Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Léa

Colorier de la Toile de Jouy, un jeu d’enfant !

Colorier de la Toile de Jouy, c’est très amusant ! Avec du fil et des rubans, bien sûr !

Aujourd’hui, on trouve la Toile Jouy partout, dans la mode comme dans la déco. Intemporelle, elle est reconnaissable entre mille ! Elle reflète le bon goût et le traditionnel savoir-faire à la française.

Ne dit-on pas qu’elle est la première bande dessinée de l’histoire !

Pour en savoir plus, visitez le site du musée de la Toile de Jouy PAR ICI.

A lire ou à relire notre précédent article intitulé : « Toile de Jouy, une histoire à broder » VOIR ICI.

Brodons de la Toile de Jouy

Léa Stansal aime colorier ces scénettes pittoresques depuis de nombreuses années. Ses choix s’arrêtent sur les toiles de Jouy vintage aux motifs délicats et bien dessinés.

Redécouvrons ses boites dans le livre « Boites à histoires » PAR LA édité en 2012, et comment Léa les brode et met en scène.

colorier de la toile de jouy

De nombreuses images à broder vintage à petit prix vous sont proposées VOIR ICI.

Quelques points suffisent pour réveiller le dessin et l’éclairer.

Dans la scénette évoquant la moisson, Léa a utilisé le ruban Mina VOIR ICI pour colorier les épis de blé, puis un brin de mouliné PAR LA pour les souligner. Quelques points de nœud en ruban tricotine Suave coloris bleu muscaris PAR ICI terminent le tableau.

Les fils à broder Laïna VOIR ICI sont ici indispensables pour broder la végétation.

Sur une autre face de la boîte, Léa a brodé avec les mêmes matières l’image du « petit village ».

colorier de la toile de jouy

Pour le tour de chaque face de la boîte, posez au point tournicoton du ruban Tulle VOIR ICI et quelques perles VOIR PAR LA.

Interprétez à votre façon le « petit village », sachet inspiration ICI, ICI et LA.

Colorier de la Toile de Jouy : un vrai bonheur. A vous de jouer !

Et n’oubliez pas, il est encore temps de profiter des BONNES AFFAIRES C’EST ICI.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Les intérieurs de cousette en vedette

Les intérieurs de cousette sont aussi importants que la couverture. Pour que votre cousette soit unique, il faut aussi prendre le temps de les travailler. Il ne faut pas les négliger, ils méritent toute votre attention !

En premier lieu, je vous rappelle ce qu’est une cousette : c’est un nécessaire de couture qui a la particularité d’être portatif et de petite taille. La cousette peut ainsi être facilement emportée partout.

Elle a la taille d’un carnet avec une couverture raide grâce au molleton rigide glissé à l’intérieur. Sa spécificité réside dans sa pliure qui est large et souple. Et cela afin de pouvoir accueillir des intérieurs épais.

Nous vous proposons PAR ICI, le patron des cousettes avec sa plaque de molleton rigide.

Retrouvez nos kits de cousette PAR ICI et un tuto PAR LA.

Pour réaliser les intérieurs, privilégiez les lainages plus épais et plus moelleux pour vos aiguilles.

Histoire de la vieille couverture chinée par Léa Stansal :

C’est dans un camion de déménagement que j’ai eu la chance de la dégoter…
Elle y avait passé quelques années, toujours prête à protéger les meubles, à amortir les chocs et autres menus services…
Le patron (probablement reconnaissant) ne fut pas enclin à me la céder.
Mais je sus être persuasive. Et heureusement que ce jour là, je trimbalais mon chariot à roulettes parce que… la vieille couverture en question… pesait le poids d’un âne mort… Perso je n’ai jamais traîné d’âne mort mais… bien emporté la couverture qui piquait et puait.

C’était une couverture si vieille qu’elle datait du temps où on les faisait bouillir pour les laver, à une époque où les traitements anti-feutrage n’existaient pas !
Une vieille couverture si résistante que les mites les plus voraces n’en sont pas venues à bout…
Une vieille couverture si méprisée qu’elle ne serait même pas proposée à la vente dans la plus modeste des brocantes !

