Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Tutos

Envie de cadre ovale ? Technique et modèles de base.

Envie de cadre ovale ? C’est une nouvelle fiche technique que nous vous proposons, après Envie de carnet VOIR ICI.

Avez-vous remarqué les nombreux modèles de cadres textiles dans le livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Ce dimanche, nous vous proposons de réaliser trois tailles de cadres ovales avec une seule plaque de molleton rigide VOIR ICI.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Le premier, le grand cadre A : taille 18,5 cm x 14 cm – épaisseur de 3 cm.

Le second, le cadre moyen  B : taille 14 cm x 9 cm – épaisseur de 2 cm.

Le troisième, le petit cadre C : 9,50 cm x 6 cm – épaisseur de 1,5 cm.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Le montage du cadre :

En premier lieu, tracez le patron du ou des cadres choisis sur une plaque de molleton rigide ICI, et découpez-le.

Déchirez une ou des bandes de tissu de 3,5 cm de large. Puis l’enrouler autour du cadre.

Conseil de Léa :

Encollez au préalable votre cadre en molleton rigide avec de la colle en bombe repositionnable et temporaire avant de poser le tissu. Vous évitez l’utilisation d’épingles et ainsi de vous piquer les doigts !

envie de cadre ovale Léa Stansal

Réalisez des cadres de différentes tailles pour plus de créativité.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Vous pourrez ainsi les superposer, par exemple.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Pourquoi ne pas aussi les poser sur un carnet ?

envie de cadre ovale Léa Stansal

Avec une aiguille longue plus-plus ICI et un fil à broder Laïna ICI pris en double, faites des petits points traversant pour fixer le tissu sur le cadre et le décorer.

Voilà, vous savez maintenant comment réaliser techniquement un cadre très rapidement et facilement.

Pour embellir votre cadre, visitez la boutiqueleastansal.com.

Besoin d’inspiration ? Appliquez une broderie, placez un petit animal, posez des perles, ou bien encore un branchage perlé… les idées ne manquent pas !

CLIQUEZ ICI et LA. Il y a de nombreuses nouveautés.

Je vous donne rendez-vous à dimanche prochain pour apprendre à embellir un cadre.

Pour terminer, un rendez-vous à noter pour y découvrir nos nombreux cadres textiles. Retrouvons-nous au salon AIGUILLE EN FETE du 7 au 10 mars 2019, PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES – HALL 6 – STAND K006.

Inscrivez-vous à l’atelier animé par Zonzon le jeudi 7 mars entre 12H30 et 13H30 C’EST ICI pour réaliser un branchage fruité.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Envie de carnet ? Technique et modèles de base

Envie de carnet ? c’est une bonne idée car c’est toujours un ouvrage spectaculaire et réalisable dans la journée !

C’est aussi l’occasion de se replonger dans le livre « Carnets cousus et mots brodés » de Léa Stansal édité en 2010 VOIR ICI. En voici les premières lignes :

Depuis des générations, de nombreuses mains ont travaillé à la réalisation du précieux contenu de la valise en moleskine de Chamomilla : des carnets en tissu. C’est moi, Léa Stansal, sa descendante, qui ai reçu ce trésor en héritage.

Nous vous proposons ce dimanche de réaliser deux carnets textiles avec une seule plaque de molleton rigide VOIR ICI, mais de deux tailles différentes et réversibles.

envie de carnet Léa Stansal

Le premier MODELE CARNET A. Sa taille : 15 cm de haut sur 8,5 cm de large avec une épaisseur de 3 cm.

envie de carnet Léa Stansal

Le deuxième MODELE CARNET B. Sa taille : 13 cm de haut sur 10 cm de large avec une épaisseur de 2 cm.

envie de carnet Léa Stansal

Le montage du carnet :

En premier lieu, tracez le patron du carnet choisi sur une plaque de molleton rigide ICI, et découpez-le.

Puis, vaporisez de la colle repositionnable et temporaire sur les rectangles de molleton rigide (sur une seule face). Placez-les sur un coupon de molleton souple et fin. Puis collez sur l’envers d’un coupon de tissu (Tissu N°1) de 5 cm plus grand environ. Le moins large des rectangles au milieu, les deux autres placés de part et d’autre, espacés de quelques millimètres. Repliez le surplus de tissu.

