Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Les matières

« Etre sur ses pas »… ceux de Léa Stansal

« Etre sur ses pas » est le nom d’une image à broder VOIR ICI mais c’est aussi un apprentissage pour découvrir ou s’entraîner à la broderie d’embellissement.

Broder des feuilles est un exercice simple, pensez-vous ? Mais ne vous y trompez pas ! De nombreuses possibilités créatives s’offrent à vous. Découvrez ce terrain de jeux !

Le secret réside dans l’utilisation du point feuille VOIR LA GALERIE DES POINTS ICI.

"Etre sur ses pas" le point de feuille

UN PEU DE BOTANIQUE

Dans un premier temps, observons de plus près la nature afin de pouvoir s’en inspirer.

"Etre sur ses pas" les feuilles

Une feuille se compose de deux limbes situés de part et d’autre d’une nervure centrale. Cette dernière se prolonge. En devenant le pétiole, elle permet de rattacher la feuille à la branche.

LA BRODERIE DES FEUILLES

Brodez chaque limbe au point de feuille avec une seule et même matière. Pensez aussi à les broder séparément avec des matières et/ou des coloris différents.

Réalisez les nervures dans un deuxième temps.

"Etre sur ses pas" image à broder

Pour ce modèle, un côté de la feuille est brodé avec du lacet GARDENIA PAR ICI et l’autre côté par du ruban MINA PAR LA.

GARDENIA est un lacet fin à broder mais avec un rendu spectaculaire grâce au volume obtenu.

MINA est un ruban à broder en coton, d’une largeur de 4 millimètres, se présentant sous la forme d’une nouette. Son toucher mat, ses couleurs fraîches conviennent bien aux pétales des fleurs. Son aspect rustique et ses teintes sourdes apportent du réalisme au feuillage des bouquets, des buissons et des arbres.

Découvrez nos nombreux coloris – teinture maison réalisée par Léa Stansal.

Pour la nervure, portez votre choix sur une fine Chenille VOIR ICI appliquée au point de Boulogne.

Les fines nervures et les ombres sont réalisés avec le fil fin à broder Laïna C’EST ICI.

A votre tour d »être sur ses pas » et d’explorer les nombreuses possibilités du point de feuille.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Ruban A TIRE D’AILE à broder, un incontournable

Ruban A TIRE D’AILE est une fine tricotine à broder, composée de longues fibres qui lui donnent un aspect mat et glacé.

Qu’est-ce une tricotine ? Elle se présente sous forme d’un tube. On retrouve dans son nom le mot « tricot » car elle est constituée de mailles entrelacées, mais aussi le mot tricotin.

Le ruban A TIRE D’AILE est fabriqué avec diverses matières qui lui donnent des aspects plus ou moins mats ou brillants, unis ou imprimés. Il existe dans de nombreuses couleurs, toujours le résultat d’une teinture maison VOIR ICI.

Ruban A TIRE D'AILE

Quels points de broderie peut-on faire ?

Le point de ruban, c’est le plus simple ! Pensez aussi au point lancé, au point de nœud, sans oublier le point de feuille, par exemple…

Avec ces points, vous pourrez réaliser des fleurs, des branchages, des feuilles et différents feuillages.

Comme exemple, voici un branchage fleuri brodé sur le « Fil Rouge » VOIR ICI. C’est un ouvrage que nous brodons ensemble, sur la base d’un patchwork réalisé avec des tissus en laine de style masculin.

Ruban A TIRE D'AILE Fil rouge

Conseils pour broder cette fleur

Ruban A TIRE D'AILE

Pour réaliser cette fleur, brodez de nombreux points de ruban. celui-ci se reconnaît grâce à la petite boucle que se fore au moment ou l’on repique l’aiguille dans le ruban.

Astuce : Il n’est pas nécessaire de fixer le ruban sur la chas de l’aiguille comme enseigné dans la broderie au ruban traditionnelle. Placez le ruban sur l’ouvrage, puis tirez doucement le ruban jusqu’à ce qu’il se forme une boucle. Si vous tirez d’avantage, une pointe va apparaître. Ce point de broderie est très utilisé pour réaliser des pétales de fleur ou des feuilles.

