Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Bibliothèque
Conseils
Translation

Archives

Fagot de branchages, plus vrais que nature

Le froid s’installe, l’hiver approche.

Être assis sans penser, sans désir, sans mémoire,

Et, seul, sur mes chenets, m’éclairant aux tisons,

Ecouter le vent battre, et gémir les cloisons,

Et le fagot flamber, et chanter ma bouilloire !

(Sainte-Beuve).

Dans cette ambiance feutrée, nous vous proposons de réaliser un fagot de branchages, tout en volume et plus vrai que nature.

Vous avez besoin de fil de fer souple, de divers tissus aux couleurs végétales, d’une mèche de Laïna, d’un poilu-velu et de quelques perles. C’est tout ? oui c’est tout !

Un kit vous attend ICI qui vous permettra de faire un fagot de six branches.

Puis, pourquoi pas les déposer sur un petit carnet à la couverture en toile à matelas teinte voir ICI ? Regardez, le résultat est spectaculaire !

Pour réaliser le carnet, reportez vous au tuto ICI.

Fagot Léa Stansal

Fagot Léa Stansal

LE PAS A PAS :

En premier lieu, préparez des bandes de différents tissus de 2 cm de large et des morceaux de fil de fer de 20 cm de long.

Repliez le fil de fer aux deux extrémités avec le doigt. Repliez la bande de tissu. Maintenir avec une épingle. Puis, entourez le fil avec le tissu. Posez une épingle à l’autre extrémité après avoir replié le tissu. Pour terminer, brodez des petits points avant et arrière avec une aiguillée de fil à broder Laïna pour fixer le tissu.

Ensuite attachez la mèche de poilu-velu sur le fil en faisant un nœud. Entourez et nouez. Faites quelques nœuds irréguliers le long de votre branche.

Enfin, avec votre aiguillée de Laïna, posez quelques perles en grappes.

C’est fini ! Fagot Léa Stansal Fagot Léa Stansal Fagot Léa Stansal

Voilà, une, deux, trois …. puis six petites branches et votre fagot se constitue.

Prochainement, nous vous montrerons d’autres usages pour ces beaux branchages.  A suivre ….

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

 

 

Laisser un commentaire