Envie de carnet Léa Stansal Envie de carnet Léa Stansal Envie de carnet Léa Stansal

Ensuite, déchirez (pour garder le côté effiloché) et encollez un coupon d’un deuxième tissu (Tissu N°2) de la taille du carnet fini.

Avec une aiguille longue plus-plus ICI et un fil à broder Laïna ICI pris en double, faites un point avant au niveau des deux espaces laissés libres entre les molletons rigides, afin de bien marquer la reliure du carnet.

Toujours avec la même aiguille longue, fixez les ourlets à points glissés. Vous pouvez également traverser toutes les épaisseurs du carnet de quelques points.

Voilà, vous savez maintenant comment réaliser techniquement un carnet très rapidement. Vous constaterez que vous pouvez choisir selon votre gré, le côté que vous réserverez à la couverture et celui pour l’intérieur !

Pour embellir votre carnet, il vous faudra broder le tissu choisi pour la couverture avant de monter votre carnet. N’oubliez pas d’encoller au préalable un coupon de toile à beurre VOIR ICI.

Besoin d’inspiration ? Appliquez une image, une broderie, placez un petit animal, posez des perles, ou bien encore un branchage… les idées ne manquent pas !

Vous trouverez dans la boutiqueleastansal.com de nombreux STARTERS ICI qui vous permettront de réaliser en vous amusant des carnets très créatifs, tout en profitant des PROMOTIONS (dans la limite des stocks disponibles) VOIR ICI.

RAPPEL : LE DIMANCHE 3 FEVRIER APPROCHE – INSCRIVEZ VOUS VITE !

IL RESTE QUELQUES PLACES !

Bon dimanche.

Branchages de fête faciles à réaliser.

Branchages de fête par dizaines au salon CREATIONS ET SAVOIR FAIRE. Ils étaient à l’honneur sur notre stand et vous avez été très nombreux et nombreuses à venir les découvrir, les admirer et à choisir vos préférés au milieu des nombreux KITS STARTER proposés VOIR ICI,

Branchages Lea Stansal

et le KIT STARTER « Branchage de fête vert » PAR ICI et la broche « La Gardienne d’oies » PAR LA.

Venez, laissez-moi vous prendre par la main pour réaliser de jolis branchages de fête. Vous verrez, c’est un jeu d’enfant !

En premier lieu, dénouez un Poilu-velu et faites une petite pelote. Puis nouez le Poilu-velu sur le branchage.

Branchages Léa Stansal

Branchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal

En deuxième lieu, enroulez-le sur toute la longueur de votre branchage en évitant les perles incorporées. Puis revenez avec une seule matière sur certaines parties pour éviter la régularité. Terminez en nouant les matières entre-elles.

En troisième lieu, faites quelques points avec une aiguillée de fil à broder pour fixer le tout et posez en même temps des perles de toutes les tailles par grappes.

Banchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal  Branchages Léa Stansal

 

 

 

 

 

Pour terminer, ajoutez un peu de poésie en fixant un petit animal PAR LA ! Comment faire ?

Branchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal

Le tuto est  PAR ICI. Pas besoin de coller, ni de transpercer.

Il suffit d’entourer votre animal (par exemple par ses pattes pour le petit faon) avec l’une des matières composant le Poilu-velu. Puis faites quelques points bien serrés avec une aiguillée de fil à broder pour le fixer solidement. Et le tour est joué !

Pour terminer, ajoutez autour de l’animal différentes matières fantaisies ou Poilu-velu au point de Tournicoton. VOIR ICI.

Et voilà le résultat !

Branchages Léa Stansal

A vous de vous amuser en créant de nombreux branchages de fête.

Branchages Léa Stansal Branchages Léa Stansal

Vous reconnaissez Le KIT COMPLET « Robert se balance » PAR ICI.

Branchages Léa Stansal

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Images de Noël à broder : comment faire ?

Images de Noël, il est temps de les réaliser pour quelles soient prêtes pour le grand jour !

Je vous avais promis un tuto, le voici.

Images de Noël Léa Stansal

Images de Noël Léa Stansal

En premier lieu, choisissez votre image, en tissu bien sûr ! Grand choix de KITS STARTER dans la boutique VOIR ICI.

