Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

LE BAL DES BRODEUSES

Cœurs de velours au Bal des Brodeuses

Cœurs de velours réalisés à l’envi au Bal des Brodeuses ce weekend.

En effet, les aiguilles ont été nombreuses à venir danser dans notre guinguette à Joinville-le-Pont !

Coeurs de velours

Mais quel est l’origine du mot velours ?

Ce terme vient du latin villosus (couvert de poils), cela vous étonne ? 

Son aspect velouté unique nécessite un procédé de tissage particulier. Sur la trame du tissu s’intègrent des fils plus ou moins longs, droits ou couchés. Les fils qui ressortent sur l’endroit de l’étoffe sont ensuite coupés plus ou moins longs.

Après le cœur épinglé et les cœurs de Noël, Léa nous dévoile ses secrets et techniques pour réussir des cœurs en velours.

Tuto pour réaliser des cœurs en velours :

Il y a plusieurs techniques différentes en fonction de la qualité du velours choisie.

Si vous utilisez du velours de soie PAR ICI ou du velours de viscose PAR LA :

En premier lieu, dessinez et découpez dans du molleton rigide deux exemplaires du patron du cœur de petite taille.

Utilisez le sachet « Les bases : les cœurs » comprenant une plaque de molleton rigide et les patrons de cœurs C’EST ICI.

Puis, tracez et découpez dans un coupon de velours fin, deux fois le patron. Laissez une marge de couture d’un centimètre et demi. Encollez le velours avec de la colle temporaire et repositionnable en bombe.

Commencez par positionner une petite bande de velours dans l’échancrure. Puis habillez une face du cœur avec le velours et rabattez la marge couture sur l’autre face.

Après avoir réalisé deux  cœurs, placez-les l’un sur l’autre, envers contre envers et fixez-les en réalisant des points de surjet. Posez des perles « Belles mélangées« , un mélange de perles de toutes les tailles VOIR PAR LA sur le pourtour.

Si vous utilisez du velours de coton PAR ICI :

Placez au centre d’un coupon de velours plié en deux, un cœur en molleton rigide, entouré d’une couche de molleton souple sur chacune de ses faces.

Faites des petits points serrés autour de la forme du cœur en transperçant l’ensemble des épaisseurs. Puis coupez à quelques millimètres de votre ligne de points.

Embellissez les bords de votre cœur avec des perles (Voir ci-dessus) ou un Poilu-velu PAR LA posé au point tournicoton.

Il ne vous reste plus qu’à embellir votre cœur avec une image, une broderie et des petits objets insolites PAR LA.

Cœurs de velours

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Brodons les couleurs de Noël au Bal des Brodeuses !

Brodons les couleurs de Noël et réalisons des cœurs brodés au Bal des Brodeuses.

Dates et lieu du Bal des Brodeuses ?

Le 30 novembre et/ou le 1er décembre 2019.

Nous aurons donc le plaisir de vous accueillir pour un ou deux jours EXCEPTIONNELS (retour en vidéo ICI).

A partir de 10 heures au 20 quai de Polangis à Joinville-le-Pont (5 mn du RER A station Joinville-le-Pont ou parking facile gratuit) avec un thé ou café.

J-8 pour faire danser nos aiguilles… dans l’esprit de Noël.

Pour s’inscrire : C’EST ICI.

Si vous avez des difficultés, adressez nous un mail à l’adresse suivante : monde2lea@gmail.com.

Indiquez nous vos nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et journée choisie. Pour le règlement de votre participation, merci de nous adresser le chèque correspondant à société LMDL, 27 bis avenue du Parc 94340 JOINVILLE-LE-PONT.

Que faut-il apporter ?

Sa trousse de brodeuse, du molleton rigide et souple, de la colle en bombe repositionnable, du velours et des tissus précieux, des aiguilles de toutes les tailles et notemment des aiguilles longues plus-plus pour traverser sans effort le molleton rigide (sans oublier votre dé), fils et rubans à broder, Poilus-velus et petits objets (fleurs, feuilles, baie, petits jouets…)…

Vous trouverez bien sûr sur place ce qu’il vous manque !

Et pour que le fête soit réussie, n’hésitez pas à apporter quelques gourmandises sucrées ou salées à partager pour le déjeuner.

Pour vous donner un avant-goût du Bal des Brodeuses, voici quelques cœurs brodés par Léa Stansal.

Léa a utilisé le Kit Starter « Brodons une image de Noël » VOIR ICI et un sachet « Les bases : les cœurs » comprenant une plaque de molleton rigide et les patrons de cœurs C’EST ICI.

Ils sont embellis avec des « Fruits de saison » PAR ICI, des feuilles PAR LA, d’un galon de fourrure PAR ICI.

C’est l’occasion de broder des perles et de nombreux objets « insolites » VOIR ICI.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Cœurs brodés en gage d’amour…

Cœurs brodés et perlés pour se souvenir de la Grande Guerre !

