Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Tutos

Cœurs de velours au Bal des Brodeuses

Cœurs de velours réalisés à l’envi au Bal des Brodeuses ce weekend.

En effet, les aiguilles ont été nombreuses à venir danser dans notre guinguette à Joinville-le-Pont !

Coeurs de velours

Mais quel est l’origine du mot velours ?

Ce terme vient du latin villosus (couvert de poils), cela vous étonne ? 

Son aspect velouté unique nécessite un procédé de tissage particulier. Sur la trame du tissu s’intègrent des fils plus ou moins longs, droits ou couchés. Les fils qui ressortent sur l’endroit de l’étoffe sont ensuite coupés plus ou moins longs.

Après le cœur épinglé et les cœurs de Noël, Léa nous dévoile ses secrets et techniques pour réussir des cœurs en velours.

Tuto pour réaliser des cœurs en velours :

Il y a plusieurs techniques différentes en fonction de la qualité du velours choisie.

Si vous utilisez du velours de soie PAR ICI ou du velours de viscose PAR LA :

En premier lieu, dessinez et découpez dans du molleton rigide deux exemplaires du patron du cœur de petite taille.

Utilisez le sachet « Les bases : les cœurs » comprenant une plaque de molleton rigide et les patrons de cœurs C’EST ICI.

Puis, tracez et découpez dans un coupon de velours fin, deux fois le patron. Laissez une marge de couture d’un centimètre et demi. Encollez le velours avec de la colle temporaire et repositionnable en bombe.

Commencez par positionner une petite bande de velours dans l’échancrure. Puis habillez une face du cœur avec le velours et rabattez la marge couture sur l’autre face.

Après avoir réalisé deux  cœurs, placez-les l’un sur l’autre, envers contre envers et fixez-les en réalisant des points de surjet. Posez des perles « Belles mélangées« , un mélange de perles de toutes les tailles VOIR PAR LA sur le pourtour.

Si vous utilisez du velours de coton PAR ICI :

Placez au centre d’un coupon de velours plié en deux, un cœur en molleton rigide, entouré d’une couche de molleton souple sur chacune de ses faces.

Faites des petits points serrés autour de la forme du cœur en transperçant l’ensemble des épaisseurs. Puis coupez à quelques millimètres de votre ligne de points.

Embellissez les bords de votre cœur avec des perles (Voir ci-dessus) ou un Poilu-velu PAR LA posé au point tournicoton.

Il ne vous reste plus qu’à embellir votre cœur avec une image, une broderie et des petits objets insolites PAR LA.

Cœurs de velours

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Cœur épinglé ou pique-épingles ?

Cœur épinglé : pour ne plus perdre ses épingles et ses aiguilles et les avoir toujours à portée de main.

Avec ce nouveau kit VOIR ICI, vous réaliserez en quelques heures seulement, un coussin moelleux. Il vous permettra de garder… du cœur à l’ouvrage !

Cœur épinglé Pique-épingles Léa Stansal

Le preuve par ce tuto pour réaliser un cœur épinglé :

En premier lieu, découpez le patron du cœur. Choisissez celui de taille moyenne. Reproduisez-le sur le molleton rigide, puis découpez-le en suivant le dessin.

Conseils de Léa :

Il est important de conserver le tracé anguleux et cela afin d’obtenir un ouvrage plus créatif.

Puis, placez le cœur en molleton rigide au milieu du tissu en lainage plié en deux. Avec une aiguillée de fil à broder Laïna coloris noir, pris en double, faites des petits points avant tout autour du cœur. Laissez une ouverture. Découpez, ensuite, la forme du cœur au ras des points effectués.

Utilisez l’ouverture pour rembourrer le cœur de molleton souple sur une seule des ses faces. Refermez l’ouverture.

Ensuite, brodez autour du cœur au point de tournicoton, le fil fantaisie « Barbe-de-lutin ».

Avec le ruban Fantaisie Abricot VOIR ICI, réalisez de nombreuses roses accordéon sur le pourtour de votre « cœur épinglé ».

Petit rappel sur la technique pour broder des roses accordéon ICI.

Au centre de chaque rose, brodez un point de nœud avec un brin de fil Fluo de coloris orange VOIR ICI.

Pour terminer, enroulez l’écureuil avec un branchage perlé, lui même entouré par endroit de fil fantaisie « Barbe-de-lutin » et embelli de quelques roses accordéon.

Il ne vous reste plus qu’à fixer à l’aide de quelques petits points serrés l’écureuil emprisonné dans son branchage sur le cœur.

