Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Lapin et bague de la brodeuse, mais quel est le lien qui les unis ?

Lapin crétin, poser un lapin, le coup du lapin…  je ne vois pas ! Je donne ma langue au… chat !

Il était une fois une bague en forme de lapin. La brodeuse peut la glisser à son doigt mais elle peut aussi la broder.

Quelle bonne idée, Dame Léa !

 

Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal

C’est très simple et très vite fait ! Un sachet contenant tout ce qu’il vous faut, vous attend PAR ICI.

En premier lieu, faites un yo-yo.

Populaire dans les années 1920-1930, le yo-yo est originaire de l’est de l’Angleterre où il porte le nom de Suffolk Puffs. Dans le Nord, on l’appelait Yorkshire Daisy et Yo-Yo aux Etats-Unis.

Pour cela, tracez un cercle de 4 cm de diamètre sur un satin de coton coloris rouge (teinture maison : Léa vous a teint un magnifique rose framboise écrasée). Puis, passez un fil de fronce à 5 mm du trait. Ensuite, rembourrez légèrement, tirez sur le fil pour former le yo-yo et attachez.

Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

Enfin, glissez le yo-yo dans la bague. Et il ne vous reste plus qu’à poser quelques perles de rocaille de différents coloris et le tour est joué !

Pour terminer, les conseils de Léa pour broder les perles C’EST ICI.

Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez également poser ce yo-yo perlé sur un carnet ou une boîte par exemple.

Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal

A vos aiguilles et préparons le printemps !

Bon dimanche

Roses ébouriffées, pas seulement ! Léa ébouriffe aussi la broderie !

Ebouriffer les roses, c’est très facile !

Je ne vous présente pas le célèbre modèle « roses ébouriffées » de Léa Stansal.

Roses ébouriffées Léa Stansal

Vous souvenez-vous des roses posées sur la lettre D du livre « Les Lettres Créatives » de Léa Stansal VOIR ICI ?

Nous vous en avions déjà parlé précédemment dans ce blog ICI.

Léa a revisité ce modèle afin de vous proposer un nouveau KIT SANS TISSU et un tuto en photos pour réaliser cette broderie en un tour de main !

Après le succès de « Tout est enguirlandé », Printemps VOIR ICI et Automne PAR ICI, voici « Tout est ébouriffé » PAR LA.

Roses ébouriffées Léa Stansal

Les roses ébouriffées sont réalisées grâce à une mèche de six fils de Fantaisie à broder Hortensia de coloris différents et choisis par Léa Stansal. Cinq gammes de couleurs vous sont proposées C’EST ICI.

Pour réaliser ce carnet, sur quel tissu intervenir ? Privilégiez ceux dont la trame se laisse plus facilement traverser par les aiguilles des brodeuses.

Nous vous proposons l’un des tissus favoris de Léa : la Toile à matelas. Elle a choisi le coloris Banane ICI, mais il existe de nombreux coloris teints « maison » PAR ICI.

Pour la doublure intérieure, choisissez un velours de coton épais et très doux PAR LA. Et vous aurez aussi besoin de molleton rigide VOIR ICI.

PAS A PAS :

En premier lieu, collez à l’arrière d’un coupon de toile à matelas de 14,5 cm de haut sur 20 cm de large de la toile à beurre avec de la colle repositionnable.

Tracez au stylo effaçable le centre afin de matérialiser la pliure du carnet. Puis, de part et d’autre de cette ligne dessinez du branchage et l’emplacement choisi pour les roses ébouriffées.

Le Branchage :

Brodez des branches avec une aiguillée de tricotine A Tire d’Aile coloris vert au point d’arête en suivant les lignes tracées. Puis faites des feuilles au point de ruban avec la tricotine Suave, coloris du vert au bleu. Ensuite rattachez les feuilles aux branches en réalisant des points lancés avec le fil à broder Araignée.

