Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

A l’écoute!
Abonnez vous à notre newletter

Léa Stansal
Bibliothèque
Conseils
Translation

Archives

Léa

Tout commence avec la découverte d’une couverture brodée

Léa Stansal nous dévoile chaque mercredi un nouvel extrait de son livre « La broderie d’embellissement ou l’histoire fragmentée du photographe de Pitchipoï » :

Souvenez-vous : Paula KKatz-Zalc est interviewée sur son dernier ouvrage, le journal de la-grande-Paula, sa grand-mère paternelle qui y raconte son histoire. Cela a commencé par un héritage inattendu, laissé par son grand-père paternel, Elichat KKatz. : une valise !

Pour le pré-commander, c’est ICI

Son prix 42,50 € – Sa parution : 2ème quinzaine d’avril – Editeur : LMDL.

Reportez vous aux extraits précédents : ICI et ICI.

Voici la suite :

QUE CONTENAIT DONC LA VALISE ? L’une des rares choses ayant subsisté du pays disparu : un colis envoyé, bien des années auparavant, par la sœur de mon grand-père, La-Grande-Paula, dont personne ne savait rien. Le paquet contenait une lettre adressée à Elichat et une couverture à moitié sortie de son emballage.

CE FUT DONC À VOUS, BIEN DES ANNÉES PLUS TARD, DE LA SORTIR COMPLÈTEMENT DE SON EMBALLAGE ET DE DÉCOUVRIR… Une magnifique couverture brodée ! Ce fut un éblouissement. La pièce, très grande, se trouvait dans un état remarquable, quasi neuf : bien à l’abri dans la valise, elle avait traversé le temps sans dommages.

Y AVAIT-IL AUTRE CHOSE DANS LE PAQUET ? VOUS ÉVOQUEZ DES INFORMATIONS PRÉCIEUSES…  Avec la couverture, il n’y avait que cette lettre, écrite de la main de ma grand-tante. Grâce à ce document, je peux affirmer de façon certaine que c’est elle qui a réalisé l’ouvrage. Les tampons postaux sur le paquet indiquaient par ailleurs la date d’envoi ainsi que le nom de la ville dont je savais les miens originaires : Pitchipoï. Un nom dans lequel la nostalgie se mêle à la souffrance. Évoquer la mémoire de Paula, publier ses écrits, c’est la faire revivre, et je me suis attelée à cette tâche avec passion à l’encontre de l’injonction émise par l’ensemble du corps familial : « Surtout ne pas se pencher sur le passé, oublier pour survivre. »

ET QUE DIT VOTRE TANTE DANS LA LETTRE ? Pas grand-chose d’elle-même. Que tout va bien. Rien de Pitchipoï, de la situation de la famille à cette époque. Elle parle du retour de Gardénia dans son village natal… Cette première lecture m’a laissé un sentiment de découragement et de curiosité inassouvie. J’ai alors replié la couverture brodée, l’ai rangée dans la valise, puis ai oublié sa beauté pour un temps…

Nous vous donnons rendez-vous mercredi prochain … pour la suite …

Pour ne rien manquer, abonnez-vous pour recevoir un avis de parution à chaque nouvel article publié sur ce blog et/ou notre première newsletter (oui, oui c’est pour bientôt !).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Léa Stansal et l’atelier du photographe de Pitchipoï

Léa Stansal - atelier du photographe de Pitchipoï

Léa Stansal -atelier du photographe de Pitchipoï

Léa Stansal nous dévoile un nouvel extrait de son livre « La broderie d’embellissement ou l’histoire fragmentée du photographe de Pitchipoï » :

Pour le pré-commander, c’est ICI

Son prix 42,50 € – Sa parution : 2ème quinzaine d’avril – Editeur : LMDL.

Reportez vous au premier extrait ICI.

Souvenez-vous : Paula KKatz-Zalc est interviewée sur son dernier ouvrage, le journal de la-grande-Paula, sa grand-mère paternelle qui y raconte son histoire.