Quelle aiguille choisir ?

L’aiguille à embellissement à bout pointu est sans conteste celle que vous devez utiliser. Elle posséde un long chas qui permet de glisser facilement le ruban A TIRE D’AILE VOIR ICI.

A votre tour de découvrir cet élégant ruban à broder.

A vos aiguilles,

Bon dimanche

« Mina », un ruban 100 % coton à découvrir absolument !

« Mina », c’est un bien joli prénom féminin pour un ruban à broder souple et facile d’utilisation, en coton, de fabrication française, d’une largeur de 4 millimètres environ. De plus, il prend de nombreuses couleurs entre les mains expertes de Léa Stansal qui le teint elle-même VOIR ICI LA GAMME DE COULEUR.

Comment l’utiliser et quels points de broderie peut-on faire ?

En premier lieu, le point de ruban, c’est le plus simple ! Mais aussi, le point lancé, le point de nœud, sans oublier le point de feuille, par exemple…

Mina page carnet

Visitez notre galerie de points, c’est ICI.

Son toucher mat et ses couleurs fraîches conviennent parfaitement aux pétales des fleurs.

Pourquoi pas broder des marguerites ?

Nos conseils :

Faites un premier tour en brodant quelques pétales par groupe de deux ou trois de façon espacée. Puis faites un second tour pour compléter certains espaces. Ne pas broder tous les pétales pour que votre marguerite reste légère et irrégulière.

Le point de feuille

De par son aspect rustique et ses teintes sourdes, le ruban « Mina » apporte aussi du réalisme au feuillage des buissons et des arbres.

Sa principale qualité est un volume spectaculaire et facilement obtenu dès le premier point. A condition de réaliser des points souples et non réguliers (c’est ce qui est le plus difficile !).

Testez et constatez par vous-même la différence entre un point lancé (irrégulier et souple) et le point du ruban (plat et régulier) : quelle est, pour vous,  la feuille la plus vivante ?

Retrouvez tous les secrets du point de feuille ICI et ICI.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Parlons chiffons :… à porter, à frotter… ou à broder…

Parlons chiffons ! Quoi de plus normal pour les brodeuses… Puisque ne dit-on pas que ce n’est pas chose sérieuse !

Je vais tenter ici de vous prouver le contraire.

DEFINITION

En premier lieu, comme vous le savez toutes, les « chiffons » sont toutes sortes de coupons textiles destinés à partir au rebut, soit des chutes de coupe de couture ou de la récupération de pièces usées. On les réserve généralement pour le ménage et le nettoyage.

Mais on parle aussi communément de « chiffons » pour désigner de façon péjorative des articles et des vêtements de mode.

Cependant, de tout temps, les chiffons ont servi à la fabrication du papier grâce à une pâte obtenue à partir de déchets textiles neufs ou usagés de lin, chanvre, coton ou linters de coton.

Aujourd’hui je vous propose de broder des rubans que l’on nomme « Chiffons ».

Les rubans Chiffon PAR ICI

Pourquoi ? Ces rubans sont en matière synthétique et imitent parfaitement l’aspect du papier. Leur aspect et leur toucher sont légers, doux et veloutés. Mais ne vous fiez pas à leur aspect fragile, ils sont solides et se travaillent facilement. De plus leur rendu est spectaculaire.

Tous les points classiques de la broderie d’embellissement VOIR ICI leur conviennent. Utilisez cependant toujours une aiguille à embellissement à bout pointu.

Point lancé ou point de ruban pour imiter le feuillage, point de bouclette pour broder des fleurs, au bien encore point de nœud, d’accordant et bien d’autres encore…

Ces rubans existent en plusieurs épaisseurs et largueurs. Quand leur largeur atteint le centimètre, ils prennent le nom de ruban « Dahlia » PAR ICI.

N’hésitez pas à faire de longue aiguillée. Les nombreux passages au travers du tissu vous permettront de feutrer les bords de votre ruban qui prendra ainsi un aspect duveteux intéressant.

