Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Irrésistible Bambi, comment ne pas se laisser tenter ?

Irrésistible Bambi : On l’aime tous, les petits comme les grands.

Mais de quel Bambi parle-t-on ? De celui du dessin animé de Disney ou de celui du livre « Bambi, l’histoire d’une vie dans les bois » un roman de Félix Salten (de son vrai nom Siegmund Salzmann) publié en 1923 ?

Irrésistible Bambi
Bambi : Eine Lebensgeschichte aus dem Walde by Salten, Felix

Une triste histoire…

Un petit faon nommé Bambi coule des jours heureux dans la forêt. Mais un jour qu’il s’aventure en terrain découvert avec sa mère, des chasseurs les séparent à tout jamais. Dès lors, Bambi ne peut plus apprendre à survivre qu’auprès de son père…

Mais une véritable allégorie…

En 1936, les autorités du régime nazi y ont vu des similitudes avec le sort des juifs. Il y est dénoncé la montée du nazisme au travers de la vie d’un simple petit faon qui tente désespérément à survivre entre les chasseurs et les prédateurs qui cherchent à le tuer. Le livre est interdit et brûlé !

Donner vie à votre propre Bambi…

Pour cela un sachet INSPIRATION : Bambi, vous attend ICI.

Irrésistible Bambi

Il comprend une image textile d’un petit faon sur fond rose (taille 14 cm x 9 cm) sur une chute de tarlatane rose PAR ICI, accompagnée d’une mèche de fantaisie M’Chou ICI et d’une longueur de ruban de soie teinture maison PAR LA.

Vous découvrirez également une très jolie photo du Bambi brodé afin de mieux vous inspirer.

Comment réaliser la couronne de roses :

Le feuillage est réalisé en posant de la fantaisie M’Chou au point tournicoton. Puis à l’intérieur, brodez quelques roses au point d’accordéon avec le ruban de soie.

Quelques explications pour mettre votre Bambi en valeur :

Le secret ? le rembourrage ! Oui mais comment faire ?

Il y a plusieurs techniques. Chacune d’elles donnera un résultat différent : votre personnage sera plus ou moins mis en relief.

Première technique :

Placez un petit coupon de molleton souple juste à l’endroit choisi pour être rembourré et fixez toutes les épaisseurs avec des petits points avec une aiguillée de fil à broder Laïna VOIR ICI. Puis découpez le surplus de molleton. Repliez-le pour plus de volume.

Irrésistible Bambi

Deuxième technique :

C’est celle du « Trapunto » façon Léa Stansal.

Le Trapunto traditionnel, comme le boutis sont des techniques très anciennes de piquage et de matelassage où les motifs sont mis en relief avec de la bourre.

On définit le boutis – ou broderie emboutie – comme une technique qui permet de broder le tissu par l’intérieur. Ce travail nécessitait de la batiste ou une mousseline tendue d’une autre toile plus rigide, souvent une indienne (voir un article précédent ICI). Les motifs sont piqués en point de piqûre, point avant, point arrière, etc.  Puis les boutisseuses introduisaient à l’aide d’une aiguille de buis à deux chas des mèches de coton entre les deux épaisseurs de tissus. C’est un travail de précision, long et minutieux.

Il n’y a pas de trous visibles. Les deux faces sont identiques contrairement au Trapunto. Pour le Trapunto, c’est un tissu de coton pour le dessus, une toile à beurre pour le dessous. Cela permet d’aménager des trous dans la toile à beurre et de glisser du rembourrage.

En ce qui nous concerne en matière de broderie d’embellissement, placez, comme d’habitude, sous votre ouvrage un coupon de toile à beurre préalablement encollé. Avec une aiguillée de fil fin, faites des points autour de l’image à rembourrer. Puis retournez votre ouvrage et réalisez une incision uniquement dans la toile à beurre. Procédez au rembourrage puis refermez l’ouverture si nécessaire avec quelques points.

Votre Bambi est maintenant prêt à être installé sur votre ouvrage. Mais où ?

Je vous propose de nous retrouver dimanche prochain pour découvrir la jolie broderie que Léa a imaginé pour accompagner cet irrésistible Bambi…

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Laisser un commentaire