Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

boutiqueleastansal

La Grande-Paula ! Mais qui est-elle ?

La Grande-Paula, c’est le fil rouge ! Oui c’est celui que l’on suit et retrouve dans les différents ouvrages de Léa Stansal.

Je vous propose en cette période de confinement un petit jeu. Partez à la recherche de la Grande-Paula et adressez-nous un message en commentaire sur ce blog dès que vous retrouverez sa trace dans l’un des livres de Léa.

Je lance le jeu en vous disant que j’ai trouvé son image seule à broder ICI et le kit complet PAR LA. Ces produits sont actuellement en PROMOTION.

L’explication complète et détaillée de ce modèle est téléchargeable gratuitement en bas de cette page VOIR ICI.

La Grande-Paula image à broder Léa Stansal

Et c’est dans les premières lignes du livre « LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT » VOIR ICI que Paula KKatz-Zalc nous en dit plus sur sa grand-tante paternelle dite La Grande-Paula.

PAULA, CE DERNIER OUVRAGE EST BIEN DIFFÉRENT DES PRÉCÉDENTS… IL SE PRÉSENTE COMME UN RECUEIL DE TEXTES, SIGNÉS PAULA KKATZ, QUE VOUS AURIEZ DONC ÉCRITS PRÉCÉDEMMENT. PEUT-ÊTRE VOTRE JOURNAL DE BORD ? C’EST BIEN CELA ? Non, non, ce n’est pas moi l’auteur de ces textes, c’est mon homonyme ! Il s’agit de ma grand-tante paternelle, malheureusement décédée bien des années avant ma naissance. J’ai seulement traduit et assemblé les fragments de textes qui me sont parvenus.

DE QUOI PARLE VOTRE GRAND-TANTE DANS CES TEXTES ? Elle y évoque à la fois sa vie quotidienne, ses souvenirs, son intimité… Et puis sa découverte tardive du travail du tissu et du fil. Je dis « tardive », car les circonstances tragiques… Quoi qu’il en soit, malgré une vie brève, elle eut le temps et le talent d’accomplir une réalisation personnelle singulière dans ce domaine qui m’est cher, la broderie d’embellissement.

Brodons ensemble l’image de la Grande-Paula

C’est une image exclusive imaginée et signée Léa. Le motif comporte des tracés pour la broderie, faciles à suivre. Il est imprimé sur coton natté qui se brode très agréablement. 

L’image imprimée mesure 40 cm par 33 cm, hors tout 48 cm par 37 cm.

En premier lieu, renforcez le tissu de l’image en appliquant sur l’envers de la toile à beurre empesée. Fixez-la avec de la colle provisoire et repositionnable qui disparaîtra au fur et à mesure de la broderie.

la Grande-Paula Lés Stansal

Conseils de Léa :

Je vous déconseille de remplir de broderie toute la surface du dessin. Laissez visibles quelques parties imprimées apporte de la légèreté à l’ensemble. Cependant, vous pourrez également vous amuser à ajouter du feuillage et à faire fleurir un peu plus loin d’autres boutons de roses pour apporter une note personnelle à l’ouvrage.

Mais qu’est-ce-que j’en fais de cette belle image, une fois brodée ? Pourquoi pas la maison de la Grande-Paula VOIR ICI ou un grand sac, ou bien encore, un coussin, le centre d’une grande pièce… etc… etc…

A vos aiguilles.

Prenez soin de vous.

Bon dimanche.

La maison du libraire, boîte ou panier ?

La maison du libraire est un nouveau modèle de maison entièrement textile que nous vous proposons.

C’est aussi une boîte à secrets ou un petit panier à ouvrages.

Petit retour en arrière :

Nous avons déjà réalisé ensemble « la maison du chat chez qui j’habite » PAR ICI – le kit PAR LA.

Les maisons et Léa Stansal, c’est une longue histoire…

La première, vous l’avez toutes faite !

la maison du libraire

Retrouvez ce modèle pages 88 à 105 du livre « La trousse à couture » VOIR ICI.

Aujourd’hui, construisons ensemble la maison du libraire, en seulement quelques heures.

Le kit complet – en promotion – pour la réaliser vous attend ICI.

Voici un pas à pas en images :

Le tuto :

En premier lieu, découpez les différents éléments du patron de la maison. Reproduisez-les sur le molleton rigide en suivant les indications mentionnées, puis découpez-les en suivant le dessin.

