Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

A l’écoute!
Abonnez vous à notre newletter

Léa Stansal
Bibliothèque
Conseils
Translation

Archives

Tuto de l’étoile de juin et brodons des groseilles

groseilles Le Monde de Léa

Groseilles, à croquer ! Souvenez-vous, c’est un modèle du premier livre de Léa Stansal Le Monde de Léa ICI.

Un incontournable !

Nous vous proposons de le revisiter avec de nouvelles matières.

Raisinets, castilles, gradilles ou groseilles, quelque soit le nom qu’on donne à ces petites baies rafraîchissantes et gonflées de jus, on les adore !!

Vous trouverez le kit complet pour réaliser l’étoile de juin ICI.

 

étoile de juin groseilles

Le tuto :

Dessinez trois losanges sur l’endroit de chacun des deux tissus choisis, avec un stylo effaçable. Découpez-les, sans oublier d’ajouter une marge couture.  Puis, pliez les deux ourlets des losanges extérieurs et collez-les par groupe de trois sur de la toile à beurre avec de la colle repositionnable. Enfin, faites quelques petits points pour réunir les deux demi-étoiles.

La broderie :

LES TIGES :

Pour commencer, tracez une tige souple au centre de chaque losange et ajoutez une, deux ou trois des tiges secondaires .

Puis, brodez la tige principale au point de tige avec une aiguillée de Fantaisie à broder Petites branches, fine prise en double. Une fois arrivée à la base de la tige, remontez celle-ci en mirlitonnant la Fantaisie jusqu’à la pointe de la tige.

Ensuite, réalisez les grappillons au point d’arête avec le fil Feuillu.

Enfin, doublez chaque tige principale en brodant un point de tige avec une aiguillée de fil à broder Laïna coloris violet.

étoile juin groseilles étoile juin groseilles étoile juin groseilles

 

 

 

 

 

 

 

étoile juin groseilles

 

 

 

 

 

 

 

LES GROSEILLES :

Nous vous proposons de poser cinq sortes de perles différentes dans leurs tailles et leurs coloris.

étoile juin groseilles

Le conseil de Léa :

Je privilégie la technique de la perle brodée et non celle la perle posée. Le fil qui maintient la perle doit être bien visible. Le point qui le pose doit être plus grand que la perle. Le fil choisi doit être le plus épais possible de manière à remplir le plus possible le trou de la perle. C’est pourquoi, je vous conseille de l’utiliser en double.

Le choix de l’aiguille a également beaucoup d’importance. Vous trouverez ICI un assortiment d’aiguilles à quilter afin de tâtonner entre les tailles jusqu’à trouver celle qui accepte les perles choisies.

Retrouvez tous les conseils de Léa concernant les aiguilles ICI.

Les perles sur l’étoile sont brodées façon « groseilles  » : En premier lieu, sortez une aiguillée de fil à broder Laïna coloris violet au bout d’une branchette de grappillons. Puis, enfilez une grosse perle rouge puis une perle de rocaille coloris marron. Ensuite, repiquez au centre de la perle rouge. Passez à la pose de la perle suivante. Posez également quelques perles de rocaille coloris rouge seules pour représenter les groseilles naissantes.

Le montage :

Pour le montage de votre étoile, reportez-vous à l’explication ICI.

AU CENTRE DE L’ETOILE :

La Fantaisie Herbes en raphia se présente en une mèche réunissant une Fantaisie poilue et deux chenilles fines coloris noir et marron.

Commencez par réaliser une grappe de groseilles au bout de la Fantaisie Herbes en raphia en piquant votre aiguille dans le fil de la trame. Répéter l’opération plusieurs fois. Ensuite, cousez la Fantaisie perlée au centre l’étoile en volume. Bien tirer sur le fil.

Puis, quilter le tour de l’étoile pour donner plus de relief à celle-ci.

Pour terminer, enfilez dans le chas d’un pieu à bout rond ICI, les deux chenilles ensemble et mirlitonner le tour de l’étoile de juin sur son côté verso.

Votre étoile est terminée et elle est à croquer, n’est-ce pas !

étoile de juin groseillesétoile de juin groseilles

 

 

 

 

 

 

 

 

étoile de juin groseillesétoile de juin groseilles

Découvrez un nouveau sachet Assortiment : Brodons l’herbe vous attend  ICI.

Amusez-vous avec ces fils, ces rubans et toutes ces diverses choses insolites toujours destinées au travail textile. Elles ont en commun leur pouvoir évocateur de l’herbe, des branches, des feuilles et en général de ce qui est végétal.

Voici l’occasion d’expérimenter et de vérifier qu’en effet les paysages aussi se brodent pour notre plus grand plaisir.

Bon dimanche sur l’herbe !

Une réponse à to “Tuto de l’étoile de juin et brodons des groseilles”

Laisser un commentaire