Léa a tant aimé la broder, qu’il n’y en a plus ! Mais par le jeu et le long travail de teinture, découvrez nos bandes de lainage épais VOIR ICI.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

Conseils pour mettre les intérieurs en valeur :

Découpez des carrés ou des rectangles de tailles différentes dans du lainage épais. Puis brodez sur tout le pourtour des points de surjet ou de feston avec le fil à broder « Petite Araignée » ou « Grosse Araignée » VOIR ICI, ou avec deux brins de Laïna PAR ICI, ou bien encore du fil Fluo PAR ICI.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

Ensuite selon votre créativité, ajoutez des perles de rocaille et fantaisies, ou pourquoi pas des Murano PAR ICI. Fixez aussi des breloques originales petites ou grandes PAR LA, mais toujours sans modération. Et encore des objets insolites, comme des feuilles, herbes, ou baies et autres VOIR PAR LA.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Poches pochettes pour toutes les occasions

Poches pochettes : c’est en premier lieu le titre d’un livre de Léa Stansal VOIR ICI. ​

C’est aussi des petits sacs pas plus larges que vos doigts écartés et pas plus profonds qu’une poche. ​Juste ce qu’il faut pour y ranger son portable et quelques objets indispensables !​

Je vous dévoile aujourd’hui les secrets de Léa Stansal pour réaliser en quelques heures seulement une ​pochette originale. Elle ne vous quittera plus !​

Pour réussir ce défi, choisissez les coupons de tissu patchwork vintage que nous vous proposons PAR ICI. ​

Les tissus anciens sont marqués par le temps mais emprunts d’une grande poésie, comme les aime Léa Stansal.

Il existe aussi un kit comprenant tout le nécessaire pour réaliser une pochette fourre-tout prête à être embellie VOIR PAR LA.

poches pochettes Léa Stansal

Ce coupon est une bande constituée d’un ensemble de fines couches de toile en coton, matelassées ensemble à la main. ​Il vous suffira de la plier en deux pour former une pochette fourre-tout. Sa taille, une fois réalisée, est d’environ 15 cm de large sur 22 cm de hauteur.​

Ce n’est pas plus compliqué que cela !​​

Phase préparatoire :

​En premier lieu, avec une aiguillée de fil à broder Arachnée PAR ICI, faites un point de feston le long des deux côtés de la bande de patchwork.​ Ce fil a été choisi pour sa solidité et son coloris variant. Puis personnalisez votre pochette avant de réaliser son montage final.​​

Décoration de votre pochette pour la rendre personnelle et unique :

​Profitez de cet espace de créativité pour placer des broderies anciennes ou vos propres broderies ou bien encore des images de votre choix.​ C’est le moment d’utiliser les trésors qui vous collectionnez avec amour. ​Vous pouvez aussi choisir d’aller à la pêche aux inspirations sur le site de la boutiqueleastansal.com PAR ICI.​​

Voici un modèle réalisé par Léa Stansal :

Elle a choisi d’y appliquer l’image SUR SES PAS VOIR ICI, après l’avoir brodée bien sûr. Elle s’adapte particulièrement bien à la pochette fourre-tout.​

Retrouvez l’image SUR SES PAS seule PAR ICI en kit PAR LA. ​Pour fixer l’image, brodez un point d’arête avec une aiguillée de fil à broder Arachnée.

poches pochettes Léa Stansal

Ensuite, Léa a ajouté le personnage de Windy sur une fleur réalisée en laine feutrée et entourée de breloques. Ici des ciseaux de brodeuses, bien sûr PAR ICI.

Vous pouvez aussi remplacer le personnage par un animal ou d’autres objets insolites VOIR ICI.

​​Le Montage :​

Retrouvez le pas à pas ICI. Les deux côtés latéraux de votre poche pochette seront reliés sans difficulté grâce au point de feston réalisé. Posez en même temps des perles « Les belles mélangées » en grappes PAR LA.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Le lapin du lundi de Pâques à broder

Le lapin est depuis toujours le symbole de la fertilité et de la fécondité et donc du printemps. Allez savoir pourquoi ?

Dans la tradition populaire germanique, c’est lui qui apporte les œufs décorés aux enfants.

Alors pourquoi pas le broder ?

Nous vous proposons des sachets « Inspiration » pour l’occasion au petit prix de 5 €.