Venez réaliser avec nous des cœurs brodés au Bal des Brodeuses qui aura lieu le samedi 30 novembre et/ou le dimanche 1er décembre 2019 à Joinville-de-Pont VOIR ICI.

Pour s’inscrire : Cliquez ICI.

Si vous avez des difficultés, adressez nous un mail à l’adresse suivante : monde2lea@gmail.com en nous indiquant, vos nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et journée choisie. Pour le règlement de votre participation, merci de nous adresser le chèque correspondant à société LMDL, 27 bis avenue du Parc 94340 JOINVILLE-LE-PONT.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Cartes de Noël à broder

Cartes de Noël ou pour envoyer ses bons vœux pour la nouvelle année, rien de plus traditionnel, mais depuis quand ?

En 1840, alors que le premier timbre postal est créé outre-Manche, les premières enveloppes ornées de motifs de Noël font leur apparition. Puis, avec la lithographie, les cartes de vœux décorées sont imprimées en grand nombre. Cette « mode à l’anglaise » se répand dans toute l’Europe.

En France, il était traditionnel de rendre visite dans les premiers jours de l’année à son entourage pour offrir des étrennes ou des marques d’amitié. A cette époque, il était également d’usage de déposer, pour preuve de son passage, une carte de visite. C’est ainsi qu’apparut l’habitude de remettre au concierge du domicile de ses proches à l’occasion de la nouvelle année une carte de visite sur laquelle on avait écrit une formule de vœux.

Nous vous proposons de perpétuer cette belle tradition en brodant des cartes de vœux.

cartes de Noël Léa Stansal

Un Kit Starter vous attend PAR ICI.

Les matières qui le composent sont juste une suggestion pour vous permettre de laisser libre court à votre créativité.

Si vous souhaitez vous inspirer de la broderie-modèle de Léa, en voici les explications.

LE TUTO :

En premier lieu, collez votre carte textile sur un tissu de fond avec de la colle en bombe temporaire et repositionnable. Au dos de ce tissu de fond, encollez de la toile à beurre pour un meilleur maintien.

Utilisez le fil Araignée coloris vert VOIR ICI pour réaliser des points d’arête qui permettront de fixer l’image au tissu de fond.

Puis, faîtes des petits points de nœud avec le fil Chanceux coloris rouge. Ils représenteront des petits fruits.

Avec le ruban Chiffon coloris vert PAR ICI, brodez du feuillage au point lancé.

Enfin, avec le fil Ronce scintillante PAR LA, amusez-vous à marquer certains détails des vêtements des bambins.

Conseil de Léa :

Dès que vous aurez effectué les quatre étapes expliquées ci-dessus, osez les répéter une seconde fois et cela afin de densifier votre branchage. Vous serez surprise de la différence. Votre broderie sera plus spectaculaire !

Alors, formez, exprimez, adressez ou bien encore présentez des vœux brodés et cela sans modération !

Visitez notre boutique éphémère de Noël VOIR ICI. Vous y trouverez également de nombreuses idées « cadeaux » et des articles qui vous permettront de broder le givre et la neige.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Une patte-d’oie en broderie : qu’est-ce-que-c’est ?

Nous avons vu dans un précédent article VOIR ICI, comment réaliser des branchages sur la base d’un point d’arête.

Nous vous proposons cette semaine une autre technique très simple.

Il s’agit de poser sur le tissu un fil Fantaisie « Petites branches » qui sera ensuite fixé avec une aiguillée de fil fin à broder au point de boulogne.

Point de boulogne Léa Stansal

Pour plus de réalisme, n’hésitez pas à doubler, voire à tripler le fil  « Petite branche » à certains endroits.

Ajoutez ensuite du feuillage en réalisant trois points lancés en forme de patte-d’oie.

Définition d’une patte-d’oie :

Une patte-d’oie : qu’est-ce-que-c’est ? Il suffit de regarder… les pieds d’une oie !

Il s’agit de broder trois points lancés afin qu’ils se rejoignent en un même point. En premier lieu, réalisez un premier point central. Puis ajoutez deux autres points plus courts que le premier. Ils l’encadreront de chaque côté en forme de V.

N’oubliez pas d’ajouter une nervure dans votre feuillage. Elle sera brodée de la même façon en forme de patte-d’oie avec un fil à broder fin.

Et pourquoi ne pas mettre en pratique cette technique en réalisant une étoile aux couleurs du joli mois de septembre ?