Roses ébouriffées Léa StansalRoses ébouriffées Léa Stansal Roses ébouriffées Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Les roses ébouriffées :

Commencez par choisir un ou plusieurs brins dans la mèche de fils fantaisie Hortensia, d’une ou plusieurs couleurs. Puis enroulez-les plusieurs fois autour de votre doigt. Ensuite, placez votre fleur et attachez-la au tissu en faisant quelques points serrés. Attention à laisser au centre un espace pour y poser des baguettes avec une perles de rocaille coloris noir à chaque extrémité.

Roses ébouriffées Léa Stansal Roses ébouriffées Léa Stansal Roses ébouriffées Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Montage du carnet :

En premier lieu, découpez deux rectangles de molleton rigide de 8,5 cm de large sur 15 cm de haut. Encollez-les avec de la colle repositionnable et placez-les sur l’envers d’un coupon de velours de coton. Espacez les deux rectangles de molleton de 4 cm afin de permettre au carnet de se plier.

Roses ébouriffées Léa Stansal Roses ébouriffées Léa StansalRoses ébouriffées Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Découpez le surplus de toile à matelas et de toile à beurre. Placez la broderie sur le carnet et attachez-la en réalisant des petits points, notamment en suivant les lignes centrales.

Conseil de Léa :

Aux quatre angles du carnet, je vous propose de poser en même temps de grosses perles de rocaille transparentes et des perles de Murano ICI.

Roses ébouriffées Léa Stansal

Roses ébouriffées Léa Stansal Roses ébouriffées Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Roses ébouriffées Léa Stansal Roses ébouriffées Léa Stansal Roses ébouriffées Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Conseil de Léa :

A l’intérieur de votre carnet, découpez des pages dans de la Tarlatane coloris blanc PAR ICI.

A vous de jouer maintenant avec les différents coloris proposés dans la boutiqueleastansal.com pour réaliser votre carnet personnel.

Bon dimanche.

Hirondelles de Lunéville, un range-aiguilles poétique

Hirondelles de Lunéville !

Pourquoi Lunéville me direz-vous ?

Pour la ville située à moins de 30 kilomètres au sud-est de Nancy et connue pour son Château des ducs de Lorraine (Versailles lorrain).

Et pour le « point de broderie de Lunéville », une technique au point de chainette sur tulle de coton. Elle apparaît à Lunéville vers 1810 dans le but d’imiter les dentelles de Venise, Bruges… en vogue à cette époque. D’abord travaillé à l’aiguille, puis en 1850 au crochet, la dentelle au point de Lunéville connaît un très grand succès au XIXème siècle grâce à la mode des « colifichets féminins » initiée par l’impératrice Joséphine.

hirondelles de Lunéville Léa Stansal

Après le kit « carnet Printemps des années 50 » (malheureusement épuisé) VOIR ICI, nous vous proposons un nouveau kit : « Hirondelles de Lunéville » PAR LA, pour réaliser un range-aiguilles poétique. Une broderie fine et ancienne de Lunéville sur voile de coton coloris noir (vintage série limitée) y est mise en valeur par deux grands Charms Hirondelles.

VOICI LE PAS A PAS :

En premier lieu, tracez avec un stylo effaçable un carré de 10 cm de côté sur l’endroit de la toile de Jouy. Puis, collez avec de la colle reposionnable au centre la broderie ancienne. La toile à beurre déjà encollée sera installée au dos de la toile de Jouy pour la renforcer. Cela vous permettre de broder confortablement.

La broderie :

Réalisez un ensemble de points lancés et de points d’arête pour maintenir la broderie de Lunéville avec un brin de soie coloris marine. Superposez les points pour densifier le branchage.

Hirondelles de Lunéville Léa Stansal Hirondelles de Lunéville Léa Stansal Hirondelles de Lunéville Léa Stansal

 

 

Hirondelles de Lunéville Léa Stansal Hirondelles de Lunéville Léa Stansal Hirondelles de Lunéville Léa Stansal

 

 

Ensuite, brodez du feuillage au point de ruban avec le ruban Chiffon coloris vert foncé/ocre.