Retrouvez également dans le nouveau sachet « Les bases : la maison » VOIR ICI, le patron à découper, les deux plaques de molleton rigide nécessaires et le fil armature.

Les murs :

Choisissez les motifs du tissu « journal de mode » que vous préférez et découpez le tissu en laissant une marge maximum.

Astuces de Léa :

Vous pouvez ajouter du molleton. En effet, matelasser donne du caractère et accentue la matière textile. Afin de faciliter la traversée des différentes épaisseurs (tissu, molleton souple, molleton rigide, tissu), je vous conseille de choisir une aiguille longue et fine, une aiguille longue plus-plus VOIR ICI.

Encollez chaque morceau de molleton rigide ainsi obtenu avec de la colle repositionnable et temporaire en bombe.

Emballez chaque partie de la maison séparément – soit avec le tissu « journal de mode » PAR LA pour les quatre murs et le tissu vintage « Tablier de Grand-mère » PAR ICI pour le toit et le tissu coloris noir pour le sol.

Conseils de Léa :

Ne cherchez pas à faire quelque chose de parfait ! En effet, le résultat ne sera pas le même si votre maison a un aspect de guingois, plus intéressant et créatif !

Faites quelques points transperçant toutes les épaisseurs avec une aiguillée de fil à broder Laïna coloris noir VOIR ICI.

Dans un second temps, reliez entre elles les quatre côtés de la maison avec un point de surjet, puis le fond.

Réalisez-le de la même façon en emballant un carré de molleton rigide avec le tissu de coloris noir. Il représente le sol.

Les fagots :

Découpez le fil armature en deux parties. Pour le toit, vous avez besoin d’un morceau d’environ 35 cm.

Repliez la bande de tissu à l’une des extrémités du fil armature. Maintenir avec une épingle. Puis, entourez le fil avec le tissu. Posez une épingle à l’autre extrémité après avoir replié le tissu. Pour terminer, brodez des petits points avant et arrière avec une aiguillée de fil à broder Laïna coloris noir pour fixer le tissu.

Brodez par endroit sur les fagots quelques points de tournicoton avec le poilu-velu. Et cela afin de leur donner un caractère végétal.

Le toit :

Emballez avec le tissu vintage « tablier de grand-mère » les deux parties du toit de la même façon que précédemment. Faites de nombreux plis pour figurer le revêtement du toit. Puis les assembler à l’aide du fagot réservé.

Le montage :

Installez un long fagot autour des murs de la maison. Puis installez le toit et relier les fagots ensemble. Fixez le tout avec des points serrés avec une aiguillée de Laïna coloris noir.

Pour terminer, ajoutez quelques grands personnages. Par exemple un homme assis devant la maison et pourquoi pas un animal VOIR ICI !

A vous de poursuivre l’histoire…

Bon dimanche.

A vos aiguilles.

Poissons d’avril… à broder à foison

Poissons d’avril… Ne dérogeons pas à la tradition ! Ce dimanche, nous vous proposons de les broder sous toutes leurs formes.

En numéro un : l’étoile d’avril

Poissons d'avril...

Un incontournable ! Retrouvez le tuto ICI et le kit PAR LA. Ce modèle vous permettra de broder notamment deux tricotines bien différentes : Suave et A Tire d’Aile PAR ICI.

Les tricotines sont un maillage de fils de matières et grosseurs différentes. Elles apportent aux travaux de broderie des matières et des aspects nouveaux tout en se travaillant facilement. 

En numéro 2 : une nouveauté – le kit starter « Brodons les poissons »

Ce nouveau kit starter VOIR ICI comprend trois images de poisson sur toile à beurre prêts à être brodés, accompagnées de quelques paillettes et d’aiguillées de fil feuillu coloris rose.

Conseils de Léa :

Brodez votre poisson en réalisant quelques points avec différentes matières afin de l’embellir. Par exemple, des points lancés avec de la tricotine Suave VOIR ICI, du ruban Chiffon PAR LA, ou bien quelques points de fil à broder « Blanc c’est blanc » ICI, Laïna ICI et fil Feuillu ICI… et quelques paillettes bien sûr.

Travaillez ensuite vos poissons façon « trapunto » en ajoutant une deuxième toile à beurre. C’est à dire, soulignez les contours de l’image avec un fil fin en réalisant des petits points. Puis, retournez votre ouvrage. Découpez délicatement la toile à beurre ajoutée afin de pouvoir y insérer du molleton en quantité suffisante. Puis refermez l’ouverture de quelques points.