L’étoile de septembre :

C’est une étoile 3D à réaliser soi-même. Elle fait partie d’un ensemble de 12 étoiles sur le thème des mois de l’année. L’étoile de septembre est l’une de vos préférées. Si vous souhaitez vous lancer, un kit complet vous attend ICI.

Dans ce modèle, il y a des feuillages en patte-d’oie différents. Le premier a été réalisé avec du ruban Chiffon fin PAR ICI et le second avec du lacet Boisé PAR LA.

Les petits fruits sont des points de nœud brodés avec de la tricotine Suave PAR LA.

Vous trouverez le tuto complet de l’étoile de septembre ICI.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Rebrodez des pétales en soie.

Rebrodez des pétales en soie est l’exercice de ce dimanche. C’est très simple, à la portée de toutes et… très spectaculaire !

rebrodez des pétales en soie Léa Stansal

Qu’en pensez-vous ?

Cela ne vous évoque-t-il pas les fleurs de cerisiers (sakura) du Japon ? Elles représentent le caractère éphémère de la beauté mais aussi de la vie.

Tuto pour les rebroder :

Utilisez un sachet de pétales de soie VOIR ICI.

rebrodez des pétales en soie Léa Stansal

En premier lieu, posez une fine fleur sur un petit coupon de Tarlatane coloris blanc ou rose aubépine PAR ICI.

Avec la mèche de mouliné de coton contenu dans le sachet, brodez des petits points avec une aiguillée d’un seul brin.

Puis au centre de la fleur, posez des perles baguettes VOIR ICI façon « groseille » avec des petites perles de rocaille coloris jaune Canaris PAR LA.

Ensuite, découpez le surplus de tarlatane et fixez sur un branchage perlé coloris blanc ICI préalablement enroulé d’un fil fantaisie choisi dans le sachet « Pour broder l’herbe » PAR LA.

Votre branche fleurie est prête à être posée sur un ouvrage (sac, cadre, patchwork ou autre).

Voici l’interprétation de Léa :

Pour le centre des fleurs, j’ai choisi de poser de la fantaisie M’Chou coloris brun-orangé ICI pour obtenir plus de relief. Puis, j’ai posé des perles « Tubes et Baguettes » PAR LA avec des perles lumineuses « Tutti Frutti » ICI au bout de chaque baguette.

rebrodez des pétales en soie Léa Stansal

Ensuite, les fleurs ont été posées sur le col d’une chemise réalisée dans un tissu des années 50/60. Regardez, j’ai ajouté une touche mystérieuse avec de la gaze coloris rose princesse PAR ICI.

rebrodez des pétales en soie Léa Stansal

Je suis prête pour aller au Bal des Brodeuses. Et vous ?

Nous vous donnons rendez-vous Samedi 1er juin et dimanche 2 juin 2019 pour broder, partager et nous amuser ensemble. VITE INSCRIVEZ-VOUS ICI.

Nous aurons donc le plaisir de vous accueillir à partir de 10 heures au 20 quai de Polangis à Joinville-le-Pont (94) (5 mn du RER A station Joinville-le-Pont ou parking facile gratuit)

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Roses embellies sur une veste, c’est tendance !

Les roses embellies du kit « Mon amie la rose » VOIR ICI, c’est la broderie que nous vous proposons de réaliser ensemble ce dimanche, grâce à un pas à pas tout en photos.

Ce modèle est spectaculaire et à la portée de tous et de toutes. En effet, les points utilisés sont simples : points lancés, points de ruban, points de tige et points d’arête.

Dans un article précédent, nous avons vu les préparatifs indispensables à accomplir avant de commencer tout ouvrage C’EST ICI. Nous sommes donc prêtes à se lancer dans l’aventure.

Approchez et observez attentivement :

roses embellies Léa Stansal
roses embellies Léa Stansal

Conseil de Léa :

Regardez comme cette broderie s’apparente à du coloriage réalisé par petites touches. Laissez-vous donc guider par le dessin et les couleurs de l’image. N’essayez pas de remplir toutes les zones, mais choisissez celles que vous souhaitez souligner.

En un mot, amusez-vous et découvrez à cette occasion de nombreuses matières différentes à broder.

La broderie de l’image :

Avant de mettre en valeur les fleurs de ce bouquet, Léa attire notre attention sur le choix toujours très important, tant des matières que des colories.

Les roses embellies :

Pour les roses : trois coloris allant du rouge au rose très pâle seront nécessaires : un foncé, un moyen et un clair.