IL EST QUESTION, TOUT AU LONG DE SES ÉCRITS, DE SON PÈRE…

Oui, il était artisan-photographe. Il exerçait son métier à Pitchipoï, une petite ville dont une partie de la population était juive et attachée aux traditions. Dans son studio de prises de vue, il a fait quantité de portraits des siens mais également des membres des autres communautés qui peuplaient sa petite ville, et qui étaient nombreuses. Mais il aimait également beaucoup faire de longues promenades pour photographier toutes sortes d’habitants dans les campagnes environnantes.

POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE PLUS SUR LES CIRCONSTANCES PARTICULIÈRES QUI VOUS ONT AMENÉE À DÉCOUVRIR CES DOCUMENTS ?

Cela a commencé par un héritage inattendu, laissé par mon grand-père paternel, Elichat KKatz. À la surprise générale, il me désigna expressément comme bénéficiaire, alors que je n’étais encore qu’une adolescente envers laquelle il n’avait jamais manifesté le moindre intérêt. Taciturne, secret, il n’évoquait presque jamais son enfance ni sa famille à Pitchipoï. Lui aussi photographe, ce grand-père me légua sur son lit de mort une valise qui avait visiblement beaucoup voyagé et dont aucun membre de notre famille ne soupçonnait l’existence ; fermée par une sangle nouée, sans clé ni serrure, elle s’était empoussiérée pendant des années au-dessus de son  armoire sans que personne y eût jamais prêté attention.

Mais que contient cette valise ?

Nous vous donnons rendez-vous mercredi prochain … pour la suite …

Pour ne rien manquer, abonnez-vous pour recevoir un avis de parution à chaque nouvel article publié sur ce blog et/ou notre première newsletter (oui, oui c’est pour bientôt !).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Qui est Paula ?

 

LIVRE PHOTO COUV1

 

Paula KKatz-Zalc est née à Strasbourg en 1955. Elle vit aujourd’hui à Paris où elle mène des recherches sur le textile et enseigne l’histoire de la broderie. Elle a notamment publié une thèse intitulée Patchwork et broderie. Étude sur la pratique de l’assemblage des tissus brodés ainsi que La Représentation de la figure des oiseaux dans les motifs de broderie, et quelques autres études tout à fait passionnantes telles que Broderie blanche et travaux ajourés dans le Comtat Venaissin.  À l’occasion de la publication de son dernier ouvrage, Le Journal de La-Grande-Paula, notre rédaction  a souhaité lui poser quelques questions sur la genèse de ce fascinant projet.

PAULA, CE DERNIER OUVRAGE EST BIEN DIFFÉRENT DES PRÉCÉDENTS… IL SE PRÉSENTE COMME UN RECUEIL DE TEXTES, SIGNÉS PAULA KKATZ, QUE VOUS AURIEZ DONC ÉCRITS PRÉCÉDEMMENT. PEUT-ÊTRE VOTRE JOURNAL DE BORD ? C’EST BIEN CELA ? Non, non, ce n’est pas moi l’auteur de ces textes, c’est mon homonyme ! Il s’agit de ma grand-tante paternelle, malheureusement décédée bien des années avant ma naissance. J’ai seulement traduit et assemblé les fragments de textes qui me sont parvenus.

DE QUOI PARLE VOTRE GRAND-TANTE DANS CES TEXTES ? Elle y évoque à la fois sa vie quotidienne, ses souvenirs, son intimité… Et puis sa découverte tardive du travail du tissu et du fil. Je dis « tardive », car les circonstances tragiques… Quoi qu’il en soit, malgré une vie brève, elle eut le temps et le talent d’accomplir une réalisation personnelle singulière dans ce domaine qui m’est cher, la broderie d’embellissement.

Ainsi commence le nouveau livre de Léa Stansal, intitulé à juste titre LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT.

Pour le pré-commander, c’est ICI

Son prix 42,50 €

Sa parution : 2ème quinzaine d’avril (encore quelques semaines à attendre ……)

L’éditeur : c’est nous la société LMDL.