Parsemez l’ensemble de petites roses en bouton. Formez des points de nœud assez lâches avec de la tricotine Suave coloris rose poudré. Puis, déposez au centre de chaque fleur un point de nœud bien serré en tournant trois fois un brin de fil à broder coloris orange.

Hirondelles de Lunéville Léa Stansal Hirondelles de Lunéville Léa Stansal Hirondelles de Lunéville Léa Stansal

Brodez des nervures sur les feuilles au point lancé avec un brin de fil Fluo vert.

Le Montage :

Lorsque la broderie est terminée, encollez l’envers et déposez-la sur un carré de molleton rigide en repliant les bords. Puis posez des perles sur le bord en disposant les baguettes dressées plutôt dans les angles.

Pour terminer, recoupez la toile à matelas et effilochez les bords jusqu’à obtenir un rectangle de 17 cm x 26 cm de large. Fixez la broderie sur la toile à matelas en ajoutant des perles.

Encollez l’arrière et déposez-la sur l’envers de la laine grattée et matelassez l’ensemble avec le fil fin à broder coloris orange. Lorsque le matelassage est terminé, coupez la laine qui dépasse. Puis avec la pointe d’un ciseau ou une grosse aiguille, effilochez-la.

Enfin, appliquez les Charms Hirondelle en les cousant avec un brin de fil de soie coloris marine mis en double en recouvrant les trous d’attache avec des perles.

Conseil de Léa :

Empilez les perles par deux ou par trois pour faire disparaître complétement les trous d’attache.

 

Ce range-aiguilles est très poétique, n’est-ce pas ?

Vous trouverez également le Charm « une seule Hirondelle » PAR ICI et un starter « Brondons les Hirondelles » PAR LA.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Sac Héron, une création de Léa Stansal

Sac Héron : c’est la dernière merveille de Léa Stansal et une source d’inspiration pour tous les brodeurs et brodeuses qui souhaitent broder Paul Emile ou Victor, les images de Hérons que nous vous avons fait découvrir la semaine dernière VOIR ICI.

Bien sûr, les Hérons, une fois brodés, peuvent se placer aussi dans le dos d’une veste, sur un grand patch… Les idées ne manquent pas !

sac héron Léa Stansal

MATERIEL NECESSAIRE :

– Trois coupons de tissu vintage « Tablier de grand-mère » aux motifs différents, coloris noir et blanc  (35 x 35 cm) PAR ICI,

– Un coupon de toile à beurre de 40 cm x 40 cm PAR ICI,

– Un coupon de tissu vintage motif fleuri sur fond vert PAR LA,

– Perles Fluo légères multicolores PAR ICI,

– Tarlatane coloris bleu PAR LA,

– Chutes de dentelle ancienne bleue,

– Tissu pour la doublure,

– Deux morceaux de fil de fer de 40 cm.

Pour fixer le héron déjà brodé (tuto pour la broderie C’EST ICI), Léa a utilisé les fils suivants :

– Fil Feuillu coloris brun clair PAR ICI,

– Fil Ficelle fin coloris naturel et doré PAR ICI,

– Laïna coloris mauve PAR LA,

– Fil Feuillu coloris rouge.

MARCHE A SUIVRE :

A – LA FACE AVANT :

En premier lieu, encollez le dos du tissu « Tablier de grand-mère » choisi pour le devant du sac Héron avec de la toile à beurre. Encollez également les chutes de dentelle, la tarlatane et le Héron déjà brodé. Puis, les disposer sur le tissu.

sac Héron Léa Stansal sac Héron Léa Stansal sac Héron Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

Maintenez l’ensemble avec de grands points d’arête réalisés avec le Fil Ficelle et une très grosse aiguille à embellissement. Superposez des points plus petits avec le Fil Feuillu.