A cet effet, Léa Stansal a choisi pour vous trois matières bien différentes teintes par ses soins :

En premier lieu, la Chenille Précieuse coloris rouge pour sa qualité haute couture, exceptionnelle C’EST ICI. C’est un fil à broder à l’aspect pelucheux d’une chenille mais au contraire de celle-ci, il se brode avec une étonnante facilité, ne demandant aucun effort pour transpercer pratiquement tous les tissus et réaliser tous les points.

En deuxième lieu, le ruban Tulle coloris rose C’EST ICI. Transparent et léger, il évoque le voile des mariés.

En troisième lieu, le lacet A Tire d’Aile coloris rose pastel C’EST LA. Une tricotine fine presque aussi facile à travailler que les fils traditionnels.

roses embellies Léa Stansal

Puis, brodez alternativement la chenille Précieuse et le ruban de Tulle au point lancé et la tricotine A Tire d’Aile au point de ruban.

roses embellies Léa Stansal
roses embellies Léa Stansal
Roses embellies Léa Stansal

Les feuilles :

Ensuite, préparez une aiguillée de ruban Chiffon coloris vert changeant PAR ICI et brodez les feuilles au point de feuille. Ce ruban en matière synthétique s’essaye à imiter le papier et y arrive très bien. Son aspect et son toucher sont les mêmes que ceux des pétales de fleurs ou des feuilles. Il est donc léger, doux et velouté. Mais, ne vous fiez pas à son aspect fragile, il se travaille facilement et remplit les surfaces à toute allure. 

roses embellies Léa Stansal

Les fleurs jaunes :

Elles sont réalisées au point de ruban avec la tricotine Suave coloris jaune PAR LA. C’est LA PLUS LÉGÈRE, la plus gracieuse, la plus facile à travailler de toutes les matières à BRODER. Enthousiasmant !

Son aspect évoque les bas en nylon que les femmes portaient dans les années cinquante. Souple, il traverse facilement les tissus et vous pourrez travailler de longues aiguillées car il est solide et ne s’abîme pas malgré les nombreux passages.

roses embellies Léa Stansal

Les finitions :

Pour les calices des roses, utilisez la tricotine A Tire d’Aile coloris vert au point de ruban PAR ICI.

roses embellies Léa Stansal

Pour terminer, reliez les fleurs et les feuilles en brodant des points de tige et des points lancés avec une aiguillée de fil à broder Laïna Pétillante.

Roses embellies Léa Stansal

Voilà, vous venez de terminer la première partie de la broderie.

Montage de l’image brodée sur la veste :

En premier lieu, découpez le surplus de toile beurre et positionnez vos bouquets sur votre veste. Et, encollez-les avec de la colle en bombe repositionnable.

Puis, poursuivez la broderie commencée sur l’image en l’étendant sur la veste pour élargir les motifs.

Roses embellies Léa Stansal

Ensuite, pour fixez l’image, tout en lui donnant un éclat lumineux et aérien, brodez des points d’arête avec une aiguillée de fil à broder « Blanc C’est Blanc » PAR ICI.

Roses embellies Léa Stansal

Conseil de Léa :

Dans le kit, vous trouverez deux images. Alors, n’hésitez pas à les morceler pour éclater vos broderie. Regardez mon modèle.

Roses embellies Léa Stansal

Petite touche finale : Ajoutez autour de la veste un galon de fourrure coloris bleu PAR ICI, par exemple.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

« Carpes sous la berge », poisson d’avril !

« Carpes sous la berge », c’est le nom d’une image à rêver dessinée par Léa Stansal VOIR ICI.

C’est un modèle du livre : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Elle est imprimée sur un très beau natté de coton que vos aiguilles traverseront très facilement.

C’est aussi un kit complet PAR LA comprenant tous les fils et matières nécessaires pour l’embellir. Elle est appréciée notamment par les débutantes car les explications pour la broder sont presque superflues tant elles sont évidentes. Il suffit de suivre les détails déjà réalisés de l’image.

Carpes sous la berge Léa Stansal

Aujourd’hui, nous vous proposons d’utiliser cette image pour réaliser un cadre. Oui, oui, un cadre ! Mais comment est-ce possible ?

Carpes sous la berge Léa Stansal

LE TUTO :

En premier lieu, tracez et découpez dans une plaque de molleton rigide deux cadres en grand format PAR ICI.

Ensuite, habillez les deux cadres ensemble, pour plus de rigidité, avec une bande de tissu à carreaux et une bande de Tarlatane coloris bleu PAR LA.