A mercredi prochain et promis, Léa nous dévoilera la suite ….leaoiseau par Hélène

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

BIENTÔT UN NOUVEAU LIVRE

LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT

c’est son titre et c’est tout un programme !

COUV_BRODERIE_1mars

C’est l’histoire de La-Grande-Paula et de sa découverte d’une nouvelle technique de broderie, plus libératrice que jamais…

Au travers d’un conte enchanteur et nostalgique qui se déroule au début du XXe siècle dans la petite ville de Pitchipoï, quelque part dans l’est de l’Europe, Léa Stansal initie les amoureuses du fil à la broderie d’embellissement.

Par cette approche nouvelle, plus simple, plus libre, plus facile d’accès, tout devient matière à broder : fils et rubans différents, petits jouets, boutons, galons, photos de famille imprimées sur tissu, perles de toutes sortes, bris de bijoux fantaisie, coquillages, échantillons de dentelle… Reprenant les scènes emblématiques du conte, Léa en propose l’illustration tout en textile avec, en fin d’ouvrage, 16 modèles de broderie d’embellissement à réaliser soi-même.

Ce livre toilé de rose en cours d’impression est une édition exclusive LMDL.  Mais vous pouvez déjà le commander et le réserver ICI pour une livraison au cours de la deuxième quinzaine d’avril.

Vous recevrez un exemplaire muni d’un « EX-LIBRIS » tamponné et numéroté et assorti d’une dédicace à votre nom.

portrait lea

Bon dimanche.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

CŒUR BRODE

Très tendance de broder ses vêtements afin d’y ajouter sa touche personnelle, non ? Et c’est la portée de tous, même des débutants !

Dans un article précédent ICI, nous avons vu ensemble comment broder des mots avec le fil à broder Laïna ICI et ICI.

Aujourd’hui, nous vous proposons d’appliquer un tissu (un cœur découpé dans un lainage ou un velours) ou une image textile (un couple d’amoureux) et de les broder sur une veste en jean, par exemple.

Le cœur brodé :

Déposez et collez avec de la colle repositionnable sur le tissu de base choisi un cœur préalablement découpé. Fixez avec de simples points lancés avec une aiguillée de fil à broder Fil Feuillu.

Toujours avec le Fil Feuillu, brodez quelques petites branches au point d’arête, puis des feuilles au point de feuille.

Complétez avec du feuillage réalisé au point lancé avec du ruban à broder Chiffon. Faire une nervure centrale avec une aiguillée de fil à broder Laïna.

Conseil de Léa :

Dans une mèche de Laïna, vous trouverez une gamme de plusieurs couleurs s’accordant les unes aux autres. Vous pouvez sans crainte choisir un coloris au hasard et broder puis choisir un autre coloris au hasard pour travailler l’aiguillée suivante.

COEUR 1

COEUR 4

COEUR 3

 

 

 

 

 

 

 

COEUR 5 COEUR 6

COEUR 7

 

 

 

 

 

 

 

COEUR 8

Le kit du « Cœur brodé » est dans la boutiqueleastansal.com ICI.

Le Cœur des amoureux :

Si le kit du Cœur brodé vous a plu, nous vous proposons d’aller plus loin en brodant le Cœur des amoureux.

Déposez et collez avec de la colle repositionnable sur le tissu de base choisi l’image des amoureux et un ou deux cœurs préalablement découpés, comme ci-dessus. Les cœurs seront brodés comme expliqués ci-dessus.

Conseil de Léa :

Glissez entre l’image et la toile à beurre ou le tissu jean un petit carré de molleton fin sous les amoureux afin de leur donner plus de relief. Si vous brodez une veste en jean ou en tissu épais, il n’est pas nécessaire d’utiliser de la toile à beurre.

Fixez avec de simples points lancés avec une aiguillée de fil à broder Fil Feuillu et réalisez de petites branches au point d’arête, puis des feuilles au point de feuille.

Complétez avec du feuillage réalisé au point lancé avec du ruban à broder Chiffon. Faire une nervure centrale avec une aiguillée de fil à broder Laïna.