Terminez en superposant des points de plus en plus petits avec le fil à broder Laïna coloris mauve.

sac Héron Léa Stansal sac Héron Léa Stansal sac Héron Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Conseil de Léa : N’hésitez pas à allonger les ailes du Héron en poursuivant la broderie sur le tissu de fond.

 

 B – ASSEMBLAGE DU SAC HERON :

En premier lieu, cousez, endroit contre endroit, tous les côtés du sac au point avant. Faites de même avec la doublure.

Puis, brodez un point de feston avec du Fil Feuillu coloris rouge sur toutes les coutures.

Conseil de Léa : Vous aurez compris que je ne trace pas le patron du sac sur le tissu, mais que j’assemble mes tissus comme ils se présentent. Cette façon de faire permet d’obtenir un sac « couture fait fait » !  Le sac terminé mesura environ 33 x 33 cm.

 

sac HéronLéa Stansal

sac Héron Léa Stansal sac Héron Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’ouverture du sac, déchirez deux bandes de 8 cm de large dans le tissu vintage fleuri. Pliez chaque bande en deux. Puis les coudre dans le prolongement de chaque des faces du sac Héron. Glissez à l’intérieur un morceau de fil de fer. Recourbez-en chaque extrémités.

Pour terminer, déchirez plusieurs bandes de 2 cm dans le tissu vintage fleuri, cousez les ensemble. Puis pliez la bande obtenue en deux dans le sens de la largeur puis encore en deux. Faites des petits points avec Laïna coloris mauve et posez des grappes de perles Fluo Légères aux extrémités pour former l’anse du sac Héron.

sac Héron Léa Stansal

sac Héron Léa Stansal

sac Héron Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, nous vous donnons rendez-vous un prochain dimanche pour d’autres exemples d’utilisation des images des Hérons  – Héron Paul PAR ICI, Héron Emile PAR ICI et Héron Victor PAR LA.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

 

Héron à broder, lequel choisir ? Paul, Emile ou Victor ?

Héronterme générique désignant de nombreuses espèces d’oiseaux échassiers de taille moyenne à grande.

Ils se caractérisent par un cou long et grêle, replié en forme de « S », et par un bec jaune orangé, allongé et conique en forme de poignard et des pattes longues et fines.

Regardez,  il est fier ! Comme celui décrit par La Fontaine dans sa fable (Le Héron – extrait) :

Un jour, sur ses longs pieds, allait je ne sais où,
Le Héron au long bec emmanché d’un long cou.
Il côtoyait une rivière.
L’onde était transparente ainsi qu’aux plus beaux jours ;
Ma commère la carpe y faisait mille tours
Avec le brochet son compère.
Le Héron en eût fait aisément son profit :
Tous approchaient du bord, l’oiseau n’avait qu’à prendre ;
Mais il crut mieux faire d’attendre
Qu’il eût un peu plus d’appétit…

Vous avez peut-être découvert en avant-première nos amis les hérons au salon l’Aiguille en fête C’EST ICI.

Ils arrivent maintenant dans la boutiqueleastansal.com. Mais laissez-moi faire les présentations !

Tout d’abord, voici Paul, le héron pécheur.

Il marche avec fierté, lentement au milieu des plantes du marais, le corps droit et l’œil vif. Il observe les poissons et grenouilles qui s’aventurent trop près de lui…

Héron Léa Stansal

Puis, Emile, le majestueux. Il ouvre ses ailes immenses, avant de prendre son envol pour planer avec grâce au dessus de l’étang.

Héron Léa Stansal

 Et Victor, le dernier de la bande. Il a les ailes déployées et les pattes tendues. Il est prêt à atterrir en souplesse et avec élégance.

C’est pourquoi, nous vous proposons de broder ces trois belles images en n’utilisant que quelques points de broderie très simples : point avant, point arrière, point lancé et point de ruban. C’est à la portée de tous.

Pour les débutants, reportez-vous à la galerie des points C’EST PAR LA.

Les conseils de Léa Stansal pour les broder :

Premièrement, commencez par broder le bec et l’œil avec du fil à broder orange FLUO, du Fil Feuillu coloris bleu et du Laïna noir et quelques points avant et arrière.

Héron Léa Stansal Héron Léa Stansal Héron Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Puis, brodez le cou et le ventre en vous aidant du dessin en réalisant des points lancé avec de la tricotine Crystal coloris bleu, du fil scintillant et du fil à broder coloris blanc.

Héron Léa Stansal Héron Léa Stansal

Héron Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

Ensuite, c’est au tour des pattes, puis de la queue. Pour cette dernière, réalisez des plumes au point de ruban avec du ruban Chiffon coloris rose et du ruban Dahlia coloris jaune.

Enfin, vous terminerez par les ailes brodées au point lancé avec de la tricotine Suave coloris jaune pour la transparence.

Surtout, ajoutez un petit morceau de molleton avant de souligner les ailes avec des points lancés en  laïna noir. Cela donnera de la profondeur à votre broderie.

Héron Léa Stansal Héron Léa stansal Héron Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

En plus, ajoutez un morceau de tarlatane coloris bleu au dos de votre héron pour lui donner un petit côté aérien.

Le voilà prêt à être posé sur un sac, un grand patch ou selon votre inspiration.

Où trouvez ces images et ces matières à broder ?

Tout d’abord, l’image seule du Héron Paul PAR ICI, du Héron Emile PAR ICI et du Héron Victor PAR LA.

Cependant, il y a une offre plus avantageuse pour les trois C’EST PAR LA.

Et, un STARTER « Brodons les Hérons » C’EST ICI, comprenant pas moins de dix matières différentes pour broder les hérons vous attend.

Sans oublier, la tarlatane bleue PAR ICI.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Les hirondelles annoncent le printemps

Les hirondelles font-elles ou pas le printemps ? Un célèbre proverbe prétend que non !

Pourtant, les hirondelles migrent en Afrique en autome et reviennent en mars-avril dans nos contrées. Et des dictons anciens nous déclarent le contraire :

L’hirondelle aux champs,
amène joie et printemps
.

 Les hirondelles Léa Stansal

Le printemps va bientôt naître. Les hirondelles
Pour que l’azur s’en vienne égayer son berceau
Fendent le crêpe du brouillard à grands coups
Prestes et nets ainsi que des coups de ciseaux.

(Les saisons – Gaston Couté).

Ainsi, les hirondelles ont-elles toujours été le symbole du renouveau et de la renaissance.

Autrefois, pour les marins, les hirondelles étaient le signe de la terre proche, c’est-à-dire l’annonce du retour au foyer. Ainsi, l’hirondelle est devenu un oiseau de bon augure, porteur de bonheur.

Les hirondelles Léa Stansal

Retrouvez cette page poétique (pages 158 et 159) dans le dernier livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï. En vente ICI.

Pour faire suite à notre article de dimanche dernier VOIR ICI, nous vous rappelons que les oiseaux sont à l’honneur tout au long du mois de février sur le site boutiqueleastansal.com et sur notre stand du salon « l’Aiguille en fête » qui aura lieu :

Paris – Porte de Versailles du 8 au 11 février prochain. Hall 5 – Stand F 113.

Vous y découvrirez notamment un nouveau kit : « Hirondelles de Lunéville », pour réaliser un range-aiguilles où une broderie de Lunéville ancienne est mise en valeur par deux grands Charms hirondelles. Cette fine broderie sur voile de coton coloris noir (série limitée) est encadrée par des points d’arrête en fil de soie coloris bleu marine, du feuillage au ruban chiffon coloris vert/ocre PAR ICI et des fleurs en tricotine Suave rose PAR ICI.

