Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

LE BAL DES BRODEUSES

Le Bal des Brodeuses en images.

La première édition du « Bal des Brodeuses » VOIR ICI fût une réussite !

Pour vivre ou revivre ses bons moments, nous sommes ravies de partager avec vous ces images :

Vous êtes conquises ? Alors n’hésitez pas et venez nous rejoindre pour faire danser vos aiguilles au prochain Bal des Brodeuses.

Les dates à noter dans votre agenda : 

Le samedi 30 novembre et/ou  le dimanche 1er décembre 2019.

Le thème :

Nous broderons la neige et le givre dans l’ambiance des fêtes de fin d’année et de Noël.

bal des brodeuses

Le lieu:

« J’ai trouvé une ancienne guinguette située sur les bords de la Marne où nous pourrons nous réunir afin de broder, nous rencontrer, échanger… et aussi bien nous amuser !  » nous explique Léa Stansal.

La guinguette est située à Joinville-le-Pont dans le Val de Marne, proche de Paris, accessible par le RAR A (station Joinville-le-Pont).

.

 Bal des Brodeuses

Le programme :

Broder pourquoi pas une jupe de Noël (l’idée est lancée !!).

Mais aussi partager grâce à un « quilt-and-show » participatif, sous oublier les gourmandises et bons petits plats apportées par chacune.

Des rencontres, des échanges, des découvertes…

Une exposition de pièces uniques et une conférence de Léa Stansal…

Et, des surprises, plein de surprises…

Cliquez ICI pour vous inscrire.

Suivez-nous sur ce blog et restons connectés également sur Facebook et sur Instagram pour en savoir plus sur l’organisation de cet évènement.

Préparez vos aiguilles.

Bon dimanche.

Bal des brodeuses : demandez le programme !

Le bal des brodeuses annoncé ICI se prépare…

Avez-vous noté la date de cet événement dans votre agenda ? Rendez-vous à Joinville-le-Pont dans une ancienne guinguette le samedi 1er et le dimanche 2 juin 2019.

Bal des brodeuses Léa Stansal

Un peu d’histoire…

Véritable symbole de la culture des bords de Marne, les guinguettes sont liées aux loisirs populaires des dimanches au bord de l’eau.

Les guinguettes fleurissent dans les villages voisins de la capitale, comme Belleville et Montmartre, afin d’éviter l’octroi, ancienne taxe sur les marchandises entrant dans Paris. Le vin produit dans les vignobles situés autour de Paris, alors appelé «Ginguet» ou «Guignet», est ainsi vendu moins cher. Vers 1860, Paris s’agrandit et annexe ces villages. Les établissements émigrent sur les bords de Marne et de Seine, associant désormais l’environnement de la rivière aux plaisirs de la table et de la danse. Le mot «guinguette» est en effet également lié aussi au mot «giguer» ou «giguer» qui signifiait «sauter».

Olivier Maitre-allain,
directeur du Musée de Nogent sur Marne.

Les tenues endimanchées sont à cette époque de rigueur dans ces lieux avec, entre autre, le port du canotier.

Ainsi, nous vous proposons de renouer avec cette tradition en nous retrouvant pour un weekend festif dans une guinguette et en portant pour l’occasion un vêtement ou un accessoire brodé.

Bal des brodeuses Léa Stansal

Le programme :

Nous aurons donc le plaisir de vous accueillir à partir de 10 heures au 20 quai de Polangis à Joinville-le-Pont (5 mn du RER A station Joinville-le-Pont ou parking facile gratuit) avec un thé ou café.

Vous pourrez, sans attendre vous installer pour broder. Pensez à apporter un ouvrage en cours et votre trousse à couture !

Pour l’occasion, Léa vous dévoilera « Ciel bleu », une nouvelle pièce personnelle artistique, comme la couleur du ciel que nous avons, bien entendu » commandé pour ledit weekend.

Vous reconnaîtrez un modèle du livre : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Léa vous propose également de broder le modèle « Ciel bleu » ensemble grâce à des kits starter disponibles sur place.

Bal des brodeuses Léa Stansal

Après la pose « pique-nique » pendant laquelle l’on partagera les petits plats que les unes et les autres apporteront, Léa nous conviera à une conférence sur le thème « Etre créatif ?« .

Puis, à votre tour, vous pourrez présenter l’un de vos ouvrages lors d’un « quilt-and-show » participatif.

Enfin, nous terminerons la journée de samedi (uniquement) par un apéritif convivial dinatoire où le « petit vin blanc  » coulera à flot sous la tonnelle…

Vous n’êtes pas encore inscrite !

Pas de stress, il est encore temps de le faire. Mais ne tardez pas car le nombre des places est limité.

Pour cela, il vous suffit d’imprimer, de remplir la fiche ci-après :

Bal des brodeuses Léa Stansal

et de nous la retourner avec le chèque correspondant à : LMDL – LE BAL DES BRODEUSES – 27bis avenue du Parc 94340 JOINVILLE LE PONT (N’oubliez pas d’indiquer le ou les jours choisis).

ou cliquez ICI pour régler par PAYPAL ou par CB.

Bal des brodeuses Léa Stansal

Bon dimanche.

Le bal des brodeuses pour faire danser vos aiguilles !

Le bal des brodeuses ? Mais qu’est ce que c’est ?

Léa vous invite à venir faire danser vos aiguilles à Joinville-le-Pont, le premier week-end du mois de juin : du samedi 1er à partir de 10 heures du matin jusqu’au dimanche 2 juin 2019 à 18 heures, avec la possibilité de ne venir qu’un seul jour.

J’ai trouvé une ancienne guinguette située sur les bords de la Marne où nous pourrons nous réunir afin de broder, nous rencontrer, échanger… et aussi bien nous amuser !

Le bal des brodeuses Léa Stansal

C’est aussi une belle occasion de rencontrer d’autres brodeuses, de faire leur connaissance, de découvrir leurs travaux et d’échanger techniques et amitiés.

Ce qu’il faut apporter :

Trois choses importantes :

– Votre trousse à couture car vous pourrez vous asseoir à l’une des nombreuses tables à disposition, d’y broder un moment puis d’en rejoindre une autre afin de faire connaissance d’autres brodeuses (des plus débutantes aux plus expertes).

– Un de vos ouvrages terminé (grand ou très petit) pour le « quilt-and-show ». C’est une tradition américaine qui donne l’occasion à chacune de montrer, d’expliquer, de raconter… et de surmonter sa timidité.

– Quelque chose à manger. Oui, certaines sont de bonnes cuisinières et d’autres moins. Pour celles qui n’aiment pas cuisiner, passez sans vergogne vous ravitailler à la boulangerie…

On se charge du liquide : eaux, jus, thé, café et vin pétillant ainsi que les indispensables couverts jetables, du pain… et peut être des glaces et sorbets. Miam, miam !!! Car il fera beau.

Un défi à relever :

Et nous vous proposons aussi un challenge : osez porter pour l’occasion un vêtement brodé par vos soins !

Prête à relever ce défi ?

Pour s’inscrire :

Vous comprendrez l’importance de vous positionner au plus tôt car le nombre des places est limité.

La participation aux frais est de 30 € pour une journée et pour le week-end 50 €.

POUR VOUS INSCRIRE, CLIQUEZ ICI :

Le bal des brodeuses Léa Stansal

En conclusion, on a hâte de vous retrouver !

A vos aiguilles.

Bon dimanche.