Ces rubans plus faciles à broder et moins coûteux que les célèbres rubans de soie, sont parfaits pour les débutantes.

Etes-vous tentée de les essayer ? Etes-vous convaincue ? Alors parlons Chiffons !

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Janvier mois du blanc, entre tradition et bonnes affaires

Janvier mois du blanc, une tradition ! Mais d’où vient-elle ? Elle remonterait au XIXème siècle. En 1852, Aristide Boucicaut créa le premier grand magasin : « Au Bon Marché ». Lors d’un mois de janvier neigeux, il eut une idée : remplir ses rayons vidés par les achats de Noël en soldant ses stocks de linge de maison !

Pourquoi pas revivre l’histoire des grands magasins en lisant ou relisant « Au bonheur des dames » d’Emile Zola…

Le blanc est-il une couleur ?

Non, le blanc n’est pas considéré comme une couleur comme les autres. Michel Pastoureau, historien médiéviste français, est spécialiste de la symbolique des couleurs, s’est penché sur la question. Il écrit que « Le blanc est la couleur qui donne leur équilibre, leur valeur et leur beauté à toutes les autres ».

Par ailleurs, dans la nature, le blanc « pur » est rare. Mais quand on y intègre des pigments de couleur – même en très petite quantité – il devient blanc cassé, blanc bleuté, coquille d’œuf, écru… On devrait ainsi évoquer « les blancs » et non le blanc !

Le blanc et son influence

Blanc pour la pureté, la sagesse… la paix et l’innocence… Blanc pour la neige ou les nuages… les voiles de la mariée… le choix est large.

Il se marie très bien avec toutes les autres couleurs et notamment avec les couleurs intenses. En effet, celles-ci ont tendance à absorber la lumière, le blanc, au contraire, la reflète !

Par ailleurs, souvenez-vous nous avions attirer votre attention dans un article précédent concernant le FIL ROUGE VOIR ICI. En effet, si vous faites le choix de broder sur des tissus de couleurs vives ou intenses, votre broderie sera de préférence mono-couleur (blanc ou noir). Et cela afin d’éviter… la fameuse « soupe de légumes » !

Fêtons nous aussi le mois du blanc

Nous vous proposons un assortiment de matières à broder autour du blanc : Folle de blanc VOIR CI à un prix très intéressant !

Découvrez et amusez-vous avec ces fils, ces rubans et toutes ces diverses choses classiques ou insolites, mais toujours destinées au travail textile.

En conclusion, en janvier, brodons le blanc, c’est de saison ! Pourquoi essayer le ruban Tulle ICI, la tricotine Suave PAR LA, les roses accordéon ICI, ou bien encore les Poilus-velus ICI et ICI

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Roses brodées sur un air d’accordéon

Roses « accordéon » : c’est un drôle de nom pour un point de broderie ! Mais il a l’avantage de décrire tout à la fois la technique et son résultat !

Ce point vous est-il inconnu ou, au contraire, pensez-vous bien le connaître ?

En premier lieu, c’est un point spécifique de la broderie au ruban.

Est-il facile à réaliser ? Sur le plan technique, son secret réside dans un petit tour de main et le choix du ruban.

Retrouvez son histoire et la technique ICI.

Traditionnellement, les roses accordéon sont réalisées avec un ruban en soie.

Mais aujourd’hui, toutes sortes de rubans, de tricotines et de lacets fabriqués dans des matières nouvelles telles que le nylon, les viscoses, les intissés de polyamides sont désormais facilement à disposition et pas seulement le célèbre et très ancien petit lacet ou ruban de soie.

De plus, en utilisant ces matières, le résultat sera étonnant, spectaculaire et tout en relief.

Roses accordéon Léa Stansal

Pour cela, trois assortiments de rubans ont été sélectionnés pour vous pour broder des roses accordéon ICI, ICI et ICI.

Roses accordéon Léa Stansal

A chaque fois, trois nouettes de différentes matières à broder aux coloris assortis. Chacune est différente en composition, tissage, matière et largeur.