La broderie :

Premier exemple : Le Père Noël Blanc

Placez sous l’image un morceau de molleton souple PAR ICI. Puis faites quelques petits points autour du personnage pour lui donner du volume. Le Père Noël est toujours représenté avec de l’embonpoint ! Ensuite découpez le molleton en surplus.

Positionnez  l’image sur un coupon de tissu, préalablement collé sur de la toile à beurre PAR LA : ici j’ai choisi le tissu Rayures élégantes VOIR ICI. Ensuite faites quelques petits points de matelassage à certains endroits autour du dessin avec une aiguillée de fil à broder. Posez également quelques perles de rocaille.

Images de Noël Léa StansalImages de Noël Léa StansalImages de Noël Léa Stansal

 

 

 

 

 

Avec la fantaisie Ronce scintillante coloris vert, faites des points lancés pour figurer les branches du sapin.

Enfin, entourez l’image avec un Poilu-Velu coloris blanc que vous broderez au point de Tournicoton – tuto ICI.

Images de Noël Léa StansalImages de Noël Léa Stansal Images de Noël Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Pour terminer posez des perles transparentes, des glaçons, façon groseilles.

Deuxième exemple : Le Père Noël Rouge

Images de Noël Léa Stansal

Images de Noël Léa StansalImages de Noël Léa Stansal

Procédez comme pour l’exemple précédent.

Ajoutez un branchage décoratif habillé avec la fantaisie Ronce Scintillante avant de la fixer, après montage, sur le côté de votre ouvrage.

Images de Noël Léa StansalImages de Noël Léa Stansal Images de Noël Léa Stansal

 

Le montage :

Emballez un rectangle de molleton rigide PAR ICI avec le tissu Rayures élégantes. Prenez soin de placez l’image au centre. Faites quelques petits points qui transperceront toutes les épaisseurs, y compris le molleton rigide avec votre fil fin à broder et qui fixeront le tout. Choisissez une aiguille fine et longue : l’aiguille Longue Plus-Plus PAR ICI.

Et pourquoi pas inscrire au dos de cette carte, votre liste au Père Noël ?

Il ne vous reste plus qu’à poser vos images sur la cheminée.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

 

L’ours Robert est le roi de la banquise

L’ours Robert est notre nouvel ami. La banquise arctique est son royaume. A la croisée des méridiens, centrée sur le pôle Nord, la banquise nous semble lointaine et immuable. Mais l’ours Robert attire notre attention car aujourd’hui il est en danger.

Léa Stansal nous propose de réaliser une jolie boite poétique aux couleurs de la banquise KIT VOIR ICI

L'ours Robert Léa Stansal

VOICI LE PAS A PAS :

En premier lieu, tracez et découpez six carrés de 5 cm de côté dans le molleton rigide et dans le molleton souple. Puis, collez avec de la colle reposionnable les carrés de molleton souple sur chacun des carrés de molleton rigide.

Dans un second temps, emballez chaque carré dans le tissu motif « arbres en hiver ».

Ensuite, embellissez quatre faces de la boite en faisant quelques points de tige avec une aiguillée de fil à broder Laïna pour broder les branches. Et posez en même temps des perles de rocaille en grappes en réalisant des points arrière.

L'ours Robert Léa Stansal L'ours Robert Léa Stansal L'ours Robert Léa Stansal

Sur la cinquième face, posez un morceau de tarlatane froissée. Puis, toujours avec une aiguillée de fil à broder Laïna, faites quelques petits points pour l’attacher. Enfin, posez des perles sur trois côtés.

Conseil de Léa :

Les perles coniques seront posées façon « groseille » : C’est une technique que j’utilise très souvent. Elle est facile et amusante et son effet est toujours spectaculaire. En premier lieu, sortez une aiguillée de fil à broder Laïna. Puis, enfilez une grosse perle puis une perle plus petite. Ensuite, repiquez au centre de la perle la plus grosse. Passez à la pose de la perle suivante.

L'ours Robert Léa Stansal L'ours Robert Léa Stansal L'ours Robert Léa Stansal

MONTAGE DE LA BOITE :

Cousez au point de surjet les côtés de la boîte 2 par 2. Ajoutez une grosse perle dans l’un des angles du couvercle. Fixez l’ours sur le couvercle de la boîte.