Brodez quelques fleurs blanches avec une aiguillée de ruban à broder Dalhia au point lancé. Reportez-vous à notre précédent article « Brodons des marguerites » ICI.

Au centre des fleurs, faire des points de nœud avec une aiguillée de tricotine Suave. Terminez par quelques points lancés avec un fil à broder très fin en un brin sur les pétales.

Posez dans l’angle droit au point de tournicoton, une ou deux rangées de fantaisie à broder M’Chou.

AMOUR 1

AMOUR 3

AMOUR 4

 

 

 

 

 

 

 

AMOUR 5AMOUR 6AMOUR 7

 

 

 

 

 

 

 

AMOUR 8

Le sachet inspiration « Cœur amoureux » est dans la boutiqueleastansal.com  ICI.

A votre tour de broder votre veste en jean !

VESTE COEUR BRODE 1

VESTE AMOUREUX

Bon dimanche.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’AIGUILLE EN FÊTE 2017

Bons moments, belles rencontres, expositions, échanges, partages …

Le salon L’AIGUILLE EN FÊTE, pour sa 14ème édition, a rassemblé les passionnés du fil et du textile autour de l’esprit scandinave sous toutes ses formes : couture, tricot, broderie, custo, patchwork, mercerie, dentelle, tissage, crochet, tapisserie…

Un grand merci à toutes les personnes qui sont venues nous voir.

Quelques photos pour découvrir un nouveau patch de Léa autour du Vieux Chêne.

Vous reconnaitrez aussi Jésus le couturier rokeur-bykeur et ses vidéos sur Youtube ICI.

Les créations de l’association PINK BRA BAZAAR dédiée à l’éducation à la santé du sein et au soutien des femmes atteintes d’un cancer du sein ICI.

AEF 2017 1

AEF 2017 2

AEF 2017 3

AEF 2017 4

AEF 2017 5

A dimanche prochain.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

NASTY WOMEN SHOW

« Such a nasty woman » (qu’est-ce qu’elle est méchante/vicieuse cette femme !) est une phrase prononcée par Donald Trump pendant la campagne présidentielle.

Cette remarque n’est pas passée inaperçue sur Twitter où le mot clé #NastyWoman est immédiatement remonté parmi les plus utilisés à travers tous les États-Unis.

Washington, Londres, Paris… Des marches pour défendre les droits des femmes et des minorités, prises pour cibles par Donald Trump, ont eu lieu hier le 21 janvier à travers le monde.

Depuis des semaines, les femmes se mobilisent …

Affiliée et librement inspirée par sa grande sœur américaine (www.nastywomenexhibition.org ), une exposition organisée par Mathilde Hatzenberger a  eu lieu à Bruxelles les 12,13 et 14 janvier. Elle a réuni différents artistes autour de la question des droits des femmes dans notre société afin de soutenir ceux qui luttent concrètement pour les défendre, voire les améliorer !

Léa Stansal y a exposé l’une de ses pièces intitulée KKL16.

KKL16 0

Reconnaissez vous les deux paysages placés au centre sur fond jaune ? Vous les aviez découverts dans le livre « Personnages Cousus main« . Léa les a retravaillés avec différentes matières qu’elle a teintes à la main, comme de la Fantaisie Boisé ICI , du ruban à broder Chiffon ICI, Mina ICI et de la Tricotine Suave ICI , ou bien encore du Fil Follet ICI.

Puis, elle les a intégrés dans cette belle et grande pièce en y ajoutant du rose, couleur des bonnets à oreilles de chat (« Pussy hat »), voir ICI.

En détail :

DETAIL 1

KKL16 4

KKL16 2

Bon dimanche broderie.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

MONTAGE DE L’ÉTOILE EN VOLUME

Dans notre précédente publication, nous avons brodé ensemble l’étoile de septembre ICI.

Nous vous proposons aujourd’hui de réaliser cette étoile en volume pour en faire un pique-aiguille, une décoration pour accrocher dans le sapin de Noël ou bien encore, un joli ouvrage à offrir.

