Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

« Mon amie la rose » pour embellir un vêtement printanier.

« On est bien peu de chose

Et mon a-mie la rose

Me l’a dit ce ma-tin

À l’au-rore je suis née

Bap-ti-sée de ro-sée… »

 

Ces quelques strophes chantent sûrement à votre oreille ! Léa Stansal nous invite ce dimanche à fêter le printemps et à embellir, sur ce thème, un vêtement avec des bouquets de roses.

Vous avez été très nombreuses à venir nous voir sur notre stand au salon « L’Aiguille en fête » et nous vous en remercions. Vous avez pu y contempler une magnifique veste bleue rebrodée de roses.

Nous vous proposons de choisir la veste ou le vêtement de votre choix dans votre garde-rose et de l’embellir à votre tour en suivant un pas à pas sur plusieurs articles du dimanche. Ainsi l’application d’une image textile n’aura plus de secret pour vous.

Ce nouveau kit dénommée « Mon amie la rose » comprenant deux images vintage et toutes les matières nécessaires pour les broder, se trouve ICI dans la boutique.

Mon amie la rose Léa Stansal

Aujourd’hui, Léa nous explique l’importante et indispensable étape de la préparation avant de commercer votre broderie.

En premier lieu, redécoupez, si besoin, votre image. Puis placez-la, préalablement encollée, sur un coupon de toile à beurre VOIR ICI.

Mais quelle colle utiliser ?

Léa conseille de choisir une colle repositionnable et temporaire en bombe.

Attention, voici quelques précautions à prendre avant son utilisation et cela afin d’éviter les mauvaises surprises (tâches ou doigts plein de colle par exemple). Vaporisez TOUJOURS la colle sur le tissu le plus petit. Et positionnez la bombe au moins à 30 ou 40 cm de dessus de votre tissu.

Pourquoi choisir ce type de colle ?

Elle a l’énorme avantage de ne pas encrasser pas les aiguilles et de nous permettre de travailler « au doigt » ! C’est à dire sans cercle à broder, ni métiers.

Ainsi tendu, l’ensemble, toile à beurre et tissu, devient rigide et permet de broder confortablement et en toute liberté. Vous pourrez tourner votre ouvrage à loisir. Puis l’ouvrage terminé, il retrouvera sa souplesse avec le temps et les diverses manipulations du matelassage.

L’utilisation de la toile à beurre en tissu de fond n’est pas nouvelle. Autrefois elle empêchait le molleton de s’échapper entre les coutures du patchwork et de la doublure. Son usage s’est perdu avec l’arrivée des molletons modernes ayant subi tous les traitements adéquats.

Mon amie la rose Léa Stansal

Maintenant, installez vous confortablement. Votre tousse à couture et le kit sont à portée de mains. 

La maison est calme. Fermez les yeux et respirez profondément.

Ce moment est à vous. Profitez-en pleinement ! Vous êtes prête pour commencer à broder dans les meilleures conditions.

A très bientôt pour la suite de ce pas à pas.

Bon dimanche.

4 réponses à to “« Mon amie la rose » pour embellir un vêtement printanier.”

Laisser un commentaire