Pour plus d’informations, reportez vous à votre article : « Envie de cadre ovale, technique et modèle de base » C’EST ICI.

Puis, enroulez un branchage perlé coloris jaune ICI avec du fil Paillette ICI.

Enfin, brodez l’image  « Carpes sous la berge » préalablement encollée sur de la toile à beurre. Un pas à pas pour la broderie est ICI.

Le montage :

Découpez le personnage et les poissons séparemment. Coupez en premier le tissu imprimé, puis dans un second temps la toile à beurre légèrement plus grande.

Carpes sous la berge Léa Stansal

Ensuite, passez à l’assemblage. Placez l’image du personnage au centre. Fixez les branchages et les poissons autour du cadre.

Pour terminer, posez des perles « Diamants sur canapé » PAR ICI avec une aiguillée de fil Fluo coloris orange PAR LA pris en double.

Carpes sous la berge Léa Stansal

Laissez libre court à votre créativité et à votre fantaisie !

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Envie de cadre ovale ? Technique et modèles de base.

Envie de cadre ovale ? C’est une nouvelle fiche technique que nous vous proposons, après Envie de carnet VOIR ICI.

Avez-vous remarqué les nombreux modèles de cadres textiles dans le livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Ce dimanche, nous vous proposons de réaliser trois tailles de cadres ovales avec une seule plaque de molleton rigide VOIR ICI.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Le premier, le grand cadre A : taille 18,5 cm x 14 cm – épaisseur de 3 cm.

Le second, le cadre moyen  B : taille 14 cm x 9 cm – épaisseur de 2 cm.

Le troisième, le petit cadre C : 9,50 cm x 6 cm – épaisseur de 1,5 cm.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Le montage du cadre :

En premier lieu, tracez le patron du ou des cadres choisis sur une plaque de molleton rigide ICI, et découpez-le.

Déchirez une ou des bandes de tissu de 3,5 cm de large. Puis l’enrouler autour du cadre.

Conseil de Léa :

Encollez au préalable votre cadre en molleton rigide avec de la colle en bombe repositionnable et temporaire avant de poser le tissu. Vous évitez l’utilisation d’épingles et ainsi de vous piquer les doigts !

envie de cadre ovale Léa Stansal

Réalisez des cadres de différentes tailles pour plus de créativité.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Vous pourrez ainsi les superposer, par exemple.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Pourquoi ne pas aussi les poser sur un carnet ?

envie de cadre ovale Léa Stansal

Avec une aiguille longue plus-plus ICI et un fil à broder Laïna ICI pris en double, faites des petits points traversant pour fixer le tissu sur le cadre et le décorer.

Voilà, vous savez maintenant comment réaliser techniquement un cadre très rapidement et facilement.

Pour embellir votre cadre, visitez la boutiqueleastansal.com.

Besoin d’inspiration ? Appliquez une broderie, placez un petit animal, posez des perles, ou bien encore un branchage perlé… les idées ne manquent pas !

CLIQUEZ ICI et LA. Il y a de nombreuses nouveautés.

Je vous donne rendez-vous à dimanche prochain pour apprendre à embellir un cadre.

Pour terminer, un rendez-vous à noter pour y découvrir nos nombreux cadres textiles. Retrouvons-nous au salon AIGUILLE EN FETE du 7 au 10 mars 2019, PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES – HALL 6 – STAND K006.

Inscrivez-vous à l’atelier animé par Zonzon le jeudi 7 mars entre 12H30 et 13H30 C’EST ICI pour réaliser un branchage fruité.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Envie de carnet ? Technique et modèles de base

Envie de carnet ? c’est une bonne idée car c’est toujours un ouvrage spectaculaire et réalisable dans la journée !

C’est aussi l’occasion de se replonger dans le livre « Carnets cousus et mots brodés » de Léa Stansal édité en 2010 VOIR ICI. En voici les premières lignes :

Depuis des générations, de nombreuses mains ont travaillé à la réalisation du précieux contenu de la valise en moleskine de Chamomilla : des carnets en tissu. C’est moi, Léa Stansal, sa descendante, qui ai reçu ce trésor en héritage.

Nous vous proposons ce dimanche de réaliser deux carnets textiles avec une seule plaque de molleton rigide VOIR ICI, mais de deux tailles différentes et réversibles.

envie de carnet Léa Stansal

Le premier MODELE CARNET A. Sa taille : 15 cm de haut sur 8,5 cm de large avec une épaisseur de 3 cm.

envie de carnet Léa Stansal

Le deuxième MODELE CARNET B. Sa taille : 13 cm de haut sur 10 cm de large avec une épaisseur de 2 cm.

envie de carnet Léa Stansal

Le montage du carnet :

En premier lieu, tracez le patron du carnet choisi sur une plaque de molleton rigide ICI, et découpez-le.