L'ours Robert Léa Stansal L'ours Robert Léa Stansal L'ours Robert Léa Stansal

Enroulez le fil mohair autour de l’un des branchages aux baies blanches et du poilu-velu coloris blanc autour du deuxième branchage. Faites quelques petits points pour fixer avec une aiguillée de fil à broder Laïna coloris noir.

Pour terminer, attachez sur la boîte les deux branches.

L'ours Robert Léa Stansal L'ours Robert Léa Stansal L'ours Robert Léa Stansal

 

Et voilà Robert est dans son paradis blanc !

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Piaf dodu aux ailes roses sur carnet, tout un programme !

« Piaf dodu » est le dernier-né tombé du nid.

C’est un nouveau gardien pour vos précieuses aiguilles. Malgré des yeux loucheurs, la famille Piaf est très attentive. Aucune humidité ne viendra oxyder les aiguilles et les Piafs vous garderont leur pointe bien à l’abri. Nous pouvons leur remettre en toute confiance.

Le premier se nomme « Piaf Coquin » VOIR ICI (malheureusement épuisé), réalisé dans une ancienne couverture de laine feutrée. Il est espiègle et chapardeur. Il est aux couleurs fraîches du printemps.

Piaf dodu Léa Stansal

Le second, c’est « Piaf Vintage » VOIR ICIPourquoi Vintage ? Léa a choisi pour lui un très beau tissu de sa collection privée des années 50/60 au motif fleuri sur fond orange. Ses ailes sont couleurs du temps.

Piaf dodu Léa Stansal

Voici le « Piaf dodu aux ailes roses » VOIR ICI. Le dernier, gourmand au ventre rembourré ! 

Piaf dodu Léa Stansal

Pour le réaliser, reportez-vous au tuto C’EST ICI.

« Piaf dodu » est composé de deux parties comme les autres modèles. Sa différence réside dans le fait qu’il est rembourré avec du molleton coupé en bandes de 1 cm de large environ. Cette opération s’effectue au moment de terminer la pose des perles. Il faut laisser un espace ouvert de 1 cm et glisser les bandes de molleton avec un petit bâton afin de mieux les répartir.

Une fois réalisé, pourquoi ne pas le poser sur un carnet « range-aiguilles » ?

MONTAGE DU CARNET :

Vous aurez besoin de deux rectangles de molleton rigide de 7 cm de large sur 16 cm de long VOIR ICI, d’un coupon de toile à matelas coloris turquoise de  24 cm x 22 cm VOIR ICI, d’un coupon de molleton fin de 18 cm x 16 cm, de tissu fleuri vintage coloris bleu de la même taille PAR LA et de gaze coloris ciel d’orage ICI.

En premier lieu, commencez par encoller avec de la colle repositionnable vos rectangles de molleton rigide. Et posez-les sur le morceau de molleton souple.

Conseil de Léa :

Il est très important de laisser un espace de 4 cm entre les deux morceaux de molleton rigide. Faute de quoi votre carnet ne pourra pas se tenir fermé !

Réalisez ensuite un sandwich. C’est-à-dire encollez le molleton souple au centre de votre coupon de toile à matelas, puis votre coupon de tissu vintage sur le dessus qui sera votre doublure.

Enfin rabattez le surplus de toile à matelas sur le tissu vintage en repliant le tissu aux angles.

Votre carnet est maintenant monté. Faites quelques points pour tout attacher, sans oublier la ligne centrale du carnet pour marquer la pliure.

Il peut être utilisé dans les deux sens : c’est-à-dire que vous pouvez choisir à ce stade la face qui sera votre couverture.

Posez alors la gaze côté couverture (ici côté toile à matelas) en la froissant et faites quelques points pour la fixer.

Piaf dodu Léa Stansal Piaf dodu Léa Stansal Piaf dodu Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Pour terminer, appliquez les deux parties de votre « Piaf dodu » sur chaque face du carnet. Laissez les ailes libres pour donner plus de réalisme à votre oiseau.

Piaf dodu

Piaf dodu

Votre carnet range-aiguilles est prêt ! Comment va-t-on réaliser l’intérieur ? C’est est une autre histoire…

La suite dimanche prochain, jour de fête des mères.