Tracez sur le coupon de toile à matelas six losanges en utilisant le même patron que pour le devant de l’étoile. Découper en laissant une marge de couture. Les assembler et les coudre pour former une étoile à six branches. La toile à matelas étant différente sur son recto et son verso, alternez le sens de la toile pour obtenir une étoile plus créative. Aplatissez, avec l’ongle, les coutures toujours sur le même côté et faites quelques points le long des coutures. Repliez les ourlets  formant le tour de l’étoile et faites également quelques points de maintien.

etoile-11-ls etoile-12-ls

 

 

 

 

 

 

 

 

etoile-13-lsetoile-14-lsetoile-15-ls

 

 

 

 

 

 

 

 

Collez à l’aide d’un fer à repasser la viseline au dos du velours de soie (attention, pas de température trop élevée !).

Tracez sur la viseline trois bandes de deux centimes de large (marge couture en plus). Passez un fil de bâti le long du tracé des bandes. Pliez le velours en suivant les fils de bâti.

Répartissez les bandes de velours le long du pourtour de l’étoile en prenant bien soin de les faire commencer à la pointe d’un losange. Posez quelques épingles et cousez les bandes de velours sur l’étoile en toile à matelas. Raccordez les bandes de velours avec quelques points.

Léa vous conseille :

Prenez un fil fluo et de faire des points irréguliers et visibles afin de donner un aspect plus travaillé à votre étoile.

etoile-16-lsetoile-17-lsetoile-20-ls

 

 

 

 

 

 

 

 

Assemblez la face brodée de l’étoile avec la bande de velours. Laissez une ouverture pour permettre le rembourrage.

etoile-21-lsetoile-22-ls

 

 

 

 

 

 

 

 

Rembourrez votre étoile en commençant par le bout des branches. Aidez vous d’un bâtonnet. Faites quelques points de matelassage traversants les deux faces de l’étoile pour empêcher le rembourrage de se déplacer et pour enfoncer la broderie, lui donnant ainsi plus de relief. Refermez l’ouverture.

Pour terminer, faites quelques points au centre de l’étoile et tirant fort sur le fil pour permettre à celui-ci de s’enfoncer.

Votre étoile est maintenant terminée.

Si le Kit de l’Etoile de septembre vous a plu, nous vous proposons très bientôt de broder ensemble un nouveau modèle pour le mois d’octobre.

Bon dimanche.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’ETOILE DE SEPTEMBRE

Elle a brillé dans le ciel de Sainte-Marie aux Mines, au Carrefour Européen du Patchwork. Nos visiteuses ont eu la primeur de la découvrir et de réaliser sa broderie lors d’ateliers en plein air sur les bords de la Liepvrette.

atelier-etoile-ls atelier-etoile2-ls

C’est le nouveau kit qui vous est proposé sur le site de la boutiqueleastansal.com.

A vos aiguilles, nous allons réaliser ensemble la broderie de cette étoile de septembre composée de petites branches aux couleurs d’automne.

Il nous faut en premier lieu faire un peu de géométrie : le patch, c’est du sérieux !

Munissez-vous d’un compas et tracez deux triangles équilatéraux de 5 cm de côté sur du cartonnage ou un rodoïde.  Le losange obtenu sera votre patron.

Dessinez trois losanges sur l’endroit des deux tissus choisis, avec un stylo effaçable. Découpez-les, sans oublier d’ajouter une marge couture.

patron-etoile-ls

Collez-les par trois, sur de la toile à beurre avec de la colle repositionnable, en pliant les deux côtés des losanges extérieurs, permettant ainsi le chevauchement du losange central. Brodez chaque demi-étoile séparément.

etoile1-ls etoile2-ls

 

 

 

 

 

 

Les branches :

Posez sur votre tissu la fantaisie Petites Branches pour réaliser, comme son nom l’indique, les branches ! N’hésitez pas à varier les épaisseurs en les posant en un seul brin, en deux, trois, même en quatre brins. Attachez-les au point de Boulogne avec le fil Bling de coloris violet en double (Prenez une aiguillée, enfilez l’aiguille, pliez le fil en deux et faites un nœud en prenant les deux fils ensemble).