Le « lapin vert » VOIR ICI

la lapin vert sachet inspiration

Dans ce sachet, un motif (taille 12 cm) à rebroder, imprimé sur une toile de coton – teinture maison -accompagné d’un coupon de tissu coloris rose fleuri (taille 25 cm x 16 cm), d’un Poilu-velu coloris vert, de chutes de tarlatane coloris vert clair et de perles Fluo.

LE « LAPIN AU MILIEU DES FEUILLES » PAR ICI

le lapin au milieu des feuilles

Dans ce sachet, un motif (taille 12 cm) à rebroder,  imprimé sur une toile de coton – teinture maison – accompagné de perles lumineuses coloris vert/or, d’un ruban à broder Chiffon coloris vert/noir, de deux feuilles en tissu plastifié faciles à broder, trois autres feuilles de tailles diverses et de trois papillons en pâte de verre coloris assortis.

LE « LAPIN JAUNE » PAR LA

le lapin jaune

Dans ce sachet, un lapin en PVC peint à la main coloris jaune/rouge accompagné de chutes de velours imprimé feuillage, de Poilu-velu imitant l’herbe, d’une douzaine de perles bicolores coloris vert/orangé, deux aiguillées de fantaisie Hortensia coloris mauve et deux perles vertes.

LE « GRAND LAPIN » PAR ICI

Le grand lapin sachet inspiration

Dans ce sachet, un motif (taille 35 cm) à rebroder, imprimé sur une toile de coton – teinture maison, avec un fil de fantaisie Hortensia à poser au point de tournicoton. Parfait pour réaliser un Tote bag.

La « bague de Mr Lapin » PAR ICI

Dans ce sachet une bague réglable, un coupon de satin de coton teint coloris rouge pour réaliser un yo-yo de 4 cm de diamètre et un assortiment de perles de rocaille. Pour les explications, retrouvons-nous sur le blog C’EST ICI.

Dans la boutiqueleastasal.com, vous trouverez aussi :

Les breloques « lapins » à 2 € PAR LA

es lapins breloques

Retrouvez aussi toutes nos Inspirations. Un coup de cœur à PETIT PRIX ICI : Une image, une breloque ou quelques matières inspirantes et c’est le début d’une nouvelle création. Ces articles ne sont pas suivis et ils sont en petites quantités.

Bon lundi.

A vos aiguilles.

Le premier avril, jour des poissons

Le premier avril de cette année n’est pas et ne sera pas comme les autres !

Les blagues ne sont pas de mises, mais on peut broder des poissons ! C’est à la portée de toutes et c’est très ludiques.

Léa collectionne depuis toujours les cartes postales anciennes sur le thème du premier avril.

C’est très inspirant !

Notre nouveau kit starter « Brodons les poissons » VOIR ICI est en ligne sur la boutiqueleastansal.com depuis ce weekend. Il rencontre déjà un grand succès.

Dans l’article de dimanche dernier VOIR ICI, Léa nous a conseillé de broder en premier lieu nos poissons – préalablement collés sur toile à beurre – avec nos chutes de matières. Puis de les rembourrer façon « trapunto ».

Ensuite, découpez le surplus de tissu et de toile à beurre, sans oublier de l’effilocher.

Avant d’appliquer votre poisson sur votre tissu de fond, vous pouvez ajouter de la tarlatane PAR ICI ou de la gaze PAR LA, pour obtenir plus de volume.

Vous pouvez, bien sûr, ajouter au point tournicoton différentes matières au milieu desquelles nageront vos poissons – par exemple, un Poilu-velu ou du Tulle épineux C’EST ICI.

Pour parfaire ce décor, nous vous proposons des perles « Gouttes de rosée » PAR ICI. Et une nouveauté : un assortiment de paillettes PAR LA.

Astuce de Léa :

Ce mélange de paillettes représente des années d’accumulation. J’y ai mis les paillettes rencontrées au cours de mes voyages, de mes visites d’ateliers de brodeurs de Lunéville, de mes découvertes dans quelques malle de brocanteur.

Leurs formes, matières et couleur varient à l’infini – minuscules ou grandes – rondes, concaves ou convexes – carrées , triangulaires, rectangulaires – mates ou brillantes – en forme d’étoile, de feuille ou de fleur…

Une liste impossible…

Une utilité indéniable pour enchanter la broderie d’embellissement.

