Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Articles avec le tag ‘La-Grande-Paula’

La Grande-Paula ! Mais qui est-elle ?

La Grande-Paula, c’est le fil rouge ! Oui c’est celui que l’on suit et retrouve dans les différents ouvrages de Léa Stansal.

Je vous propose en cette période de confinement un petit jeu. Partez à la recherche de la Grande-Paula et adressez-nous un message en commentaire sur ce blog dès que vous retrouverez sa trace dans l’un des livres de Léa.

Je lance le jeu en vous disant que j’ai trouvé son image seule à broder ICI et le kit complet PAR LA. Ces produits sont actuellement en PROMOTION.

L’explication complète et détaillée de ce modèle est téléchargeable gratuitement en bas de cette page VOIR ICI.

La Grande-Paula image à broder Léa Stansal

Et c’est dans les premières lignes du livre « LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT » VOIR ICI que Paula KKatz-Zalc nous en dit plus sur sa grand-tante paternelle dite La Grande-Paula.

PAULA, CE DERNIER OUVRAGE EST BIEN DIFFÉRENT DES PRÉCÉDENTS… IL SE PRÉSENTE COMME UN RECUEIL DE TEXTES, SIGNÉS PAULA KKATZ, QUE VOUS AURIEZ DONC ÉCRITS PRÉCÉDEMMENT. PEUT-ÊTRE VOTRE JOURNAL DE BORD ? C’EST BIEN CELA ? Non, non, ce n’est pas moi l’auteur de ces textes, c’est mon homonyme ! Il s’agit de ma grand-tante paternelle, malheureusement décédée bien des années avant ma naissance. J’ai seulement traduit et assemblé les fragments de textes qui me sont parvenus.

DE QUOI PARLE VOTRE GRAND-TANTE DANS CES TEXTES ? Elle y évoque à la fois sa vie quotidienne, ses souvenirs, son intimité… Et puis sa découverte tardive du travail du tissu et du fil. Je dis « tardive », car les circonstances tragiques… Quoi qu’il en soit, malgré une vie brève, elle eut le temps et le talent d’accomplir une réalisation personnelle singulière dans ce domaine qui m’est cher, la broderie d’embellissement.

Brodons ensemble l’image de la Grande-Paula

C’est une image exclusive imaginée et signée Léa. Le motif comporte des tracés pour la broderie, faciles à suivre. Il est imprimé sur coton natté qui se brode très agréablement. 

L’image imprimée mesure 40 cm par 33 cm, hors tout 48 cm par 37 cm.

En premier lieu, renforcez le tissu de l’image en appliquant sur l’envers de la toile à beurre empesée. Fixez-la avec de la colle provisoire et repositionnable qui disparaîtra au fur et à mesure de la broderie.

la Grande-Paula Lés Stansal

Conseils de Léa :

Je vous déconseille de remplir de broderie toute la surface du dessin. Laissez visibles quelques parties imprimées apporte de la légèreté à l’ensemble. Cependant, vous pourrez également vous amuser à ajouter du feuillage et à faire fleurir un peu plus loin d’autres boutons de roses pour apporter une note personnelle à l’ouvrage.

Mais qu’est-ce-que j’en fais de cette belle image, une fois brodée ? Pourquoi pas la maison de la Grande-Paula VOIR ICI ou un grand sac, ou bien encore, un coussin, le centre d’une grande pièce… etc… etc…

A vos aiguilles.

Prenez soin de vous.

Bon dimanche.

La maison de la Grande-Paula

La maison de la Grande-Paula est la seconde maison que nous vous proposons.

Elle est réalisée sur la base du même modèle que la maison du libraire VOIR ICI le tuto.

C’est aussi une boîte à secrets ou un petit panier à ouvrages.

Retrouvez la Grande-Paula : son image seule à broder ICI et le kit complet PAR LA. Ces produits sont en PROMOTION.

Voici un pas à pas en images pour réaliser sa maison :

Vous avez besoin, en premier lieu, d’un sachet « Les bases : la maison » VOIR ICI, comprenant le patron à découper, les deux plaques de molleton rigide nécessaires et le fil armature.

Tracez et découpez les différents parties de la maison dans le molleton rigide en suivant les indications.

Pour les murs :

Commencez par emballer les quatre murs avec un tissu uni de couleur clair que vous avez sûrement dans vos placards.

Puis, découpez les différents motifs de l’image de la Grande-Paula PAR ICI, renforcée avec de la toile à beurre empesée. C’est la partie la plus difficile. Mais osez ! Vous ne le regretterez pas !

Encollez les différents morceaux découpés avec de la colle provisoire et repositionnable. Puis placez-les sur les quatre murs, en fonction des motifs choisis.

Fixez en réalisant quelques petits points invisibles transperçant toutes les épaisseurs avec une aiguille longue plus-plus C’EST ICI.

La maison de la Grande-Paula

Ensuite, brodez quelques boutons de rose avec de la tricotine Suave coloris rose PAR ICI au point de bouclette, du ruban chiffon coloris vert PAR LA au point lancé. Pour les branches, faites des points de tige avec le fil à broder Aubier fin Réf A PAR ICI.

Puis assemblez les quatre murs avec une aiguillée de fil à broder Laïna PAR ICI au point de piqûre.

Pour le sol :

Emballez le carré de molleton rigide réservé pour le fond de la maison avec le tissu « Ecorce » PAR ICI. Celui-ci doit déborder du reste de la maison. Puis Fixez-le.

Pour le fagot :

Découpez des bandes de tissu « Rayures élégantes » VOIR ICI d’environ 2,5 cm.

Repliez la bande de tissu à l’une des extrémités du fil armature. Maintenir avec une épingle. Puis, entourez le fil avec le tissu. Posez une épingle à l’autre extrémité après avoir replié le tissu. Pour terminer, brodez des petits points avant et arrière avec une aiguillée de fil à broder Laïna coloris noir PAR ICI pour fixer le tissu.

Brodez par endroit sur les fagots quelques points de tournicoton avec le fil fantaisie Hortensia, contenu dans le sachet « Fagot bobine » PAR LA.

Puis ajoutez des grappes de perles de rocaille coloris noir et blanc – Les belle mélangées « La pie qui chante » PAR ICI.

Pour le toit :

Habillez les deux parties du toit avec du velours de soie coloris rose ancienne C’EST ICI. Soyez généreuse avec le velours pour qu’il forme des bourrelets qui débordent de toute part.

Conseil de Léa :

Évitez de repasser le velours, lorsque vous le déposerez sur le molleton rigide. Au contraire, accentuez l’effet matière en le fronçant.

Le Montage de la maison :

Attachez les deux pans du toit sur le fagot et glissez la bobine.

Faites courir de façon irrégulière le fagot autour de la maison. Fixez le tout.

La maison de la Grande-Paula

Votre maison de la Grande-Paula est prête ! Mais que contient-elle ? Peut être des œufs de Pâques !

A vos aiguilles.

Joyeuses fêtes et prenez soin de vous.

Bon dimanche.

Comment broder un visage ?

Broder les traits d’un visage est délicat. On peut s’en passer … Mais il est également possible de s’y essayer. Cela va donner au visage plus de caractère et de réalisme. Mais faites-le d’une main légère afin d’éviter d’alourdir ses traits gracieux.

Vous trouverez parmi les kits et les sachets d’inspiration de nombreux visages sur le site de la boutiqueleastansal ICI et notamment celui de La-Grande-Paula.

Mais qui est La-Grande-Paula ?

C’est Elichat qui nous en parle le mieux : « Cette femme n’est pas une inconnue comme je l’ai toujours affirmé : c’est ma sœur, dont tu portes le prénom, Paula. Paula était grande, si grande qu’on l’appelait La-Grande-Paula. Si grande qu’elle devait incliner la tête pour passer sous les portes et éviter de se frotter à l’embrasure. Elle avait une silhouette gracieuse avec une taille fine, un visage remarquablement bien dessiné aux pommettes hautes, et ce teint clair, presque diaphane, qui contrastait avec une chevelure brune dense, nattée en longues tresses s’enroulant capricieusement autour de sa tête comme les pampres d’une vigne. Paula au teint clair, ses bras blancs et ses mains fines … » (extrait du livre Boîtes à histoires).

Prenez ou reprenez plaisir à la lecture de l’histoire de La-Grande-Paula aux jambes de biche dans le livre Boîtes à histoires ; un conte qui parle de transmission, d’une femme à l’autre, d’une génération à l’autre, et surtout de travaux d’aiguille.

La Grande Paula

Image à rêver de La-Grande-Paula.

PAULA1

La-Grande-Paula s’est endormie et rêve.

Paula3LS

Visage de La-Grande-Paula.

La technique :

Encollez l’envers du visage choisi avec de la colle en bombe repositionnable et posez un fin molleton.

Pour donner vie à votre visage, il suffit de broder 6 petits points seulement  : les 2 coins intérieurs de l’œil avec un fil blanc pour l’éclat et 2 points pour marquer le nez et les 2 coins de la bouche avec un fil noir.

Si vous voulez aller plus loin, posez des perles dans les yeux et quelques points pour souligner le nez et la bouche.

Attention de ne pas trop en faire !

Et pourquoi pas lui faire aussi des grands cils, des larmes de crocodile ou en osant, des points de broderie ?

Dans le livre Personnages Cousus main, vous trouverez de nombreux modèles.

Lequel choisissez-vous ?

visage1LS visage2LS

visage4LS

 

 

Bon dimanche

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer