Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Nagoya, c’est là que nous retrouvons l’oursonne.

Nagoya ! Mais qu’est-ce qui peut bien attirer L’oursonne-à-la-figure-de-travers à Nagoya ?

Nagoya Takashimaya Léa Stansal

C’est la troisième agglomération du pays, mais il y a peu de touristes. Ils préfèrent, à raison, des villes comme Kyoto ou Tokyo.

Alors pourquoi ?

Comme tout voyage au Japon, celui de l’oursonne commence à l’aéroport où elle est accueillie comme une princesse puis, direction la gare de Nagoya, la plus grande du monde en terme de superficie.

L’Oursonne est invitée à la « Vie est belle » : c’est une semaine de présentation et de rencontre avec des artisans français organisée par le grand magasin TAKASHIMAYA.

Dès son arrivée, L’oursonne-à-la-figure-de-travers est prénommée « Kumasan ».

Nagoya Takashimaya Léa Stansal

Elle est partout à son affaire et apprécie particulièrement les ateliers.

Nagoya Takashimaya Léa Stansal

Kumasan voit tout et surtout… surveille… Léa !

Mais quel est donc ce  point de broderie  ??  Nouveau ???  Goulou Goulou !!

Tendons l’oreille… GOULOU GOULOU  (tourner en japonais) : il semble que ce soit la traduction adéquate du mot TOURNICOTON (VOIR ICI).

Les poilus-velus sont des mèches de matières différentes et fantaisies particulièrement bien adaptées pour être brodées avec le point tournicoton ou « goulou goulou » (PAR LA).

Nagoya Takashimaya Léa Stansal

Un grand merci « Arigatou Gozaimasu » (ありがとうございます)  au personnel du magasin  JR NOGOYA TAKASHIMAYA toujours à nos petits soins et à nos amies japonaises très agréables de contact, toujours de bonne humeur et souriantes.

A très bientôt pour la suite des aventures de L’oursonne-à-la-figure-de-travers.

Laisser un commentaire