difficulté grâce au point de feston réalisé. Posez en même temps des perles « Les belles mélangées » en grappes PAR LA.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Le lapin du lundi de Pâques à broder

Le lapin est depuis toujours le symbole de la fertilité et de la fécondité et donc du printemps. Allez savoir pourquoi ?

Dans la tradition populaire germanique, c’est lui qui apporte les œufs décorés aux enfants.

Alors pourquoi pas le broder ?

Nous vous proposons des sachets « Inspiration » pour l’occasion au petit prix de 5 €.

Le « lapin vert » VOIR ICI

la lapin vert sachet inspiration

Dans ce sachet, un motif (taille 12 cm) à rebroder, imprimé sur une toile de coton – teinture maison -accompagné d’un coupon de tissu coloris rose fleuri (taille 25 cm x 16 cm), d’un Poilu-velu coloris vert, de chutes de tarlatane coloris vert clair et de perles Fluo.

LE « LAPIN AU MILIEU DES FEUILLES » PAR ICI

le lapin au milieu des feuilles

Dans ce sachet, un motif (taille 12 cm) à rebroder,  imprimé sur une toile de coton – teinture maison – accompagné de perles lumineuses coloris vert/or, d’un ruban à broder Chiffon coloris vert/noir, de deux feuilles en tissu plastifié faciles à broder, trois autres feuilles de tailles diverses et de trois papillons en pâte de verre coloris assortis.

LE « LAPIN JAUNE » PAR LA

le lapin jaune

Dans ce sachet, un lapin en PVC peint à la main coloris jaune/rouge accompagné de chutes de velours imprimé feuillage, de Poilu-velu imitant l’herbe, d’une douzaine de perles bicolores coloris vert/orangé, deux aiguillées de fantaisie Hortensia coloris mauve et deux perles vertes.

LE « GRAND LAPIN » PAR ICI

Le grand lapin sachet inspiration

Dans ce sachet, un motif (taille 35 cm) à rebroder, imprimé sur une toile de coton – teinture maison, avec un fil de fantaisie Hortensia à poser au point de tournicoton. Parfait pour réaliser un Tote bag.

La « bague de Mr Lapin » PAR ICI

Dans ce sachet une bague réglable, un coupon de satin de coton teint coloris rouge pour réaliser un yo-yo de 4 cm de diamètre et un assortiment de perles de rocaille. Pour les explications, retrouvons-nous sur le blog C’EST ICI.

Dans la boutiqueleastasal.com, vous trouverez aussi :

Les breloques « lapins » à 2 € PAR LA

es lapins breloques

Retrouvez aussi toutes nos Inspirations. Un coup de cœur à PETIT PRIX ICI : Une image, une breloque ou quelques matières inspirantes et c’est le début d’une nouvelle création. Ces articles ne sont pas suivis et ils sont en petites quantités.

Bon lundi.

A vos aiguilles.