Profitez de nos offres promotionnelles PAR ICI jusqu’au 31 mai.

A vos aiguilles.

 

 

Perlons, perlez un cadre textile

Perlons nos broderies, c’est indispensable ! Les perles apportent de la lumière et de la créativité à la broderie d’embellissement.

Mais il y a une différence importante entre « poser des perles » et « broder avec des perles ». RETROUVER ICI LES CONSEILS DE LEA

Dans le premier cas, on va chercher l’aiguille la plus fine et le fil le plus discret. Dans le second cas, et c’est ainsi que je le pratique, mon choix va se porter vers l’aiguille qui remplira le trou de la perle au mieux et dont le chas acceptera le fil le plus visible.

Je vous propose de mettre en pratique les conseils de Léa en perlant le cadre blanc des mariés.  C’est un cadre avec une « marie-louise ». Retrouvez les explications ICI.

Voici un petit résumé tout en dessins.

En premier lieu, vous aurez besoin de trois plaques de molleton rigide PAR LA et de deux coupons de tissu plumetis blanc PAR ICI.

Perlons un cadre Léa Stansal

Attention, il est nécessaire de perler les deux parties du cadre avant de les assembler.

Vous utiliserez un sachet de perles « Perlons un cadre » VOIR ICI. Il comprend un assortiment de perles de rocaille de différentes tailles coloris blanc accompagné d’une mèche de fil à broder Laïna coloris noir.

Ce fil à broder est enfilé dans une aiguille à quilter et à perles PAR ICI, puis mis en double. Lorsque j’ai choisi une perle, je cherche tout de suite l’aiguille la plus grosse parmi cet assortiment, qui pourra la traverser, car je souhaite les poser avec le fil le plus épais possible. C’est à dessein que je choisis dans la gamme le coloris le plus contrasté pour les broder en réalisant un point un peu trop grand pour ne pas le dissimuler, mais au contraire le rendre apparent .

Je pose ensuite les perles en les enfilant par groupes de 3 ou 4, en mélangeant les différentes tailles. Faites des points arrière pour que le fil à broder soit bien visible. Puis réalisez des petites grappes tout autour de la partie intérieure du cadre.

Faites de même sur les coutures du cadre extérieur. Accentuez l’amoncellement des perles dans les angles.

Perlons de façon irrégulière pour plus de créativité !

Perlons un cadre Léa StansalPerlons un cadre Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

Perlons un cadre Léa Stansal

 

Perlons un cadre Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

Perlons un cadre Léa Stansal Perlons un cadre Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le perlage terminé, terminez le montage du cadre. Puis placez vos broderies : les hydrangeas pour le cadre des mariés VOIR ICI.

Munissez-vous de tarlatane ICI, du  kit « Brodons les hydrangeas » ICI, d’un assortiment de « Feuilles-cœur »  PAR LA  et d’une photographie ancienne de mariage en noir et blanc.

Un autre exemple de cadre perlé plus artistique avec des perles blanches fantaisies, signé Léa Stansal. Reconnaissez-vous l’oiseau des pages 160 et suivantes du livre « La Trousse à couture »  PAR LA ?

Peut-être une idée cadeau ?

C’est bientôt la fête des mères ! Il est temps d’y penser.

TOUTES NOS PROMOTIONS ET OFFRES SPECIALES ICI.

Bon dimanche.

 

Hydrangea pour le cadre blanc des mariés

Hydrangea blanc choisi pour sa grâce et sa beauté, symbolise l’amour éternel. La mariée est prête dans l’atelier du photographe de PichtchiPoï :

C’est la photographie de mariage, dans laquelle papa s’est spécialisé, qui a fait son succès. Il immortalisait les jeunes couples tout juste unis, posant parmi des bouquets. Il photographiait ensuite chacun des convives endimanchés et, quelques jours plus tard, leur présentait les tirages sur papier glacé dans d’élégants albums.

hydrangea Léa Stansal

Les mariages sont un feuilleton qui ne lasse personne. On connaît le marieur, d’une discrétion exemplaire, et pourtant quelques informations confidentielles circulent… Mais comment s’échappent-elles ? Après les rencontres arrangées par ses soins, lorsque les jeunes gens assortis se plaisent, on apprend vite qui va se marier et les noms des familles ainsi rapprochées. Aussi vient-on admirer les portraits des époux dès qu’ils sont exposés dans la vitrine du magasin. Visibles pendant quelques jours, ils sont l’objet de bien des curiosités et de bien des commentaires, car l’occasion est trop belle de faire quelques bons mots sur les fanfreluches crémeuses de la robe de la mariée, sur le chapeau du beau-père ou encore sur la pose un peu raide de la belle-mère.

