Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Lapin et bague de la brodeuse, mais quel est le lien qui les unis ?

Lapin crétin, poser un lapin, le coup du lapin…  je ne vois pas ! Je donne ma langue au… chat !

Il était une fois une bague en forme de lapin. La brodeuse peut la glisser à son doigt mais elle peut aussi la broder.

Quelle bonne idée, Dame Léa !

 

Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal

C’est très simple et très vite fait ! Un sachet contenant tout ce qu’il vous faut, vous attend PAR ICI.

En premier lieu, faites un yo-yo.

Populaire dans les années 1920-1930, le yo-yo est originaire de l’est de l’Angleterre où il porte le nom de Suffolk Puffs. Dans le Nord, on l’appelait Yorkshire Daisy et Yo-Yo aux Etats-Unis.

Pour cela, tracez un cercle de 4 cm de diamètre sur un satin de coton coloris rouge (teinture maison : Léa vous a teint un magnifique rose framboise écrasée). Puis, passez un fil de fronce à 5 mm du trait. Ensuite, rembourrez légèrement, tirez sur le fil pour former le yo-yo et attachez.

Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

Enfin, glissez le yo-yo dans la bague. Et il ne vous reste plus qu’à poser quelques perles de rocaille de différents coloris et le tour est joué !

Pour terminer, les conseils de Léa pour broder les perles C’EST ICI.

Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez également poser ce yo-yo perlé sur un carnet ou une boîte par exemple.

Lapin bague de la brodeuse Léa Stansal

A vos aiguilles et préparons le printemps !

Bon dimanche

3 réponses à to “Lapin et bague de la brodeuse, mais quel est le lien qui les unis ?”

Laisser un commentaire