Les hirondelles Léa Stansal

Et pourquoi pas réaliser une belle boite textile poétique grâce à un nouveau starter : « Brodons les hirondelles » et du velours de soie vert changeant, teint par Léa Stansal C’EST ICI. Vous y retrouvez les principaux points et matières utilisés dans le kit : « Hirondelles de Lunéville ».

Les hirondelles Léa Stansal Les hirondelles Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

Terminons par un autre modèle de boite : il suffit d’y ajouter un galon de fourrure coloris bleu PAR ICI et ça change tout !

 Les hirondelles Léa StansalLes hirondelles Léa Stansal

En attendant le retour des hirondelles,

Bon dimanche.

Des oiseaux à l’Aiguille en fête

Les oiseaux s’invitent tout au long du mois de février et sur notre stand du salon « l’Aiguille en fête » qui aura lieu :

Paris – Porte de Versailles du 8 au 11 février prochain. Hall 5 – Stand F 113.

Nous avons ainsi préparé plein de surprises et de nouveautés pour l’occasion, qui, nous espérons vous raviront.

Suivez les aventures du bestiaire de Léa Stansal PAR ICI, pour broder et placer dans vos ouvrages les animaux qui jalonnent les contes de Léa.

En avant première voici Bec Rouge, un grand charms en métal. Vous pourrez le poser sur tous vos ouvrages et pourquoi pas, comme Léa, sur un fagot feuillu.

Regardez cette merveille : un porte-monnaie que vous retrouverez bientôt en kit sur le site : boutiqueleastansal.com.

Oiseaux à l'Aiguille en fête Léa Stansal

Nous vous proposerons aussi des hirondelles annonciatrices du printemps, mises à l’honneur sur un range-aiguilles embelli par une broderie ancienne de Lunéville réalisée sur une gaze de coton coloris noir.

Oiseaux à l'Aiguille en fête Léa Stansal

Ou bien encore, des oiseaux majestueux, des hérons qui orneront à l’évidence un sac ou un grand patch…

Oiseaux à l'Aiguille en fête Léa Stansal

Et d’autres surprises encore !

Zonzon animera un atelier sur le salon et vous pourrez broder des boutons de roses sur un très mignon petit coussin à porter en broche ou en pendentif ou bien encore pour accrocher au bout de votre paire de ciseaux.

Ce modèle très simple mais néanmoins spectaculaire, est à la portée de tous et vous fera découvrir la broderie d’embellissement, une méthode initiée par Léa Stansal.

Il porte le joli nom d’Accrochez-moi ! Retrouvez son tuto PAR ICI.

Oiseaux à l'Aiguille en fête Léa Stansal

Vous apprendrez notamment à broder la tricotine Suave ICI, le ruban Chiffon ICI et la Chenille fine.

Oiseaux à l'Aiguille en fête Léa Stansal

Pour vous inscrire à l’atelier C’EST ICI. Le prix est de 30 € comprenant le cours d’une durée d’une heure et demi et le kit complet. Quatre ateliers sont proposés, un chaque jour du 8 au 11 février.

Enfin, pensez à apporter votre paire de ciseaux et vos aiguilles de toutes les tailles voir ICI.

Pour terminer, n’oubliez pas qu’il ne vous reste plus que quelques jours pour profiter des PROMOTIONS : c’est jusqu’au 31 janvier 2018 dans la boutiqueleastansal.com C’EST ICI

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Escargots sur carnet : le savoir-faire de Léa Stansal

Escargots posés sur un carnet, un cadre, une petite boîte textile, quelle drôle d’idée me direz-vous !

Mais pourtant, elle est bien sympathique cette petite bête qui porte sur son dos, sa maisonnette. Mais aussitôt qu’il pleut, le petit escargot est tout heureux. Il sort sa tête et … » chante les enfants.

En premier lieu, nous vous proposons ce dimanche de les mettre en scène sur un carnet.