Extrait du livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Nous vous proposons de broder ensemble le modèle : hydrangea (pages 149 à 151 du livre).

Réalisation :

En premier lieu, reportez le dessin sur le tissu « cahier d’écolier » VOIR ICI avec un stylo effaçable. Puis encollez de la toile à beurre VOIR ICI au dos du tissu avec de la colle repositionnable.

hydrangea Léa Stansal

 

1. Les branches

Coupez de petites longueurs de chenille bicolore coloris noir et vert. Puis posez-les sur le dessin de la branche principale. Avec un brin de fil à broder Laïna coloris noir fixez-les au point de Boulogne. Ce travail terminé, passez le début et la fin de la chenille sur l’envers de l’ouvrage.

hydrangea Léa Stansal

2. Les feuilles

Pour broder les feuilles, prélevez trois brins de fil à broder Laïna dans la mèche sans les choisir. Celle-ci se composant de différents coloris, chaque aiguillée sera différemment composée et donc, chaque feuille différente. Broder chaque feuille en réalisant un point de feuille souple et dense.

Avec une fine aiguille à broder enfilée d’un brin de fil Fluo rose, formez la nervure de chaque feuille au point d’arête. Les points bien tirés ayant tendance à s’enfoncer, répétez jusqu’à ce qu’ils soient bien visibles

Avec une aiguillée de fil à broder Étincelant formez des pointes aux feuilles au point lancé. Sortez l’aiguille dans le tissu et repiquez dans le fil à broder Laïna.

hydrangea Léa Stansal

Conseil de Léa

Si l’on s’interroge sur l’endroit auquel il vaut mieux débuter son point et ou le terminer suivre l’adage « sortir l’aiguille dans le facile et piquer dans le difficile ». Astuce : attachez le fil Étincelant sur le chas de l’aiguille avec un simple nœud ; il est si fin qu’il ne gênera pas son passage.

3. Les petites fleurs d’hydrangea

Chaque pétale des petites fleurs est réalisé avec le ruban à broder Dalhia au point de ruban. Laissez une place au centre afin d’y poser les perles de rocaille coloris noir et blanc par groupe de trois. Travaillez au point arrière avec un brin de fil à broder Laïna mis en double.

hydrangea Léa Stansal

 

4. Les grosses fleurs d’hydrangea

Leur cœur est composé d’une accumulation de points de nœud réalisés en tournant trois fois avec la Tricotine à broder Suave. Les espaces entre les points de nœud sont comblés avec des perles de rocaille coloris noir et blanc.

Entourez le cœur de la fleur d’hydrangea avec la Fantaisie à broder Hortensia à âme noire coloris blanc. Puis posez-la au point Tournicoton avec un brin de fil à broder Laïna coloris noir mis en double.

hydrangea Léa Stansal

Pour obtenir des pétales avec un beau volume, travaillez chaque point en accumulation avec une aiguille à embellissement large et bien pointue. Commencez à remplir la surface avec de grands points de bouclette en ruban à broder Dalhia, continuez avec des points plus petits avec le ruban à broder Chiffon puis ajoutez des points lancés avec le ruban à broder Tulle.

Pour augmenter encore le volume des fleurs, déposez une chute de molleton au dos et réalisez un point de sable afin de matelasser l’ensemble.

Pour terminer, découpez les broderies et déposez-les sur un tissu différent, de la tarlatane coloris blanc par exemple pour le cadre.

Autre possibilité : maintenez l’ensemble avec le fil à broder Arachné avec de grands et larges points d’arête. Superposez un deuxième point d’arête plus petit sur le premier puis étoffez l’ensemble avec des points lancés (voir le dessin).

hydrangea Léa Stansal

Si vous souhaitez réaliser le cadre des mariés, retrouvez l’explication du montage ICI.

Pour cela, vous aurez besoin de trois plaques de molleton rigide PAR LA, deux coupons de tissu plumetis blanc PAR ICI, de la tarlatane ICI, le kit « Brodons les hydrangea » ICI,  un assortiment de « Feuilles-cœur » PAR LA et enfin un sachet de perles « Perlons un cadre » VOIR ICI.

hydrangea Léa Stansal

Je vous donne rendez-vous dimanche prochain : nous perlerons ensemble un cadre.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Fil Chanceux pour broder un pull

Le Fil Chanceux porte-t’il chance ? sans aucun doute !

C’est un fil à broder pas comme les autres. Il existe en plusieurs épaisseurs. Brillant, il absorbe très bien la couleur et a permis à Léa Stansal de le décliner dans de nombreuses couleurs de la plus douce à la plus profonde.

Le Fil Chanceux est agréable à travailler mais il se détricote ! Pour qu’il ne s’effiloche pas, aussi faut-il veiller à lui faire un petit nœud bien serré au début puis à la fin de l’aiguillée.

Tirez l’aiguille et entrez dans le Monde de Léa :

Fil chanceux Léa Stansal

 » Maman était incontestablement une belle, très belle femme aux yeux sombres, à la chevelure plus sombre encore et au teint blanc. »

« Assise sur son lit magnifiquement recouvert d’une tapisserie de laine tissée de scènes de chasse avec  pompons et broderies somptueuses, maman tricote. »

Extrait du livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Nous vous avons préparé un nouveau starter, décliné en 3 coloris (Printemps ICI, Eté ICI, Automne ICI), qui vous permettra de broder des feuilles et des branchages sur l’un de vos pulls. Et, celui-ci deviendra UNIQUE.

Fil Chanceux Léa Stansal

Conseils de Léa :

La broderie sur de la maille ou sur une matière facilement déformable, doit être stabilisée. Pour cela, collez sur l’envers une toile à beurre empesée pour travailler confortablement. Lorsque la broderie est terminée, la colle repositionnable disparaîtra d’elle-même. Et il suffira d’humidifier la toile à beurre pour la rendre arachnéenne. Pour rendre la broderie encore plus solide, il est d’usage de déposer sur l’envers quelques touches très légères de colle textile permanente.

Avant de commencer, choisissez la bonne aiguille pour travailler le Fil Chanceux. C’est celle qui laisse passer avec fluidité le fil dans le chas.

MARCHE A SUIVRE POUR BRODER UN PULL AVEC LE FIL CHANCEUX

En premier lieu, tracez des feuilles et leur branche.

Il est conseillé de porter le vêtement lors du report du motif afin de bien le placer. Dessinez avec une craie facilement effaçable puis lorsque le placement est satisfaisant, passez quelques fils à bâtir sur le dessin pour le fixer.

Les feuilles et les tiges :

Elles sont brodées avec une aiguillée de Fil Chanceux au point de feuille. Puis, réalisez une nervure centrale au milieu de chaque feuille en enfilant un brin de Laïna choisi dans la mèche composée spécialement pour chaque saison.

Commencez au centre de la feuille en accumulant de petits points lancés suffisamment serrés pour s’enfoncer dans le Fil Chanceux. Ensuite, avec le même fil, brodez la tige au point de tige.

Besoin de connaître un point de broderie ? Une galerie de points est à votre disposition PAR ICI.

Fil chanceux Léa Stansal

Fil chanceux Léa Stansal Fil chanceux Léa Stansal

 

Vous pouvez arrêter votre broderie à ce stade (exemple du pull rose aux couleurs du printemps ci-dessus). Vous pouvez aussi aller plus loin et ajouter des branchages comme sur le pull orange aux couleurs de l’automne ci-dessous.

Fil chanceux Léa Stansal

Les branchages :

Débutez par la pointe du branchage avec un point d’arrête souple et irrégulier. Faites une aiguillée de fil à broder Laïna choisi dans votre mèche. Faites de grands points souples avec une couleur pouvant atteindre un centimètre. Les fils des autres couleurs viendront ensuite se superposer sur cette ligne principale. Ils ne vont pas la suivre précisément mais l’emprisonneront ou la dépasseront en créant de nouvelles branches.