Roses accordéon Léa Stansal

Le choix de l’aiguille est essentiel !

Vous aurez besoin d’une aiguille à embellissement à bout pointu PAR LA. La taille de son chas est important. Si le passage du ruban dans le tissu est difficile, il risque de s’abimer ! N’hésitez pas, alors, à choisir un chas plus grand ! En cas de besoin, vous pouvez utiliser le pieu à bout pointu ICI.

Le secret de la réussite

Puis, commencez en réalisant un tour de ruban autour de l’aiguille comme pour faire un point de nœud. Continuez en faisant un petit point avant au milieu du ruban sur 2 cm environ. Repiquez l’aiguille juste à côté du point de sortie du ruban et tirez doucement. Voyez comme votre ruban se plisse pour évoquer les pétales recroquevillés d’une rose.

Plus vous tirez sur le ruban, plus votre rose sera serrée. Par contre si votre point est trop lâche, placez un point de nœud avec un fil fin à broder au centre de la fleur pour la maintenir en place.

L’irrégularité de vos points vous permettra d’obtenir plus de réalisme. Vous serez surprise du résultat ! De véritables petites roses charmantes et fraîches vont naître sous vos doigts… Il ne leur manquera plus que le parfum !

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Araignées, citrouilles et autres fées… pour Halloween

Araignées ? Oui, mais ici on parle de fil, de fil araignée. Ces petites bêtes sont des petites merveilles de la nature ! Et oui ! Elles filent une fine fibre comme de la soie. Ce fil très fin et étonnement solide leur permet de capturer leurs proies, tisser des toiles ou des cocons et de protéger leur progéniture ou, bien encore, comme garde-manger.

Regardez ! C’est beau, n’est-ce-pas !

Mais, les araignées ont été soupçonnés d’être aussi, les compagnons complices des sorcières maléfiques…

Est-ce pour cela qu’elles sont mal aimées ?

Mais grâce à leur capacité de tisser des toiles impressionnantes, elles sont heureusement souvent aussi considérées comme des présages de bonne chance.

Ne dit-on pas : « Araignée du matin, chagrinAraignée du soir, espoir« .

C’est pour toutes ces raisons que nous avons donné le nom de « fil Araignée » à une gamme de fil à broder bicolore. Il existe en différents titrages, coloris et qualités VOIR ICI : les petites et les grosses araignées.

Il peut se broder de multiples manières mais il donne toute sa mesure avec les points d’arête ou d’épine qui imitent les circonvolutions des petites branches et des tiges ou des feuilles (point de feuille). 

Tous les points sont ICI.

Les petites araignées :

Les fils Araignée A et C : C’est un mouliné, composé de plusieurs fils bicolores. Il se travaille en un ou plusieurs brins. Il existe en rouge et blanc / noir et blanc.

Idéal pour poser des perles ou souligner une broderie.

Fil araignées
brodez le fil araignées

Les fils Araignée E, F et G : C’est toujours un fil à broder bicolore mais torsadé qui se travaille en un seul brin.

Incorporez des points points d’arête dans votre branchage qui deviendra plus mystérieux.

Fil Araignée sur étoile

Le fil Araignée D est très fins et 100 % soie. Aussi fin que le fil tissé par les araignées, les vraies !

Apportera finesse et magie à votre broderie.

Aussi fin que le fil tissé par les araignées

Les grosses araignées :

Ce fil à broder est un fil torsadé comprenant deux fils de deux coloris différents – teinture maison. Il ne se divise pas et travaille donc en un seul brin.

Soulignera de façon spectaculaire vos feuilles et branchages.

Fils grosses Araignées

C’est l’automne, brodons du feuillage sans modération… Profitez des belles couleurs chaudes du fil frissonnant ICI et des laines à broder PAR LA.