Tout commence par une découverte inattendue sur un stand d’un marché aux puces de Tokyo.

cœur brodé

Entre nos mains, un cœur brodé très ancien d’origine anglaise, en forme de petit coussin d’une vingtaine de centimètres.

Les cœurs brodés de la Grande Guerre :

De nombreux « sweetheart pillows » ont été réalisés au début du siècle dernier et plus particulièrement pendant la première guerre mondiale. Leurs auteurs étaient souvent des marins partis trop longtemps de chez eux ou des soldats blessés en convalescence.

A cette époque, point de sms, ni d’email pour garder le contact ! Difficile donc d’imaginer les très longs mois de séparation de ces soldats avec leur famille et leurs proches.

Ces ouvrages sont souvent conçus à partir d’une image centrale. Puis, des messages tels que « Forget Me Not » et « Remember Me » y sont épinglés.

Une fois terminés, ils étaient envoyés à leurs épouses, mères et êtres chers en signe d’affection. Destinés à être percés par des épingles et des aiguilles de couturières, ils symbolisent ainsi la douleur de ces soldats.

Peut-on seulement imaginer l’émotion ressentie par leurs destinataires à leur réception ?

Chacun de ces ouvrages est unique et entièrement fait main. Ils ont leur histoire propre, un mélange d’amour et d’espoir qui peut être ressenti dans chacun des points de couture ou de broderie réalisés. 

Aujourd’hui ces cœurs brodés ne sont malheureusement visibles que dans les musées ou… au détour d’une allée d’un marché aux puces!

Nous vous proposons, lors du Bal des Brodeuses de novembre prochain, de renouer avec cette tradition en réalisant des cœurs, petits ou grands, brodés, perlés et embellis avec mille et une petites choses…

Participer à ces belles journées de l’amitié, est aussi une belle occasion de rencontrer d’autres brodeuses, de découvrir leurs travaux et d’échanger techniques et amitiés.

Pour revoir les images de la dernière édition du Bal des Brodeuses C’EST ICI.

Réalisons ensemble des cœurs brodés :

Pour s’inscrire : Cliquez ICI  pour la journée du 30 novembre et/ou du dimanche 1er décembre 2019.

Où :

Une guinguette de Joinville-le-Pont (Val de Marne), proche de Paris, accessible par le RER A (station Joinville-le-Pont).

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Le Bal des Brodeuses en images.

La première édition du « Bal des Brodeuses » VOIR ICI fût une réussite !

Pour vivre ou revivre ses bons moments, nous sommes ravies de partager avec vous ces images :

Vous êtes conquises ? Alors n’hésitez pas et venez nous rejoindre pour faire danser vos aiguilles au prochain Bal des Brodeuses.

Les dates à noter dans votre agenda : 

Le samedi 30 novembre et/ou  le dimanche 1er décembre 2019.

Le thème :

Nous broderons la neige et le givre dans l’ambiance des fêtes de fin d’année et de Noël.

bal des brodeuses

Le lieu:

« J’ai trouvé une ancienne guinguette située sur les bords de la Marne où nous pourrons nous réunir afin de broder, nous rencontrer, échanger… et aussi bien nous amuser !  » nous explique Léa Stansal.

La guinguette est située à Joinville-le-Pont dans le Val de Marne, proche de Paris, accessible par le RAR A (station Joinville-le-Pont).

.

 Bal des Brodeuses

Le programme :

Broder pourquoi pas une jupe de Noël (l’idée est lancée !!).

Mais aussi partager grâce à un « quilt-and-show » participatif, sous oublier les gourmandises et bons petits plats apportées par chacune.

Des rencontres, des échanges, des découvertes…

Une exposition de pièces uniques et une conférence de Léa Stansal…

Et, des surprises, plein de surprises…

Cliquez ICI pour vous inscrire.

Suivez-nous sur ce blog et restons connectés également sur Facebook et sur Instagram pour en savoir plus sur l’organisation de cet évènement.

Préparez vos aiguilles.

Bon dimanche.

Bal des brodeuses : demandez le programme !

Le bal des brodeuses annoncé ICI se prépare…

Avez-vous noté la date de cet événement dans votre agenda ? Rendez-vous à Joinville-le-Pont dans une ancienne guinguette le samedi 1er et le dimanche 2 juin 2019.

Bal des brodeuses Léa Stansal

Un peu d’histoire…

Véritable symbole de la culture des bords de Marne, les guinguettes sont liées aux loisirs populaires des dimanches au bord de l’eau.

Les guinguettes fleurissent dans les villages voisins de la capitale, comme Belleville et Montmartre, afin d’éviter l’octroi, ancienne taxe sur les marchandises entrant dans Paris. Le vin produit dans les vignobles situés autour de Paris, alors appelé «Ginguet» ou «Guignet», est ainsi vendu moins cher. Vers 1860, Paris s’agrandit et annexe ces villages. Les établissements émigrent sur les bords de Marne et de Seine, associant désormais l’environnement de la rivière aux plaisirs de la table et de la danse. Le mot «guinguette» est en effet également lié aussi au mot «giguer» ou «giguer» qui signifiait «sauter».