Voici l’interprétation de Léa. Elle a choisi de réaliser un cœur VOIR ICI et d’y ajouter des « jeunes pousses » ICI sur un branchage perlé ET ICI et des perles « Gouttes de rosée » PAR LA.

poissons d'avril en cœur Léa Stansal

En numéro 3 : l’image « Carpes sous la berge »

Poissons d'avril...

C’est une image à rêver signée Léa Stansal. Elle est imprimée sur un très beau natté de coton que vos aiguilles traverseront très facilement.

Elle sera appréciée par les débutantes car les explications pour la broder sont presque superflues tant elles sont évidentes. Il suffit de suivre les détails déjà réalisés de l’image.

L’image seule est ICI et le kit comprenant l’image et les matières choisies pour vous pour la broder est PAR LA.

En découpant certains éléments de l’image et en les brodant séparément vous pourrez laisser parler votre créativité.

Poissons d'avril...

En numéro 4 : Le kit starter « P’tit pêcheur

Poissons d'avril - Image P'tit pêcheur

Dans un article précédent ICI, nous avions vu ensemble une technique facile pour appliquer une image sur un tissu de fond.

Les derniers exemplaires du kit starter ‘P’tit pêcheur » vous attendent ICI.

En numéro 5 : Poissons en banc

Imaginez six Charms poissons prêts à remonter la rivière VOIR ICI… c’est le début d’une nouvelle histoire à broder, bien sûr !

poissons d'avril à broder

Des nouvelles fraîches de la boutique :

Nous respectons, comme vous toutes, le confinement. Mais cela ne nous empêche pas de continuer à embellir votre quotidien en vous présentant des nouveautés et à vous inspirer pour vous donner envie de broder.

Vos commandes sont traitées par ordre d’arrivée sur le site internet avec le plus grand soin, comme d’habitude.

Nous avons vu les bureaux de poste fermer les uns après les autres autour de nous. Cependant, nous déposons régulièrement nos paquets dans les boites aux lettres de LA POSTE. Nous ne maîtrisons pas les délais de prise en charge et de distribution. Ne soyons par trop sévère avec elle. LA POSTE tente de maintenir sa mission de service public malgré les circonstances exceptionnelles.

A vos aiguilles et brodons à la maison,

Prenez soin de vous,

Bon dimanche.

Léa et Zonzon.

Mimosa enchanteur et irrésistible !

Mimosa, cela évoque immédiatement la Côte d’Azur et le soleil. On aime tous et toutes ses pompons d’or parfumés qui illuminent nos maisons au cœur de l’hiver.

Léa les a brodés dans son premier livre Le Monde de Léa, malheureusement maintenant épuisé !

Elle avait à l’époque choisi de les réaliser en ruban de soie.

Aujourd’hui, profitons des nouvelles matières qui s’offrent à nous pour revisiter ce modèle intemporel.

Mimosa Léa Stansal

Pour broder ce modèle, nous vous proposons plusieurs possibilités :

Un motif à broder VOIR ICI :

Mimosa Léa Stansal

Quel est ce nouveau produit ? C’est le dessin d’une branche de mimosa réalisé par Léa Stansal, la photographie de la branche brodée et un coupon de toile à beurre.

Ensuite, c’est à vous de choisir vos matières en vous inspirant de la photo !

Le kit starter VOIR ICI :

Mais quelles sont les différences avec le produit précédent ? Vous retrouverez le dessin d’une branche de mimosa réalisé par Léa Stansal, la photographie de la branche brodée et un coupon de toile à beurre. Mais en plus, quelques explications techniques seront jointes ainsi que des matières spécialement choisies.

Mimosa Léa Stansal

Comment faire ?

La branche :

Prenez le Fil Feuillu coloris brun/rouge ICI pour broder la tige principale au point de tige. Puis doublez-la avec de la Chaînette de soie coloris marron en insistant sur le pied de la branche.

Puis avec un brin de fantaisie Aubier PAR LA, brodez des grands points d’arête pour figurer les branches secondaires.

Les fleurs :

Avec les différentes matières de l’assortiment « Bô Mélange – Fleurs de mimosa » PAR ICI, réalisez de nombreux points de nœud. Variez la taille des points et des coloris pour plus de réalisme.

Le feuillage :

Avec la fantaisie « Ronces – Mille pattes » coloris vert sapin C’EST ICI, brodez du feuillage autour des fleurs et des branches secondaires en réalisant des points d’arête.