Regardez aussi cet épais tissu de laine couleur citrouille C’EST ICI, résultat d’un long, très long travail de teinture maison accompli par Léa :

lainage citrouille

Idée d’utilisation pour sublimer vos intérieurs de cousette :

La laine est bordée avec du fil à broder Grosse araignée et embellie de nombreuses perles VOIR ICI et breloques VOIR PAR LA.

intérieur de cousette et grosse araignée

A vos aiguilles,

Je vous donne rendez-vous dimanche prochain pour la suite du FIL ROUGE.

Bon dimanche.

Des plantes à broder, est-ce possible ?

Des plantes à broder pour embellir vos ouvrages, bien sûr que c’est possible !

les plantes à broder

Aujourd’hui, la broderie d’embellissement est le fruit des techniques d’autrefois mais avec les matières d’aujourd’hui. Elle utilise toutes sortes de techniques d’assemblage des tissus, et notamment la broderie au fil et au ruban.

Toutes sortes de fils, de rubans, de lacets et de tricotines fabriqués dans des matières nouvelles telles que le nylon, les viscoses, les intissés de polyamides ainsi que les laines à tricoter fantaisie plus ou moins synthétiques sont désormais facilement à disposition et pas seulement le célèbre et très ancien petit lacet ou ruban de soie.

Le monde des jouets offre également une mine d’objets à sortir de leur contexte enfantin pour les intégrer à son ouvrage.

Que de trésors à portée de main ! La possibilité de ces ajouts d’objets et d’images est importante, car elle nous ouvre une fenêtre sur l’air du temps et ancre résolument l’ouvrage réalisé dans son époque...

Extrait de l’interview de Paula KKatz-Zalc – page 9 du livre de Léa Stansal  « La broderie d’embellissement ou l’histoire fragmentée du photographe de Pitchipoï » PAR ICI. Une belle idée de lecture et de découverte pendant les vacances.

Pour en savoir plus sur la broderie d’embellissement VOIR ICI.

Sur ce modèle, de jeunes pousses PAR LA ont été fixées sur un cadre textile.

Plantes à broder V'la le Printemps Léa Stansal

Si vous souhaitez réaliser le cadre « V’la le printemps », un starter vous attend ICI.

Nous vous proposons dans la boutique diverses jeunes pousses. Faites votre choix PAR LA !

Comment fixer les plantes à broder ?

Rien de plus simple !

Prenez de la fantaisie M’Chou de coloris vert VOIR ICI et encollez la (faites plusieurs tours) autour du pied de la plate.

Le ruban M’Chou est particulièrement bien adapté pour cette opération. En effet, il a l’air fragile mais il cache bien son jeu. Il est étonnamment solide et résiste à toutes sortes de manipulations. Son aspect froncé y est sûrement pour beaucoup. 

Avec une aiguillée de fil à broder Laïna PAR LA et une aiguille fine à broder, faites plusieurs petits points pour fixer solidement la Fantaisie M’Chou sur votre ouvrage. La petite plante sera ainsi attachée et ne bougera plus ! Il n’est donc pas nécessaire de transpercer l’objet. Voilà pourquoi on parle de plantes à broder !

Les plantes à broder Léa Stansal

Avec cette technique simple et efficace, vous pourrez aussi fixer des fleurs artificielles, des jouets ou des animaux en volume… VOIR PAR ICI.

LES BONNES AFFAIRES DE LA BOUTIQUE :

Toujours en quête de bonnes affaires ? VOIR PAR LA.

Une petite marchande s’est installée devant l’atelier et propose du ruban A Tire d’Aile dans de merveilleuses couleurs à un prix irrésistible.

A Tire d'Aile Léa Stansal

A tire d’aile est une fine tricotine 100 % coton. Nombreux coloris – teinture maison. Elle imite parfaitement les plumes dans les ailes des oiseaux mais aussi le végétal.

A Tire d'Aille Ruban à broder Léa Stansal

Elle aime être travaillée au point de ruban. Pour ce faire, repiquez l’aiguille dans la tricotine avant de traverser le tissu. Ce geste aplatit la matière et laisse une boucle gracieuse pour réaliser toutes sortes de pétales. Si vous continuez à tirer sur l’aiguille – une aiguille à embellissement à bout pointu, bien sûr, PAR LA – la petite boucle formée va s’enfoncer et disparaître et le ruban va se placer avec une terminaison pointue, bien réaliste pour imiter les fleurs, les feuilles ou les feuillages.  