Puis, vaporisez de la colle repositionnable et temporaire sur les rectangles de molleton rigide (sur une seule face). Placez-les sur un coupon de molleton souple et fin. Puis collez sur l’envers d’un coupon de tissu (Tissu N°1) de 5 cm plus grand environ. Le moins large des rectangles au milieu, les deux autres placés de part et d’autre, espacés de quelques millimètres. Repliez le surplus de tissu.

Envie de carnet Léa Stansal Envie de carnet Léa Stansal Envie de carnet Léa Stansal

Ensuite, déchirez (pour garder le côté effiloché) et encollez un coupon d’un deuxième tissu (Tissu N°2) de la taille du carnet fini.

Avec une aiguille longue plus-plus ICI et un fil à broder Laïna ICI pris en double, faites un point avant au niveau des deux espaces laissés libres entre les molletons rigides, afin de bien marquer la reliure du carnet.

Toujours avec la même aiguille longue, fixez les ourlets à points glissés. Vous pouvez également traverser toutes les épaisseurs du carnet de quelques points.

Voilà, vous savez maintenant comment réaliser techniquement un carnet très rapidement. Vous constaterez que vous pouvez choisir selon votre gré, le côté que vous réserverez à la couverture et celui pour l’intérieur !

Pour embellir votre carnet, il vous faudra broder le tissu choisi pour la couverture avant de monter votre carnet. N’oubliez pas d’encoller au préalable un coupon de toile à beurre VOIR ICI.

Besoin d’inspiration ? Appliquez une image, une broderie, placez un petit animal, posez des perles, ou bien encore un branchage… les idées ne manquent pas !

Vous trouverez dans la boutiqueleastansal.com de nombreux STARTERS ICI qui vous permettront de réaliser en vous amusant des carnets très créatifs, tout en profitant des PROMOTIONS (dans la limite des stocks disponibles) VOIR ICI.

RAPPEL : LE DIMANCHE 3 FEVRIER APPROCHE – INSCRIVEZ VOUS VITE !

IL RESTE QUELQUES PLACES !

Bon dimanche.

Branchages de fête faciles à réaliser.

Branchages de fête par dizaines au salon CREATIONS ET SAVOIR FAIRE. Ils étaient à l’honneur sur notre stand et vous avez été très nombreux et nombreuses à venir les découvrir, les admirer et à choisir vos préférés au milieu des nombreux KITS STARTER proposés VOIR ICI,

Branchages Lea Stansal

et le KIT STARTER « Branchage de fête vert » PAR ICI et la broche « La Gardienne d’oies » PAR LA.

Venez, laissez-moi vous prendre par la main pour réaliser de jolis branchages de fête. Vous verrez, c’est un jeu d’enfant !

En premier lieu, dénouez un Poilu-velu et faites une petite pelote. Puis nouez le Poilu-velu sur le branchage.

Branchages Léa Stansal

Branchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal

En deuxième lieu, enroulez-le sur toute la longueur de votre branchage en évitant les perles incorporées. Puis revenez avec une seule matière sur certaines parties pour éviter la régularité. Terminez en nouant les matières entre-elles.

En troisième lieu, faites quelques points avec une aiguillée de fil à broder pour fixer le tout et posez en même temps des perles de toutes les tailles par grappes.

Banchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal  Branchages Léa Stansal

 

 

 

 

 

Pour terminer, ajoutez un peu de poésie en fixant un petit animal PAR LA ! Comment faire ?

Branchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal

Le tuto est  PAR ICI. Pas besoin de coller, ni de transpercer.

Il suffit d’entourer votre animal (par exemple par ses pattes pour le petit faon) avec l’une des matières composant le Poilu-velu. Puis faites quelques points bien serrés avec une aiguillée de fil à broder pour le fixer solidement. Et le tour est joué !

Pour terminer, ajoutez autour de l’animal différentes matières fantaisies ou Poilu-velu au point de Tournicoton. VOIR ICI.

Et voilà le résultat !

Branchages Léa Stansal

A vous de vous amuser en créant de nombreux branchages de fête.

Branchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal

Vous reconnaissez Le KIT COMPLET « Robert se balance » PAR ICI.

Branchages Léa Stansal

A vos aiguilles.

Bon dimanche.