Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Léa Stansal
Bibliothèque
Conseils
Translation

Archives

Livres

Facile, la broderie d’embellissement !

La broderie d’embellissement, ce n’est pas pour moi, pensez vous ? Détrompez vous !

Dans son nouveau livre  « La broderie d’embellissement ou l’histoire fragmentée du photographe de Pitchipoï » , Léa Stansal nous dévoile tous les secrets de la broderie d’embellissement. Au travers de 16 modèles expliqués dans un carnet pratique vous pourrez vous aussi vous lancer facilement.

Et que pensez-vous de ce modèle là pour commencer ?

broderie d'embellissement chemisier

Regardons d’un peu plus près !

broderie d'embellissement Léa Stansal

Faites une page d’essai, quelques exercices avant de vous lancer.

broderie d'embellissement page exercices

Extrait de l’interview de Paula KKatz-Zalc  du nouveau livre de Léa Stansal, qui en parle très bien.

Reportez-vous aux extraits précédents : ICI, ICI, ICI, ICI et encore  ICI.

LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT EST-ELLE VRAIMENT PLUS  FACILE D’ACCÈS ?

J’ai eu souvent l’occasion de parler avec des passionnées du fil : elles sont toutes d’accord pour dire que, lorsqu’elles découvrent la broderie d’embellissement, dès la première approche, un résultat est là, et le plaisir évident. Inutile d’avoir un répertoire infini de points ou de maîtriser la régularité du geste. Il s’agit de prendre le contre-pied de l’approche de la broderie traditionnelle, qui demande un laborieux  apprentissage. Avec la broderie d’embellissement, la  régularité de l’exécution n’est pas nécessaire, la spontanéité, la maladresse sont au contraire perçues comme des qualités intéressantes.

AU FOND, LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT EST D’UN ABORD SI SIMPLE QUE L’ON POURRAIT LE QUALIFIER DE « SPONTANÉ » ?

Travailler à embellir le textile est une activité spécifiquement humaine, dont nous avons des traces extrêmement lointaines, et qui se pratique depuis que les êtres humains sont vêtus d’étoffe. L’engouement que connaît la broderie d’embellissement est lié à l’intérêt que portent les nouvelles générations aux trésors du monde ancien. Par ailleurs, aujourd’hui, on est peu enclin aux apprentissages longs et fastidieux. En dehors des travaux professionnels destinés à la haute couture ou à la décoration, et qui exigent un savoir-faire évident, on peut dire que le travail de l’aiguille et du fil est désormais facile d’accès sous la forme d’un loisir.

IL S’AGIT D’UNE BRODERIE MISE À LA PORTÉE DE TOUS ?

Oui, ce loisir ouvert au plus grand nombre s’avère une pratique populaire tout à fait passionnante. Une autorisation de s’occuper à contre-courant d’une époque qui compte et recompte le temps. Travailler à une réalisation textile, c’est entrer dans un moment intime où il n’est plus question de rentabilité,  les heures cessent de s’égrener. La « réussite » de l’ouvrage est davantage mesurable au plaisir pris qu’au  résultat obtenu. Et de ce fait, ce qui a été réalisé, quelles que soient ses imperfections, est l’expression d’un sentiment authentique, celui du plaisir de faire et de la joie qui l’accompagne. Je suis persuadée que cette pratique sera reconnue comme un art à part entière.

Pas encore convaincue ?

Pour le pré-commander, c’est ICI pour une livraison fin avril 2017.

ou venez le découvrir au salon Pour l’Amour du Fil du mercredi 19 (de 18 heures à 22 heures) au dimanche 23 avril 2017 – Parc des Expositions de la Beaujoire à NANTES – Stand E25.

Son prix 42,50 € – Editeur : LMDL (et oui c’est nous !)

A dimanche.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Qui est Paula ?