Essayer c’est l’adopter !

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Brodons des dahlias jaunes, comme le soleil de l’été

Brodons des dahlias avec le ruban si bien nommé Dahlia Pétale VOIR ICI.

Dahlia pétale est ainsi nommé car son toucher velouté et léger est celui d’un pétale. Le travailler est si spectaculaire et si facile que c’en est presque déroutant ! Ce ruban à broder est composé de la même matière (fort ressemblante au papier !) que le ruban Chiffon, mais en plus large. Sous un aspect fragile, il est solide et résistant, garde bien son volume tout en remplissant vite les surfaces.

Sous forme d’échevettes, il présente de légères variations d’épaisseur et de largeur et existe dans de nombreux coloris, résultats d’une teinture maison.

Léa vient de teindre ce ruban dans un coloris jaune soleil, les couleurs de l’été VOIR ICI.

Pour le mettre en valeur, nous vous proposons de réaliser une cousette aux dahlias jaunes.

brodons des dahlias Léa Stansal
brodons des dahlias Léa Stansal

Quelques conseils pour réaliser cette jolie cousette

Préparation de la broderie :

Déchirez un morceau de toile à matelas PAR ICI de 20 cm x 16 cm. Effilochez puis l’encollez-le sur un coupon de toile à beurre PAR LA.

Tracez deux lignes verticales à 7 cm des bords avec un crayon effaçable. Collez une bande de patchwork vintage (taille 4 cm x 17 cm) VOIR ICI.

Pour les dahlias, dessinez quatre cercles de 4 cm de diamètre avec en leur milieu un second cercle de 1 cm. Puis dessinez les rayons.

La broderie :

Avec un brin de Petite Araignée coloris rouge et blanc PAR ICI, brodez un point d’arête irrégulier autour de la bande de patchwork. Au bout des branches, réalisez un point de ruban avec le ruban Chiffon coloris vert VOIR ICI, puis une nervure au point lancé avec un brin de fil à broder Laïna coloris fluo PAR LA.

Avec le ruban Dahlia Coloris jaune soleil PAR LA, brodez les rayons au point de bouclette. Puis revenez sur chaque pétale avec un point de ruban.

brodons des dahlias Léa Stansal

Ensuite, réalisez des points lancés avec un brin au fil à broder Laïna coloris noir VOIR ICI sur les pétales. Avec trois brins d’Hortensia PAR LA d’une longueur de 10 cm environ, faîtes une rose ébouriffée. Retrouvez le tuto ICI.

brodons des dahlias Léa Stansal

Puis posez la au centre de la fleur. Fixez avec des perles de rocaille coloris noir (sachet La Pie qui chante PAR ICI) et un brin de fil à broder Laïna coloris noir.

brodons des dahlias Léa Stansal

L’intérieur de la cousette :

L’intérieur est réalisé avec le lainage coloris jaune vif VOIR ICI. Après avoir découpé des rectangles de différentes tailles, entourez les bords avec un point de surjet. Celui-ci est réalisé avec trois brins de fil à broder Laïna coloris fluo PAR LA de coloris différents (pris au hasard). Faites par endroit un deuxième tour avec un brin de fil à broder Laïna Fluo coloris jaune pour poser quelques perles de rocaille coloris noir.

A vos aiguilles,

Brodons des dahlias jaunes,

Bon dimanche.

Les fils à broder classiques, on les aime à la folie !

Les fils à broder classiques : vous en avez toutes dans nos tiroirs !

Mais savez-vous les reconnaître ?

Sont-ils en coton, laine, lin, soie ou en matières synthétiques ? Sont-ils simples ou composés de plusieurs fils ?

En premier lieu, le plus courant, celui que vous connaissez toutes : c’est le mouliné. Il a un aspect agréablement brillant. Peu retors et formé de 6 brins (coton), 12 ou même 24 brins (soie), faciles à séparer. On peut utiliser un brin seul ou plusieurs ensemble.

