Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Rose accordéon, sa technique et ses secrets.

Rose accordéon : c’est un drôle de nom pour un point de broderie. Mais il a l’avantage de décrire tout à la fois la technique et son résultat !

Ce point vous est inconnu ou vous pensez au contraire bien le connaître ? Léa Stansal nous dévoile tous ses secrets.

Mais en premier lieu, un peu d’histoire. Remontons le temps :

Vers 1900, les merciers proposaient à leurs clientes des kits de broderie contenant le modèle, les explications et les matériaux : lacets, fils de soie… Des galons larges devaient être pliés puis appliqués sur le tissu de fond avec un fil fin. Les lacets, plus fins étaient enfilés dans des aiguilles à tapisserie pour broder directement l’étoffe. Plus tard, cette méthode deviendra la broderie au ruban…

Pour en savoir plus : retrouvez l’histoire de la broderie d’embellissement PAR ICI.

La broderie au ruban, c’est aussi de nombreux points de broderie spécifiques. La rose accordéon est l’un de ceux-là.

C’est un point facile à réaliser et qui permet d’obtenir rapidement une broderie spectaculaire et en relief. Les roses accordéon embelliront, j’en suis certaine, vos vêtements et vos ouvrages.

Sur le plan technique, son secret réside dans un petit tour de main : en premier lieu, choisissez le bon ruban. Les points de « rose accordéon » étaient traditionnellement réalisés avec un ruban en soie.

Rose accordéon Léa Stansal

Ici le modèle « Ondulante » page 164 et 165 du livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Mais aujourd’hui, toutes sortes de rubans, de tricotines et de lacets fabriqués dans des matières nouvelles telles que le nylon, les viscoses, les intissés de polyamides sont désormais facilement à disposition et pas seulement le célèbre et très ancien petit lacet ou ruban de soie.

Ces nouvelles matières sont bon marché et nous offrent des rendus plus riches. Mais laquelle choisir ?

Nous vous proposons un assortiment de trois matières différentes : Tricotine Crystal, Fantaisie dentelle et Yvette. Elles ont été spécialement sélectionnées par Léa Stansal pour réaliser avec succès de belles roses accordéon.

Nous vous les proposons pour un prix spécial « découverte » de 5 € au lieu de 7 € VOIR ICI.

Rose accordéon Léa Stansal

Les voici réalisées en Fantaisie dentelle.

Rose accordéon Léa Stansal

Ici, les roses accordéon sont en tricotine Crystal.

Maintenant, place à la technique :

Prenez l’une des matières proposées et une aiguille à embellissement à bout pointu PAR LA. Le choix de l’aiguille est toujours très important !

Commencez en réalisant un tour de ruban autour de l’aiguille comme pour faire un point de nœud. Puis continuez en faisant un petit point avant au milieu du ruban sur 2 cm environ. Repiquez l’aiguille juste à côté du point de sortie du ruban et tirez doucement. Voyez comme votre ruban se plisse pour évoquer les pétales recroquevillés d’une rose.

Rose accordéon Léa Stansal

C’est encore mieux en images :

 Il ne vous reste plus qu’à essayer !

Alors à vos aiguilles.

Bon dimanche.

2 réponses à to “Rose accordéon, sa technique et ses secrets.”

Laisser un commentaire