Olivier Maitre-allain,
directeur du Musée de Nogent sur Marne.

Les tenues endimanchées sont à cette époque de rigueur dans ces lieux avec, entre autre, le port du canotier.

Ainsi, nous vous proposons de renouer avec cette tradition en nous retrouvant pour un weekend festif dans une guinguette et en portant pour l’occasion un vêtement ou un accessoire brodé.

Bal des brodeuses Léa Stansal

Le programme :

Nous aurons donc le plaisir de vous accueillir à partir de 10 heures au 20 quai de Polangis à Joinville-le-Pont (5 mn du RER A station Joinville-le-Pont ou parking facile gratuit) avec un thé ou café.

Vous pourrez, sans attendre vous installer pour broder. Pensez à apporter un ouvrage en cours et votre trousse à couture !

Pour l’occasion, Léa vous dévoilera « Ciel bleu », une nouvelle pièce personnelle artistique, comme la couleur du ciel que nous avons, bien entendu » commandé pour ledit weekend.

Vous reconnaîtrez un modèle du livre : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Léa vous propose également de broder le modèle « Ciel bleu » ensemble grâce à des kits starter disponibles sur place.

Bal des brodeuses Léa Stansal

Après la pose « pique-nique » pendant laquelle l’on partagera les petits plats que les unes et les autres apporteront, Léa nous conviera à une conférence sur le thème « Etre créatif ?« .

Puis, à votre tour, vous pourrez présenter l’un de vos ouvrages lors d’un « quilt-and-show » participatif.

Enfin, nous terminerons la journée de samedi (uniquement) par un apéritif convivial dinatoire où le « petit vin blanc  » coulera à flot sous la tonnelle…

Vous n’êtes pas encore inscrite !

Pas de stress, il est encore temps de le faire. Mais ne tardez pas car le nombre des places est limité.

Pour cela, il vous suffit d’imprimer, de remplir la fiche ci-après :

Bal des brodeuses Léa Stansal

et de nous la retourner avec le chèque correspondant à : LMDL – LE BAL DES BRODEUSES – 27bis avenue du Parc 94340 JOINVILLE LE PONT (N’oubliez pas d’indiquer le ou les jours choisis).

ou cliquez ICI pour régler par PAYPAL ou par CB.

Bal des brodeuses Léa Stansal

Bon dimanche.

Le bal des brodeuses pour faire danser vos aiguilles !

Le bal des brodeuses ? Mais qu’est ce que c’est ?

Léa vous invite à venir faire danser vos aiguilles à Joinville-le-Pont, le premier week-end du mois de juin : du samedi 1er à partir de 10 heures du matin jusqu’au dimanche 2 juin 2019 à 18 heures, avec la possibilité de ne venir qu’un seul jour.

J’ai trouvé une ancienne guinguette située sur les bords de la Marne où nous pourrons nous réunir afin de broder, nous rencontrer, échanger… et aussi bien nous amuser !

Le bal des brodeuses Léa Stansal

C’est aussi une belle occasion de rencontrer d’autres brodeuses, de faire leur connaissance, de découvrir leurs travaux et d’échanger techniques et amitiés.

Ce qu’il faut apporter :

Trois choses importantes :

– Votre trousse à couture car vous pourrez vous asseoir à l’une des nombreuses tables à disposition, d’y broder un moment puis d’en rejoindre une autre afin de faire connaissance d’autres brodeuses (des plus débutantes aux plus expertes).

– Un de vos ouvrages terminé (grand ou très petit) pour le « quilt-and-show ». C’est une tradition américaine qui donne l’occasion à chacune de montrer, d’expliquer, de raconter… et de surmonter sa timidité.

– Quelque chose à manger. Oui, certaines sont de bonnes cuisinières et d’autres moins. Pour celles qui n’aiment pas cuisiner, passez sans vergogne vous ravitailler à la boulangerie…

On se charge du liquide : eaux, jus, thé, café et vin pétillant ainsi que les indispensables couverts jetables, du pain… et peut être des glaces et sorbets. Miam, miam !!! Car il fera beau.

Un défi à relever :

Et nous vous proposons aussi un challenge : osez porter pour l’occasion un vêtement brodé par vos soins !

Prête à relever ce défi ?

Pour s’inscrire :

Vous comprendrez l’importance de vous positionner au plus tôt car le nombre des places est limité.

La participation aux frais est de 30 € pour une journée et pour le week-end 50 €.

POUR VOUS INSCRIRE, CLIQUEZ ICI :

Le bal des brodeuses Léa Stansal

En conclusion, on a hâte de vous retrouver !

A vos aiguilles.

Bon dimanche.