Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

« Etre sur ses pas »… ceux de Léa Stansal

« Etre sur ses pas » est le nom d’une image à broder VOIR ICI mais c’est aussi un apprentissage pour découvrir ou s’entraîner à la broderie d’embellissement.

Broder des feuilles est un exercice simple, pensez-vous ? Mais ne vous y trompez pas ! De nombreuses possibilités créatives s’offrent à vous. Découvrez ce terrain de jeux !

Le secret réside dans l’utilisation du point feuille VOIR LA GALERIE DES POINTS ICI.

"Etre sur ses pas" le point de feuille

UN PEU DE BOTANIQUE

Dans un premier temps, observons de plus près la nature afin de pouvoir s’en inspirer.

"Etre sur ses pas" les feuilles

Une feuille se compose de deux limbes situés de part et d’autre d’une nervure centrale. Cette dernière se prolonge. En devenant le pétiole, elle permet de rattacher la feuille à la branche.

LA BRODERIE DES FEUILLES

Brodez chaque limbe au point de feuille avec une seule et même matière. Pensez aussi à les broder séparément avec des matières et/ou des coloris différents.

Réalisez les nervures dans un deuxième temps.

"Etre sur ses pas" image à broder

Pour ce modèle, un côté de la feuille est brodé avec du lacet GARDENIA PAR ICI et l’autre côté par du ruban MINA PAR LA.

GARDENIA est un lacet fin à broder mais avec un rendu spectaculaire grâce au volume obtenu.

MINA est un ruban à broder en coton, d’une largeur de 4 millimètres, se présentant sous la forme d’une nouette. Son toucher mat, ses couleurs fraîches conviennent bien aux pétales des fleurs. Son aspect rustique et ses teintes sourdes apportent du réalisme au feuillage des bouquets, des buissons et des arbres.

Découvrez nos nombreux coloris – teinture maison réalisée par Léa Stansal.

Pour la nervure, portez votre choix sur une fine Chenille VOIR ICI appliquée au point de Boulogne.

Les fines nervures et les ombres sont réalisés avec le fil fin à broder Laïna C’EST ICI.

A votre tour d »être sur ses pas » et d’explorer les nombreuses possibilités du point de feuille.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Laisser un commentaire