Le premier avril paillettes de Léa Stansal

Conseils de Léa :

Le confinement empêchera  le virus mais pas seulement. Il repoussera également le découragement et les tristesses. Elles n’entreront pas dans nos maisons ! Alors… cousons mes sœurs… COUSONS.

Et, diffusez un peu de joie et de force créative colorée en postant les photos de vos créations sur les réseaux sociaux avec le hashtag :

#brodonsalamaisonavecleastansal

#totebagfaconleastansal

#leastansal.com

Nous comptons sur vous !

A vos aiguilles.

L’Aiguille en fête : un rendez-vous incontournable !

BREAKING NEWS :

Le salon « l’aiguille en fête » prévu ce mois de mars a été annulé ! Pourquoi ? A la suite des décisions gouvernementales « d’interdire des rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné ». Et dans le contexte de l’épidémie du coronavirus. 

L’Aiguille en fête est reporté et se tiendra du 11 au 14 juin 2020 à Paris Expo Porte de Versailles.

C’est le salon parisien de référence des univers de la couture, du tricot, de la broderie, de la custo, du patchwork, de la mercerie , de la dentelle, du tissage, du crochet, de la tapisserie…et du faire soi-même 100% fil et aiguille.

L'Aiguille en fête 2020

Pour l’édition 2020, le thème est : « MATIÈRE(S) À VOYAGER ».

Tout un programme !

C’est une éloge au voyage. Mais pas n’importe lequel ! Celui où chacun dévoile, au fil d’un périple et aux rythmes de ses flâneries, visions, inspirations et curiosités textiles.

Comme une cartographie de styles et de créativité, ce salon nous propose des variations sur des atmosphères d’ailleurs.

De la recherche d’émotions au cœur des techniques et des alchimies de couleurs, à l’intimité des matières de nos souvenirs où passé et présent sont métissés à travers l’œil des collectionneurs… de l’émerveillement sur des paysages imaginaires, aux promenades fantaisistes pour capturer le parfum d’une pérégrination à travers les univers subtils d’artistes, éternels rêveurs.

Léa Stansal : l’une des artistes invitées VOIR ICI

C’est donc le monde enchanté d’une artiste hors norme qui est ici présenté, un univers onirique tout en tissu, drôle, original et faussement simple, un délicieux mélange de précision et de liberté qui, loin de se crisper sur l’aiguille, libère gaiement les points.

L'Aiguille en fête Léa Stansal

Saisis par sa poésie et son charme, Léa nous prend par la main pour nous emmener en balade en nous chuchotant une histoire au creux de l’oreille… Elle porte notre imaginaire, elle nous fait à la fois sourire, rire, rêver et frissonner.

L'Aiguille en fête Léa Stansal

Que de bons moments, de belles rencontres, d’expositions, d’échanges et de partages en perspective…

La boutiqueleastansal.com vous donne rendez-vous sur son stand à l’Aiguille en fête. Vous y trouverez nos fils, matières à broder, tissus teints artisanalement par Léa Stansal.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Cœurs brodés en gage d’amour…

Cœurs brodés et perlés pour se souvenir de la Grande Guerre !

Tout commence par une découverte inattendue sur un stand d’un marché aux puces de Tokyo.

cœur brodé

Entre nos mains, un cœur brodé très ancien d’origine anglaise, en forme de petit coussin d’une vingtaine de centimètres.

Les cœurs brodés de la Grande Guerre :

De nombreux « sweetheart pillows » ont été réalisés au début du siècle dernier et plus particulièrement pendant la première guerre mondiale. Leurs auteurs étaient souvent des marins partis trop longtemps de chez eux ou des soldats blessés en convalescence.

A cette époque, point de sms, ni d’email pour garder le contact ! Difficile donc d’imaginer les très longs mois de séparation de ces soldats avec leur famille et leurs proches.

Ces ouvrages sont souvent conçus à partir d’une image centrale. Puis, des messages tels que « Forget Me Not » et « Remember Me » y sont épinglés.

Une fois terminés, ils étaient envoyés à leurs épouses, mères et êtres chers en signe d’affection. Destinés à être percés par des épingles et des aiguilles de couturières, ils symbolisent ainsi la douleur de ces soldats.

Peut-on seulement imaginer l’émotion ressentie par leurs destinataires à leur réception ?