Vous aurez bien sûr besoin d’un starter PAR ICI.

escargots Léa Stansal

Pour le réaliser, vous aurez également besoin de molleton rigide PAR ICI. Indispensable pour créer des carnets, des boites ou des lettres en volume, dont vous trouverez de nombreux modèles dans les livres de Léa Stansal PAR ICI. Il se coud à la machine mais aussi à la main en utilisant de préférence des aiguilles longues Plus-Plus VOIR ICI pour traverser plus facilement toutes les épaisseurs.

Pour la couverture, Léa a choisi du velours de soie PAR LA.

escargots Léa Stansalescargots Léa Stansalescargots Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

Reportez-vous au tuto ICI pour le montage du carnet.

Une fois votre carnet perlé, il est temps d’attacher les escargots et de les entourer d’herbe et de mousse. Mais, comment les broder ?

Nous avons déjà évoqué les techniques d’accroche C’EST PAR ICI.

Puis, il vous faudra utiliser l’incontournable point Tournicoton. Tous ses secrets sont PAR ICI.

En premier lieu, préparez une aiguille à broder avec un fil en double de Fil à broder Laïna. C’est avec ce fil que l’on appliquera facilement, oui, oui… toutes les matières Fantaisies.

Puis, il s’agit d’alterner les points de Boulogne et les points de nœud. Ainsi la matière Fantaisie est appliquée sur l’endroit du tissu et c’est le fil Laïna seul qui traverse le tissu et maintient la Fantaisie.

escargots Léa Stansalescargots Léa Stansalescargots Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi pas poser aussi des escargots sur un cadre textile ?

 

escargots Léa Stansal

ou bien encore sur une petite boite (5 cm x 5 cm).

Voici un pas à pas pour la réussir.

escargots Léa Stansal escargots Léa Stansal

escargots Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

escargots Léa Stansal escargots Léa Stansalescargots Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Petite touche finale : Ajouter un petit bouquet de fagots sur lequel vous aurez poser des perles de Murano en verre à la façon groseille VOIR ICI.

Spectaculaires, n’est ce pas, ces petits escargots ?

A vos aiguilles

Bon dimanche.

Ruban pour broderie au ruban mais lequel choisir ?

Le ruban est utilisé en broderie depuis le XVIIIème siècle. N’hésitez pas à lire ou relire un article précédent sur les origines et l’histoire de la broderie PAR ICI.

La broderie au ruban ou dite « rococo » est née en France : Cocorico ! Mais seules les dames de la Cour pouvaient se permettre de telles décorations élaborées sur leurs robes avec des rubans de soie. Après une éclipse au XXe siècle, elle fait depuis quelques années un retour remarqué sous l’influence de brodeurs japonais, britanniques, australiens et américains notamment. Réalisée à l’aide de minces rubans de soie, polyester, satin ou organdi, elle n’a pas son pareil créer des motifs floraux en relief très réalistes.

Les points utilisés souvent ceux de la broderie au fil, mais il existe également des points spécifiques, pour nous permettre exploiter au mieux la largeur du ruban. Ce travail permet de créer des fleurs, feuilles ou fruits en pliant, plissant les rubans. Traditionnellement les rubans étaient attachés sur un fond de tulle, puis cousu sur le tissu principal.

Nous vous proposons de réinventez cette technique en brodant le ruban pure soie teint artisanalement par Léa Stansal et en le mariant avec de nouvelles matières. Remplaçons également le fond de tulle par de la toile à beurre ou de la tarlatane VOIR ICI.

Voici un exemple plein de tranparence brodé par Léa Stansal :

Ruban broderie Léa Stansal

Conseils de Léa :

Si vous choisissez de broder le classique ruban de soie, attention car celui-ci est très souvent pas en soie mais en matière synthétique. Bien vérifier également son métrage et sa largeur. Les prix peuvent être très variés.

La boutiqueleastansal.com vous propose des rubans 100 % teints par Léa ICI de coloris vert changeant à l’aspect brillant froissé, en trois largeurs (2, 4 et 7 mm).

Cette nouveauté est en promotion jusqu’au 31 janvier 2018. Profitez-en !

Ruban broderie Léa Stansal

Essayez aussi le ruban en coton, que l’on appelle Mina C’est ICI, d’une largeur de 4 millimètres. Son toucher mat, ses couleurs fraîches conviennent bien aux pétales des fleurs ; son aspect rustique et ses teintes sourdes apportent du réalisme au feuillage des bouquets, des buissons et des arbres. Sa principale qualité est un volume spectaculaire et facilement obtenu dès le premier point car ce ruban s’adapte à de nombreux points de broderie dont le traditionnel point de ruban (celui qui se repique).

Ruban broderie Léa Stansal

Et pourquoi pas aussi, le ruban en tulle ! Par ICI. L’appellation de tulle évoque les voiles de mariée, les moustiquaires et les tutus de danseuses. Mais ce tissu transparent et léger peut tout à fait être brodé. Il se présente sous la forme d’un ruban d’un 1,5 cm de large teint artisanalement.

Dans un même ouvrage, mélez tous ces rubans afin d’enrichir votre broderie qui deviendra spectaculaire !

Toutes ces rubans et matières sont actuellement et jusqu’au 31 janvier 2018 en PROMOTION dans la boutiqueleastansal.com C’est ICI.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Animaux et toute la ménagerie, comment les fixer ?

Animaux et petits jouets se cachent très souvent dans les œuvres de Léa Stansal. Les avez-vous remarqués ?

La broderie d’embellissement autorise l’utilisation des nouveautés que l’industrie textile propose – pas seulement le  célèbre et très ancien petit ruban de soie. Toutes sortes de fils, de rubans, de lacets et de tricotines fabriqués dans des matières nouvelles telles que le nylon, les viscoses, les intissés de polyamides ainsi que les laines à tricoter fantaisie plus ou moins synthétiques sont désormais facilement à disposition.

Le monde des jouets offre également une mine d’objets à sortir de leur contexte enfantin pour les intégrer à son ouvrage. Que de trésors à portée de main ! La possibilité de ces ajouts est importante, car elle nous ouvre une fenêtre sur l’air du temps  et ancre résolument l’ouvrage réalisé dans son époque.

Extrait du dernier livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï. PAR ICI.

Pour illustrer ce propose, voici un cadre comportant des grenouilles réalisé par Léa Stansal.

Animaux Léa Stansal

Regardons d’un peu plus près :

Animaux Léa Stansal

Pour fixer les animaux et petits objets sur vos ouvrages, c’est très simple ! Pas besoin de colle, ni de clou pour les perforer !! Il suffit de les entourer avec une matière ou un poilu-velu. Puis faites quelques points serrés pour les attacher. Et le tour est fait !

Vous trouverez dans la boutiqueleastansal.com un starter : Brodons les grenouilles (coloris A C’EST ICI – coloris B PAR LA).

Voici d’autres exemples :

En premier lieu, les Papillons de Mme 2018  VOIR ICI : Ils font partie du kit : Fagot avec papillons PAR ICI.

Animaux Léa StansalAnimaux Léa StansalAnimaux Léa StansalAnimaux Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Animaux Léa Stansal

En second lieu, les escargots : VOIR ICI

Animaux Léa Stansal Animaux Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Animaux Léa Stansal

Mais encore, les deux amis coloris vert : VOIR ICI

Animaux Léa Stansal

Les deux amis coloris rose : VOIR ICI

Animaux Léa Stansal

Enfin, retrouvez et suivez les aventures du bestiaire de Léa Stansal PAR ICI. Brodez et placez dans vos ouvrages les différents animaux qui jalonnent les contes de Léa. Et, il y aura très bientôt de nouveaux arrivants.

Bon dimanche.