Les fils Fantaisie présents dans la mèche peuvent s’avérer difficile à broder. Dans ce cas, pensez à les poser au point de mirliton.

Puis, ajoutez des branches intermédiaires aux branches principales toujours au point d’arête avec le fil Fantaisie Mille-patte.

Conseil de Léa :

Enfin, terminez en ajoutant des éclats de lumière qui seront apportés par de petits points lancés avec un brin de fil Fluo PAR ICI. Je vous propose également d’ajouter à l’intérieur de l’encolure de votre pull une image à rêver exclusive que j’ai imaginé : « Autour d’un ruisseau » C’EST ICI et de la broder.

Fil chanceaux Léa Stansal

A vous de jouer avec les nombreuses couleurs du Fil Chanceux – teinture maison de Léa Stansal C’EST ICI : Les bleus, les verts, les blancs, les jaunes, les orangés et les rouges/roses.

Bon dimanche.

2018 avec des papillons plein les yeux

2018 sera bientôt là et déjà nos yeux s’illuminent… Que nous réserve cette nouvelle année ?

Interrogeons Madame 2018 !

2018 Léa Stansal

Elle nous souhaite une année légère comme un papillon, symbole de la longévité et du bonheur, rien que cela !

Pour l’illustrer, nous vous proposons de réaliser le premier ouvrage de l’année sur ce thème : un plateau pour perles.

Cela vous rappelle t’il quelque chose ? Bien sûr, c’est un modèle du livre de Léa Stansal « La trousse à couture » VOIR ICI, pages 110 à 113.

Par ailleurs, Léa ajoute une branche de Fagot avec papillons PAR ICI et voilà le plateau tout transformé !

2018 Léa Stansal

Mais, pourquoi pas le revisiter ? Alors voici le nouveau plateau pour perles version 2018.

2018 Léa Stansal

Pour le réaliser, la boutiqueleastansal.com vous propose un kit C’EST ICI. Celui-ci comprend tout ce qu’il vous faut pour réaliser un plateau pour perles textile de forme carrée de 12 cm de côté.

En ce qui concerne les branches et les papillons, ils ne sont pas compris dans le kit . Vous pourrez ainsi faire votre choix entre les différents kits « Fagot » proposés :  le kit « Fagot avec baies » PAR ICI, le kit « Fagot avec perles de Murano roses » PAR ICI et le kit » Fagots avec papillons » PAR LA.

Et, le tuto pour réussir le modèle Fagot C’EST PAR ICI.

Les conseils de Léa :

En premier lieu, choisissez bien les matières : Ceux du kit « Plateau pour perles » ont été spécialement sélectionnés : il s’agit d’un carré de molleton rigide, idéal pour rigidifier celui-ci, d’un velours de coton au toucher un peu raide afin que les perles ne glissent pas trop et d’un coton « vintage » à la trame bien serrée pour réaliser autour du plateau un bourrelet qui empêchera aux perles de s’échapper.

LE PAS A PAS :

Tout d’abord, encollez une face du carré de molleton rigide avec de la colle repositionnable et placez-le sur l’envers du velours. Découpez le velours au raz du molleton.

2018 Léa Stansal 2018 Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encollez de la même manière la deuxième face du carré de molleton avec la colle. Positionnez-le au centre du tissu de coton « vintage ». Puis, repliez l’ourlet deux fois et posez quelques épingles pour maintenir le bourrelet ainsi constitué.

Pour terminer, faites des petits points bien serrés et solides pour le fixer avec un fil fin et une aiguille longue plus-plus C’est ici.

Conseil de Léa :

Il faut souligner que la couture ainsi faite entre le velours et le coton du bourrelet doit être bien marquée pour que les perles soient retenues.

Votre plateau est maintenant prêt à être embelli.

Pour cela, nous vous proposons d’y ajouter trois branchages et deux papillons réalisés avec le kit : Fagot avec papillons » Par ici.

Mais pourquoi pas placer vos branchages dans un boite, comme Léa !

Nous vous donnons rendez-vous dimanche prochain pour découvrir comment on fixe dans un ouvrage textile sans clou, ni colle des animaux et petits objets.

2018 Léa Stansal

Très bonne année 2018.

Bon dimanche