Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Des feuilles de lierre à broder.

Les feuilles de lierre sont très variées en formes et en couleurs, de quoi élargir votre champs des possibles !

Elles peuvent se parer de toute la gamme des verts, mais aussi des rouges jusqu’aux bruns et elles peuvent aussi se doter de dessins jaunes, blancs, argentés, voire dorés.

Quant à leurs formes, on en voit des ovales, en étoile ou bien encore en forme de cœur. A vous de choisir !

Dans un article précédent, nous avons découvert comment broder des feuilles simples VOIR ICI, nous vous proposons aujourd’hui de broder des feuilles « en l’air »! C’est à dire qu’elles sont brodées à part… ce qui permet de les ajouter partout sur vos ouvrages.

Léa a choisi de les poser sur la lettre E en volume.

Retrouvez cette lettre à réaliser en 3D et toutes les autres dans le livre : « LES LETTRES CREATIVES » VOIR ICI.

feuilles de lierre Léa Stansal
feuilles de lierre Léa Stansal

Le tuto :

Imprimez des feuilles de lierre sur du papier cartonné. Les découpez et les reportez sur un tissu de coloris vert, puis découpez le tissu au ras et le collez provisoirement sur la toile à beurre avec de la colle reposionnable.

La broderie :

feuilles de lierre Léa Stansal

Vous pouvez vous aider en reportant sur le tissu les zones et traits indiqués sur le patron. Utilisez de préférence un stylo effaçable par la chaleur.

Les petits traits sur les bords correspondent au ruban Chiffon PAR ICI brodé au point lancé.

La zone grisée correspond au tulle PAR LA. Avec une aiguille à embellissement à bout pointu, faites des points de ruban, entre les points en Chiffon. 

Les fines lignes correspondent aux nervures. Elles indiquent la direction des points d’arête à réaliser avec un fil fin à broder, par exemple un brin de Laïna PAR ICI.

Pour terminer, revenez avec un brin de mouliné de soie PAR LA et ajoutez des points lancés un peu désordonnés pour accentuer le coté végétal.

La finition :

Découpez la toile à beurre plus ou moins au ras, effilochez les parties restées visibles, puis appliquez sur de la feutrine verte ou violette.

Ajoutez quelques petits points transperçant toutes les épaisseurs. Vous pouvez ajouter également des perles de rocaille avec un brin de Lana en double.

Terminez en brodant une tige. Pour cela, posez le lacet boisé  PAR ICI au point de tige en partant du milieu de la feuille et en le laissant dépasser de trois centimètres. 

La jupe de Léa :

Dans la chambre de Mina, les meubles s’accumulaient, un mélange hétéroclite de styles de plusieurs époques. Elle avait aussi apporté sa touche, en faisant exécuter un plafond peint qui représentait un ciel d’été parcouru de nuages floconneux où toutes sortes d’oiseaux voletaient. Des mésanges, des pinsons et des chardonnerets qui, agrippés à des tiges de lierre, prenaient des poses. Enfant, j’adorais les regarder, assise auprès de ma Boubée qui lisait en luttant pour ne pas s’endormir.

Extrait du dernier livre de Léa Stansal : « LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT » PAR ICI.

Comme la Grande-Paula, Léa aime le lierre et elle a embelli l’une de ses jupes avec ses feuilles.

Dans ce modèle, la broderie des tiges a été privilégiée. La Fantaisie « Petites Branches » PAR ICI et Ronces Mille Pattes PAR LA ont été utilisés.

A vos aiguilles !

Bon dimanche.

 

Laisser un commentaire