Faites des branches secondaires en glissant un petit bout de Petites Branches sous une branche principale à l’aide d’une très grosse aiguille (un pieu). Attachez au point de Boulogne.

etoile-3-lsetoile-4-lsetoile-5-ls

 

 

 

 

 

 

Le feuillage :

Choisissez un tissu de fond pour chaque type de feuillage : par exemple le feuillage en Chiffon ocre/orangé sur le tissu uni et le feuillage réalisé avec la fantaisie Boisé sur le tissu à motif géométrique.

Les feuilles sont réalisées au point lancé par groupe de trois formant une patte d’oie.

Pour souligner la nervure, faites un point lancé avec le fil Bling de coloris violet en double dans chaque feuille réalisée avec le Chiffon et la Fantaisie Boisé.

etoile-6-lsetoile-7-lsetoile-8-ls

 

 

 

 

 

 

Les petits fruits :

Avec une courte aiguillée de suave bleu, brodez quelques points de nœuds sur le feuillage réalisé avec la Fantaisie Boisé.

Brodez la deuxième moitié de l’étoile de la même façon en respectant les couleurs et les matières choisies en fonction du tissu de fond, uni ou aux motifs géométriques. Rapprochez les deux demi-étoiles pour n’en former qu’une. Faites quelques points avant le fil choisi pour le matelassage.

Découpez le surplus de toile à beurre, collez avec de la colle repositionnable au dos de votre broderie un fin molleton, repliez les ourlets pour obtenir une étoile parfaite et matelassez.

Votre étoile est prête.

etoile-9-lsetoile-10-ls

etoile-11

 

 

 

 

 

 

 Vous pouvez la monter pour faire une étoile en volume ou l’appliquer sur un ouvrage.

Léa a l’intention de vous proposer une nouvelle étoile chaque mois avec inspiration suivant la saison.

L’idée est de créer douze ou vingt-quatre étoiles brodées et de les appliquer sur une base géométrique par exemple un rectangle (de taille toujours identique). Tous les rectangles, une fois assemblés donneront naissance à un grand patchwork que nous appellerons « ciel étoilé ».

Cela vous dit quelque chose ? Dans la Trousse à couture peut être ?

Nous vous donnons rendez-vous dimanche prochain pour le pas à pas du montage de l’étoile en volume.

A vos aiguilles !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bientôt au Carrefour du Patchwork

228002624_1

Du 14 au 18 septembre, au cœur de l’Alsace, ne manquez pas le grand rendez vous des amoureuses du patchwork .

La manifestation a lieu dans plusieurs villages du Val d’Argent:

Sainte-Marie-aux-Mines,

Sainte-Croix-aux-Mines,

Lièpvre,

Rombach-le-Franc.

Bâtiments historiques, salles de fêtes ou lieu de cultes sont le théâtre, pendant 5 jours, d’un événement unique dédié au textile et au patchwork.

 

 

plan-smm-2015

Vous pourrez nous retrouver dans le cadre suranné de l’ancienne banque SOGENAL (n°5) dans la rue principale de Sainte-Marie-aux-Mines.

Aux côtés de Jane Lury qui présentera « labors of love », ses patchworks antiques et ses quilts anciens, Léa présentera ses nouveaux patchs et tous les articles de sa boutique.

Quelques images en avant première :

détail2 quilt léa stansal

détail quilt léa stansal

 

Zonzon y animera chaque jour à 10 heures et à 15 heures l’atelier « Ciel étoilé » ouvert à toutes y compris aux débutantes.

Un kit d’un modèle d’étoile mêlant patchwork et broderie d’embellissement vous sera proposé.

Vous pouvez vous inscrire dès à présent en adressant un mail à l’adresse suivante : blogazonzon@hotmail.fr.

A très bientôt pour découvrir ces nouvelles étoiles.

Bon dimanche.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer