Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Bibliothèque
Conseils
Translation

Archives

Articles avec le tag ‘Carnet’

Fagot de branchages, plus vrais que nature

Le froid s’installe, l’hiver approche.

Être assis sans penser, sans désir, sans mémoire,

Et, seul, sur mes chenets, m’éclairant aux tisons,

Ecouter le vent battre, et gémir les cloisons,

Et le fagot flamber, et chanter ma bouilloire !

(Sainte-Beuve).

Dans cette ambiance feutrée, nous vous proposons de réaliser un fagot de branchages, tout en volume et plus vrai que nature.

Vous avez besoin de fil de fer souple, de divers tissus aux couleurs végétales, d’une mèche de Laïna, d’un poilu-velu et de quelques perles. C’est tout ? oui c’est tout !

Un kit vous attend ICI qui vous permettra de faire un fagot de six branches.

Puis, pourquoi pas les déposer sur un petit carnet à la couverture en toile à matelas teinte voir ICI ? Regardez, le résultat est spectaculaire !

Pour réaliser le carnet, reportez vous au tuto ICI.

Fagot Léa Stansal

Fagot Léa Stansal

LE PAS A PAS :

En premier lieu, préparez des bandes de différents tissus de 2 cm de large et des morceaux de fil de fer de 20 cm de long.

Repliez le fil de fer aux deux extrémités avec le doigt. Repliez la bande de tissu. Maintenir avec une épingle. Puis, entourez le fil avec le tissu. Posez une épingle à l’autre extrémité après avoir replié le tissu. Pour terminer, brodez des petits points avant et arrière avec une aiguillée de fil à broder Laïna pour fixer le tissu.

Ensuite attachez la mèche de poilu-velu sur le fil en faisant un nœud. Entourez et nouez. Faites quelques nœuds irréguliers le long de votre branche.

Enfin, avec votre aiguillée de Laïna, posez quelques perles en grappes.

C’est fini ! Fagot Léa Stansal Fagot Léa Stansal Fagot Léa Stansal

Voilà, une, deux, trois …. puis six petites branches et votre fagot se constitue.

Prochainement, nous vous montrerons d’autres usages pour ces beaux branchages.  A suivre ….

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

 

 

Carnets brodés de l’amitié s’exposent à Nantes

Anne Carson, élève mais aussi enseignante de la broderie d’embellissement façon Léa Stansal dans la région d’Albi, auteur du blog “Pause Couleurs”, est à l’origine des carnets brodés de l’amitié.

Il s’agit de faire des carnets brodés à la manière des scrapbooks mais ici point de papier, tout est textile!

carnets brodés nantes léa Stansal

Le principe est simple : chaque participante (Anne Carson, Stéphanie Cayphas, Marie Gouragne, Laurence Hardy, Cécile de Koning, Cécile Landel, Susan Deprez et Sophie Henry) choisit un thème pour son carnet, commence par broder sa 1ère page et la passe ensuite à son amie, qui à son tour, brode la 2ème page et ainsi de suite…

Chaque mois, les pages brodées s’ajoutent les unes aux autres et au terme des 8 mois, chacune a la surprise de découvrir les pages qui constitueront les carnets brodés.

Toutes les techniques sont permises, broderie, patchwork, crochet, appliqué, perles, rubans, boutons… L’important est de se sentir totalement libre dans l’interprétation du thème. Il faut laisser parler sa créativité et beaucoup s’amuser !

Pour l’aspect technique du montage des carnets brodés et comme source d’inspiration, le livre Carnets Cousus et Mots brodés.

Sophie Henry, blog « Cocottes et Fil« , a également proposé ce défi à ses élèves (Pascale, Karine, Dominique, Chantal LB, Chantal T, France, Yvette, Sabine, Christine et Jack).

Un grand bravo à toutes !

carnets brodés nantes léa Stansalcarnets brodés nantes léa Stansal

Ce travail a été exposé lors du salon « Pour l’Amour du Fil » à Nantes et il a eu beaucoup de succès.

Cette exposition va maintenant voyager, peut être près de chez vous ! N’hésitez pas, allez l’admirer !

Quelques pages, pour vous donner l’envie de vous lancer aussi à votre tour … Dommage que l’on ne puisse pas tous vous les montrer.

Vous retrouverez nombreux de ces modèles dans les livres de Léa Stansal.

carnets brodés nantes léa Stansalcarnets brodés nantes léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

carnets brodés nantes léa Stansal carnets brodés nantes léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

carnets brodés nantes léa Stansal carnets brodés nantes léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

carnets brodés nantes léa Stansal carnets brodés nantes léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

carnets brodés nantes léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

carnets brodés nantes léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Bon dimanche.

A vos aiguilles !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carnet numéro cent quarante deux


Ce carnet est le mien …

La question est : Faut-il beaucoup s’aimer pour oser imprimer sa « bobine » sur de la soie, la rebroder puis en orner un carnet ?

La réponse est : absolument pas ! …  Nous sommes  mauvais juges de notre image, les seuls qui savent sont ceux qui nous aiment. Un point c’est tout …


Il est permis d’ouvrir


Vous voilà sur la page de garde

Juste un coup de tampon pour l’ex-libris. Certes l’encre est  indélébile, mais ce n’est pas une raison pour oublier de rebroder le numéro


Ici on peut tourner les pages …

Sans entendre une voix qui vous assène qu’il est interdit de toucher !


C’est la page du milieu


Oui, celui-ci c’est le mien ! …


Et pourquoi pas ? …


Osez, osez réaliser le vôtre

Lorsqu’il est fait… Interdiction d’en dire du mal

(il pourrait se vexer)

Tirez lui gentiment le portrait et postez la photo …


LéA