Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Bibliothèque
Conseils
Translation

Archives

Personnages

Savoir couper les cheveux en quatre !

Besoin d’un petit rajeunissement, d’un nouveau look ou d’une nouvelle coupe de cheveux ?

C’est le cas du personnage cousu-main de la page 58 du livre « Personnages cousus main » de Léa Stansal ICI. Retrouvez les explications pour le réaliser pages 60 à 63 avec un panneau imprimé ICI.

Etre un atelier de couture à soi tout seul n’est pas de tout repos !

cheveux personnage cousu-main Léa Stansal

Conseils de Léa :

Le personnage cousu-main est souvent près de moi mais, depuis qu’il me sert de trousse à couture il a subit bon nombre de manipulations, peut être trop car le pauvre a bien souffert !

Il penche la tête misérablement sous le poids de son chapeau fait dans un porte-épingle de couturière en métal. 

Prise de pitié,  je le lui retire mais cela ne change guère sa posture misérable !

Alors l’idée m’est venue de le redresser en lui faisant un cou. Comment ? En entourant la tige en métal qui soutient la tête avec un petit rectangle de molleton rigide recouvert d’un tissu ancien.

Cela va nettement mieux !

Je continue à le remettre en état en recousant les oreilles, en réajustant sa jupe et en réparant les divers accrocs avec un brin de fil vert fluo. Les réparations se doivent d’être visibles !

Ensuite, j’ai ajouté le dé ! 

cheveux personnage cousu-main Léa Stansal

L’indispensable dé est tenu par une pince à linge qu’il suffit de pincer pour le rendre disponible.

Et les épingles à tête multicolore ? Depuis la suppression du chapeau, elles n’ont plus d’endroit dédié… Mais où donc les piquer ? 

Enfin, elles ont trouvé une nouvelle place sur un coussin de velours rose installé dans un petit panier en papier mâché sur lequel  j’ai inscrit au feutre noir indélébile, la date d’un triste anniversaire. 

cheveux personnage cousu-main Léa Stansal

Nous avions vu ensemble comment broder un visage ICI.

Maintenant, je vais imaginer une coiffure, l’occasion de découvrir un nouveau produit : un mohair très poilu qui imite très bien les cheveux.

Je propose des coloris classiques : auburn, châtain et deux autres moins, beaucoup moins banals : un roux plutôt aubergine ou un rose charmant. Voir Brodons les cheveux ICI et ICI.

C’est ce dernier que j’ai choisi aujourd’hui. Il suffit d’entourer la tête avec la mèche et de la nouer sur le dessus.

Une fleur au crochet vient terminer la coiffure.

Pas mal, n’est-ce pas ?

cheveux personnage cousu-main Léa Stansal

D’autres couleurs suivront suivant les résultats des diverses teintures dont je me préoccupe en ce moment (il faut profiter du temps chaud !).

cheveux personnage cousu-main Léa Stansal

 Vous pouvez aussi utiliser ces beaux cheveux pour réaliser des tresses comme celles de La-Grande-Paula ICI.

cheveux La-Grande-Paula Léa Stansal

 

Commencez par dégagez neuf brins de mohair et faites un nœud au début de cette mèche. Fixez le nœud en l’épinglant sur une surface comme une table à repasser afin d’être confortable pour tresser. Ensuite, séparez les neufs brins de mohair en trois parties égales (trois fois trois). Tressez une natte d’une trentaine de centimètre. Puis, laissez le bout de la tresse libre et défaites le nœud initial.

Épinglez les nattes en suivant le dessin de l’image de La-Grande-Paula en partant du crâne. Suivre le contour du visage. Évitez le somment pour un effet plus saisissant).

Pour terminer, coupez l’excédent de natte et cousez-les au point arrière avec un brin de mouliné de soie coloris noir.

A vos aiguilles !

Bon dimanche.

 

Bruxelles 3

les visuels du magasin   Le petit tailleur assis en tailleurRegardez  en bas de l’image, c’est moi! Je vais entrer avec mon nouvel amiJ’aime les hommes élégants

Et les magasins indispensables

L’oursonne-a-la-figure-de-travers j-4

Bonjour, Je m’appelle L’Oursonne-a-la-figure-de-travers. Vous avez peut être entendu parler de moi ?Je cours toujours….. Aujourd’hui c’est parce que je prépare un voyage aux états unis et il ne me reste que …. jours pour préparer tout ce qu’il faut préparer…….

La carte du voyage

Demain J-3….. la suite……..


L’herboriste en promenade

Béatrice la ramasseuse d’herbes

l’herboriste, ses cheveux gris, son corps plein de creux et de bosses et ses seins moelleux comme des oreillers.


Elle connait la science des plantes qui guérissent.Elle sait comment cueillir les herbes en les coupant au ras du sol ou en arrachant leurs racines sans les blesser.Parmi les herbes hautesCelle-qui-rend-heureux se promèneApprendre à voirjusqu’au moment ou le soleil se coucheSouvent jusqu’à la nuit.

MAÏDALEH couturière

Vous vous souvenez de Maïdaleh ? Je parle d’elle dans « la trousse à couture » sans  montrer son visage.  On  découvre son apparence dans le livre qui suit : « Poches pochettes » ; j’y raconte aussi  son histoire. Une histoire comme celle de chacun d’entre nous,  mélange de souffrances et de joies composé avec des proportions  variables  suivant les personnes, des proportions injustes.  Maïdaleh fait également une apparition dans « Carnets cousus ».Ici concentrée sur son travail de couturière.

Et voici le carnet qui correspond. Déjà publié . Numéro 124.

une tête pleine de de de….

Coucou c’est moi, Léa fourmillante de projets et accompagnée d’une belle et bonne énergie pour mettre tout cela en œuvre, volubile, invincible !
Et tout à coup, me voilà alitée, toussant et crachant, souffrante et vide.
Cela fait certainement un moment que celui-qui-sait-toutes-choses s’adresse à moi et que je ne l’écoute pas. La plupart du temps, il insiste. Une fois, encore une fois mais depuis un bon moment, je ne voulais rien entendre.
Alors il a eu une idée, celle d’enfiler une blouse blanche et un joli petit calot ; précisément celui de mon dentiste. Et il a fait du bon travail, presque sans douleur pour m’arracher quelques dents.
Depuis, me voilà au fond du lit avec la sensation que relever le drap est aussi difficile que gravir une montagne.
Je sais bien de quoi il s’agit, celui qui avait l’air de s’occuper de mon sourire m’a remis un message. Une lettre personnellement adressée : « il y a des choses à ajuster dans ta vie »
Il fait cela souvent, et à tout le monde. C’est sa manière !

Chamomilla et les vélo rouges

Chamomilla présente deux carnets avec les vélos rouges.

[imagebrowser id=7]

retouver ces carnets dans l’échoppe.

Colche chasse le cerf rouge

Colche-les-Clochettes se met en trois pour chasser le cerf rouge

[slideshow id=6]

Retrouvez ce carnet numéro 122 dans l’échoppe !