 

LIVRE PHOTO COUV1

 

Paula KKatz-Zalc est née à Strasbourg en 1955. Elle vit aujourd’hui à Paris où elle mène des recherches sur le textile et enseigne l’histoire de la broderie. Elle a notamment publié une thèse intitulée Patchwork et broderie. Étude sur la pratique de l’assemblage des tissus brodés ainsi que La Représentation de la figure des oiseaux dans les motifs de broderie, et quelques autres études tout à fait passionnantes telles que Broderie blanche et travaux ajourés dans le Comtat Venaissin.  À l’occasion de la publication de son dernier ouvrage, Le Journal de La-Grande-Paula, notre rédaction  a souhaité lui poser quelques questions sur la genèse de ce fascinant projet.

PAULA, CE DERNIER OUVRAGE EST BIEN DIFFÉRENT DES PRÉCÉDENTS… IL SE PRÉSENTE COMME UN RECUEIL DE TEXTES, SIGNÉS PAULA KKATZ, QUE VOUS AURIEZ DONC ÉCRITS PRÉCÉDEMMENT. PEUT-ÊTRE VOTRE JOURNAL DE BORD ? C’EST BIEN CELA ? Non, non, ce n’est pas moi l’auteur de ces textes, c’est mon homonyme ! Il s’agit de ma grand-tante paternelle, malheureusement décédée bien des années avant ma naissance. J’ai seulement traduit et assemblé les fragments de textes qui me sont parvenus.

DE QUOI PARLE VOTRE GRAND-TANTE DANS CES TEXTES ? Elle y évoque à la fois sa vie quotidienne, ses souvenirs, son intimité… Et puis sa découverte tardive du travail du tissu et du fil. Je dis « tardive », car les circonstances tragiques… Quoi qu’il en soit, malgré une vie brève, elle eut le temps et le talent d’accomplir une réalisation personnelle singulière dans ce domaine qui m’est cher, la broderie d’embellissement.

Ainsi commence le nouveau livre de Léa Stansal, intitulé à juste titre LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT.

Pour le pré-commander, c’est ICI

Son prix 42,50 €

Sa parution : 2ème quinzaine d’avril (encore quelques semaines à attendre ……)

L’éditeur : c’est nous la société LMDL.

A mercredi prochain et promis, Léa nous dévoilera la suite ….leaoiseau par Hélène

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

BIENTÔT UN NOUVEAU LIVRE

LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT

c’est son titre et c’est tout un programme !

COUV_BRODERIE_1mars

C’est l’histoire de La-Grande-Paula et de sa découverte d’une nouvelle technique de broderie, plus libératrice que jamais…

Au travers d’un conte enchanteur et nostalgique qui se déroule au début du XXe siècle dans la petite ville de Pitchipoï, quelque part dans l’est de l’Europe, Léa Stansal initie les amoureuses du fil à la broderie d’embellissement.

Par cette approche nouvelle, plus simple, plus libre, plus facile d’accès, tout devient matière à broder : fils et rubans différents, petits jouets, boutons, galons, photos de famille imprimées sur tissu, perles de toutes sortes, bris de bijoux fantaisie, coquillages, échantillons de dentelle… Reprenant les scènes emblématiques du conte, Léa en propose l’illustration tout en textile avec, en fin d’ouvrage, 16 modèles de broderie d’embellissement à réaliser soi-même.

Ce livre toilé de rose en cours d’impression est une édition exclusive LMDL.  Mais vous pouvez déjà le commander et le réserver ICI pour une livraison au cours de la deuxième quinzaine d’avril.

Vous recevrez un exemplaire muni d’un « EX-LIBRIS » tamponné et numéroté et assorti d’une dédicace à votre nom.

portrait lea

Bon dimanche.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publication au Japon

La trousse à couture voyage, elle va jusqu’au pays du soleil levant. Le 31 janvier 2011 publication aux Éditions Seigensha Art Publishing.

J’ai hâte de le voir « en vrai » et d’en tourner les pages…..

Déjà un projet de voyage tourne dans ma tête.