Chacun de ces ouvrages est unique et entièrement fait main. Ils ont leur histoire propre, un mélange d’amour et d’espoir qui peut être ressenti dans chacun des points de couture ou de broderie réalisés. 

Aujourd’hui ces cœurs brodés ne sont malheureusement visibles que dans les musées ou… au détour d’une allée d’un marché aux puces!

Nous vous proposons, lors du Bal des Brodeuses de novembre prochain, de renouer avec cette tradition en réalisant des cœurs, petits ou grands, brodés, perlés et embellis avec mille et une petites choses…

Participer à ces belles journées de l’amitié, est aussi une belle occasion de rencontrer d’autres brodeuses, de découvrir leurs travaux et d’échanger techniques et amitiés.

Pour revoir les images de la dernière édition du Bal des Brodeuses C’EST ICI.

Réalisons ensemble des cœurs brodés :

Pour s’inscrire : Cliquez ICI  pour la journée du 30 novembre et/ou du dimanche 1er décembre 2019.

Où :

Une guinguette de Joinville-le-Pont (Val de Marne), proche de Paris, accessible par le RER A (station Joinville-le-Pont).

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

A Houdan, trois couples d’artistes exposent !

 A la « Tannerie » de Houdan (Yvelines), se tiendra une expo exceptionnelle du 25 octobre au 1er décembre 2019.

Houdan

La Tannerie, c’est un très bel espace dédié à l’art contemporain ouvert depuis 2010 et géré par une association d’artistes, « Regard Parole », fondée en 1974, qui y organise les expositions collectives de ses membres et d’artistes invités.

Trois couples d’artistes s’y retrouveront pour exposer leurs œuvres les plus récentes, du 25 octobre au 1er décembre.  Six artistes de grand talent dont Léa STANSAL et Pierre DESSONS son mari.

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, Pierre est peintre et sculpteur. Il construit de riches espaces scéniques habités par des visions fantasmatiques et récurrentes PAR ICI.

Les deux autre couples sont : Moreno et Nili Pincas, peintre et sculptrice – Elisabeth Walcker et Jörg Hermle, deux artistes peintres.

Rendez-vous à la « Tannerie », 57 rue de Paris 78550 HOUDAN. Comment s’y rendre ? VOIR ICI.

Un évènement à ne pas manquer !

Vernissage dimanche 27 octobre 2019 à partir de 11 heures.

Retrouvez l’univers artistique de Léa Stansal et les techniques de la broderie d’embellissement, dans son dernier livre intitulé « La Broderie d’Embellissement » VOIR ICI.

léa stansal

A l’occasion des fêtes de fin d’année, un cadeau d’une valeur de 15 € vous sera offert pour l’achat d’un livre « La Broderie d’embellissement ». Il s’agit du kit starter : « Autour du rouge de Noël », un assortiment de fil à broder, ruban, fleurs en soie et autres petites fantaisies de coloris rouge autour d’une image du Père Noël en noir et blanc PAR ICI.

Et, les frais de port vous sont offerts !

Ce livre toilé de rose est une édition exclusive LMDL. Vous recevrez un exemplaire muni d’un « EX-LIBRIS » tamponné et numéroté et assorti d’une dédicace à votre nom.

Bon dimanche.

Ma liste au Père Noël

Pour le Père Noël, le grand jour est dans trois mois. Le compte à rebours est donc lancé…

Vous souhaitez découvrir les techniques de cette broderie  VOIR PAR ICI. Vous ne possédez pas encore le dernier livre de Léa Stansal « La Broderie d’Embellissement« . Ajoutez-le à votre liste au Père Noël VOIR ICI.

Vous profiterez de la PROMOTION SPECIALE FETES :

Un cadeau d’une valeur de 15 € vous sera offert pour l’achat d’un livre « La Broderie d’embellissement« . Il s’agit du kit starter : « Autour du rouge de Noël« , un assortiment de fil à broder, ruban, fleurs en soie et autres petites fantaisies de coloris rouge autour d’une image du Père Noël en noir et blanc PAR ICI.

Et, les frais de port sont gratuits.

Ce livre toilé de rose est une édition exclusive LMDL. Vous recevrez un exemplaire muni d’un « EX-LIBRIS » tamponné et numéroté et assorti d’une dédicace à votre nom.

POURQUOI LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ?

Le thème : c’est l’histoire de La-Grande-Paula et de sa découverte d’une nouvelle technique de broderie, plus libératrice que jamais… la broderie d’embellissement.

Au travers d’un conte enchanteur et nostalgique qui se déroule au début du XXe siècle dans la petite ville de Pitchipoï, quelque part dans l’est de l’Europe, Léa Stansal initie les amoureuses du fil à la broderie d’embellissement.

Par cette approche nouvelle, plus simple, plus libre, plus facile d’accès, tout devient matière à broder : fils et rubans différents, petits jouets, boutons, galons, photos de famille imprimées sur tissu, perles de toutes sortes, bris de bijoux fantaisie, coquillages, échantillons de dentelle…

Reprenant les scènes emblématiques du conte, Léa en propose l’illustration tout en textile. En effet, en fin d’ouvrage, vous trouverez 16 modèles de broderie d’embellissement expliqués à réaliser soi-même.

Ce livre toilé de rose est une édition exclusive LMDL. Vous recevrez un exemplaire muni d’un « EX-LIBRIS » tamponné et numéroté et assorti d’une dédicace à votre nom.

BESOIN D’AUTRES IDEES CADEAU ?

Visitez la boutique éphémère de Noël de la boutiqueleastansal.com PAR ICI. Découvrez une large gamme de fils, rubans et autres kits aux couleurs des fêtes de fin d’année.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

« Tote bag » ou sac shopping branché, comment faire ?

On l’emmène à la plage ou au bureau, il est partout, on peut en avoir plusieurs et il est devenu indispensable : c’est, c’est… le « tote bag ».

Le mot vient de l’anglais « to tote », qui signifie « trimbaler » car c’est en Angleterre qu’il est né, of course !

En effet, les postiers britanniques utilisaient de tels sacs, plus légers que les sacoches en cuir, pour livrer le courrier. Puis, Jane Birkin popularisa l’idée que n’importe quoi pouvait servir de sac, ouvrant ainsi la voie au « tote bag ». L’ancien sac en toile est désormais un accessoire de mode. Et depuis les années 2010, il est branché de le personnaliser !

Aussi nous vous proposons de réaliser votre propre « tote bag » so chic avec un tissu haute couture !

"tote bag" Léa Stansal

Ce sont des coupons de tissu tissés artisanalement pour les maisons de haute couture. Leur qualité est exceptionnelle. Et ils sont aussi beaux à l’envers qu’à l’endroit !

"tote bag" Léa Stansal

Si vous aussi, vous souhaitez réaliser ce sac, rien de plus simple : un Kit Starter vous attend ICI.

TUTO POUR REALISER UN TOTE BAG SO CHIC :

Conseil préliminaire :

Le tissu Haute Couture étant le résultat d’un tissage de nombreuses matières – dont vous pourrez reconnaître de nombreux fils et rubans que Léa Stansal utilise pour la broderie d’embellissement – et qui contiennent  notamment de l’élasthanne et il est donc nécessaire de l’encoller sur un coupon de toile à beurre.

Le montage de votre sac :

En premier lieu, faites un ourlet tout autour du coupon de tissu Haute Couture PAR ICI et d’un coupon de toile à matelas PAR LA et cela afin d’obtenir deux rectangles de 34 cm de large sur 44 cm de haut environ – la taille de votre sac terminé.

Placez les deux coupons envers contre envers. Puis faites des points de surjet avec un brin de mouliné coloris rose – en double pour plus de solidité – pour former les trois côtés de votre sac. Enfin, embellissez les coutures en réalisant des points de tournicoton avec la mèche de Poilu-velu.

Les anses de votre cabas :

Découpez dans le tissu patch de votre choix deux bandes de 8 cm de large sur 40 cm de long. Ajoutez une bande de molleton souple. Marquez un ourlet d’un centième. Puis pliez chaque bande en deux dans la longueur et faites des petits points transperçant toutes les épaisseurs. Ensuite nouez et fixez ces deux anses sur votre sac.

Pour terminer vous pouvez bien sûr l’embellir de broderies, de perles et d’objets en plastique… à vous de jouer pour rendre votre « tote bag » unique.

Pourquoi pas des perles enfantines PAR ICI.

"tote bag" Léa Stansal

A vos aiguilles.

Bon dimanche.