En second lieu, il y a le perlé. C’est un fil plus brillant que le mouliné, très retors et disponible en différentes grosseurs. Composé d’un seul fil indivisible, on le brode tel quel. Il ne se dédouble pas et la torsion imprimée au fil lui confère un aspect perlé. Il existe en différentes grosseurs.

Quels points de broderie choisir ?

La plupart des points utilisés pour la broderie d’embellissement conviennent : point lancé, point de bouclette, point d’arête, point d’épine…

Retrouvez ICI la galerie des points.

Folle de fils classiques : pour vous !

Pour vous permettre de les découvrir et de tes tester, la boutiqueleastansal.com vous propose une sélection de fils classiques. De plus notre sachet « Folle de fils classiques » est en PROMOTION ICI.

les fils à broder classiques boutiqueleastansal.com

Pour terrain de jeu, voici une image à broder originale signée Léa Stansal, imprimée sur un satin de coton très fin. Elle est inspirée d’un livre pour enfants d’avant-guerre. Elle a été retravaillée pour y ajouter le dessin de petites branches.

Cette image accompagnée de sa toile à beurre est prête à broder.

Elle est entourée d’un ensemble de fils à broder traditionnels. Il représente un fond de matières indispensables à posséder dans ses tiroirs, de quoi assurer les bases…

Numéro 1 :

Fil ficelle dorée VOIR ICI. Comme son nom l’indique, il nous fait penser à de la ficelle avec un petit reflet doré ou brillant en plus. Il peut se travailler de multiples manières mais il donne sa mesure avec les points d’arête ou d’épine qui imitent les circonvolutions des petites branches et des tiges. 

Numéro 2 :

Fin perlé de soie coloris changeant teinture maison PAR LA. Il se travaille si facilement que c’en est un plaisir ! Idéal pour réaliser des points d’arête qui maintiendront les coutures à la manière des « Crazy quilts » traditionnels, pour molletonner ou tout simplement pour broder…

Numéro 3 :

Fil rieur, fin et multicolore PAR ICI. Idéal pour souligner les nervures des feuilles ou les pistils des fleurs.

Numéro 4 :

Trois échevettes de Chaînette soyeuse VOIR ICI. Spécialement appréciées pour broder le crazy au point de bouclette, au point de nœud, au point de chausson, au point de feston et beaucoup d’autres…

Numéro 5 :

Fil en laine et coton mélangés Aubier VOIR PAR LA. Elle imite parfaitement les branches que vous broderez au point de tige.

Numéro 6 :

Coton perlé coloris rouge. Indispensable, il trouve partout à se placer ! Pour réaliser des points d’arête qui maintiendront les coutures à la manière des « Crazy quilts » traditionnels, pour molletonner ou pour broder la base d’une rose araignée…

Numéro 7 :

Mouliné de soie teinture maison, un classique incontournable !

Numéro 8 :

Une mèche de Laïna VOIR ICI. Soulignez vos broderies avec ce fil fin facile à broder, aux compositions mélangées et aux titrages divers. 

Numéro 9 :

Fil de lin avec de la tenue, coloris bleu canard mat. Un très beau classique.

Numéro 10 :

Fil à broder torsadé Petite Araignée coloris rose PAR LA. Il se travaille en un seul brin. Il donne sa mesure avec les points d’arête ou d’épine qui imitent les circonvolutions des petites branches et des tiges.  

Numéro 11 :

Fil de lin teinture maison brillant. Pourquoi ne pas réaliser des feuilles au point de feuille ?

Numéro 12 :

Fil coton mélangé : Arachnée coloris variant d’écru, à marron, gris, chocolat et noir VOIR ICI. Solide et très facile à utiliser, il est parfait pour broder les perles en grappes ou en paquets.

Conseil de Léa :

Il est important de choisir la bonne aiguille PAR LA. Privilégiez votre confort, c’est-à-dire l’aiguille qui vous permet de traverser le tissu avec aisance et qui laisse passer avec fluidité le fil dans le chas.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.