Les finitions :

Avec le fil à broder Laïna coloris noir PAR LA, faites des points lancés pour relier les fleurs et le feuillage aux branches secondaires et à la branche principale.

Votre branche est prête à être mise en scène…

Pourquoi pas pour embellir un sac ? Kit complet « Sac Mimosa » PAR LA :

Kit complet « SAC MIMOSA » PAR LA :

Mimosa Léa Stansal

Vous avez le choix ! Lequel est le vôtre ?

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

#cœuramoureux – #cœurquibat

#cœuramoureux pour la Saint Valentin. Il est temps de se mettre au travail !

Nous vous proposons de réaliser rapidement un cœur en velours rouge en quelques heures.

Vous aurez besoin de molleton rigide, du patron des cœurs VOIR ICI, de velours en viscose coloris rouge PAR LA, de fil Araignée coloris blanc et rouge ICI et des perles Belles Mélangées PAR LA.

Le Montage du cœur :

Suivez ce pas à pas en photos. Utilisez une aiguille longue plus-plus pour transpercer le molleton. Puis posez les perles avec une aiguille à perles. Choisissez vos aiguilles PAR ICI.

C’est tout ! Facile, n’est ce pas ? Votre #cœurquibat est prêt à être embelli avec vos petits trésors.

Quelques idées d’embellissement :

#cœuramoureux Léa Stansal

Pourquoi pas ajouter un petit mot brodé avec le fil à broder Laïna coloris noir VOIR ICI ? Revoir le tuto de l’étoile de février PAR ICI. Le fil à broder Laïna est légèrement duveteux et il imitera parfaitement une écriture à la plume et à l’encre.

#cœuramoureux Léa Stansal

Besoin d’inspiration ? VOIR ICI et VOIR LA.

ou bien encore ajoutez un charm « Bec Rouge et renoncule » VOIR ICI et les perles Belle Mélangées « Ya-d’la-joie » PAR LA.

#cœuramoureux Léa Stansal

Ou bien encore :

Retrouvez les charms « Nid bijou » ICI, « Le renard et l’oie » PAR LA, ou « Cœur sacré » PAR ICI.

Vous préférez les carnets, un Kit Starter « Les amoureux sur carnet » est pour vous VOIR ICI.

#cœuramoureux Léa Stansal

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Cœur épinglé ou pique-épingles ?

Cœur épinglé : pour ne plus perdre ses épingles et ses aiguilles et les avoir toujours à portée de main.

Avec ce nouveau kit VOIR ICI, vous réaliserez en quelques heures seulement, un coussin moelleux. Il vous permettra de garder… du cœur à l’ouvrage !

Cœur épinglé Pique-épingles Léa Stansal

Le preuve par ce tuto pour réaliser un cœur épinglé :

En premier lieu, découpez le patron du cœur. Choisissez celui de taille moyenne. Reproduisez-le sur le molleton rigide, puis découpez-le en suivant le dessin.

Conseils de Léa :

Il est important de conserver le tracé anguleux et cela afin d’obtenir un ouvrage plus créatif.

Puis, placez le cœur en molleton rigide au milieu du tissu en lainage plié en deux. Avec une aiguillée de fil à broder Laïna coloris noir, pris en double, faites des petits points avant tout autour du cœur. Laissez une ouverture. Découpez, ensuite, la forme du cœur au ras des points effectués.

Utilisez l’ouverture pour rembourrer le cœur de molleton souple sur une seule des ses faces. Refermez l’ouverture.

Ensuite, brodez autour du cœur au point de tournicoton, le fil fantaisie « Barbe-de-lutin ».

Avec le ruban Fantaisie Abricot VOIR ICI, réalisez de nombreuses roses accordéon sur le pourtour de votre « cœur épinglé ».

Petit rappel sur la technique pour broder des roses accordéon ICI.

Au centre de chaque rose, brodez un point de nœud avec un brin de fil Fluo de coloris orange VOIR ICI.

Pour terminer, enroulez l’écureuil avec un branchage perlé, lui même entouré par endroit de fil fantaisie « Barbe-de-lutin » et embelli de quelques roses accordéon.

Il ne vous reste plus qu’à fixer à l’aide de quelques petits points serrés l’écureuil emprisonné dans son branchage sur le cœur.

Venez réaliser avec nous des cœurs brodés au Bal des Brodeuses qui aura lieu le samedi 30 novembre et/ou le dimanche 1er décembre 2019 à Joinville-de-Pont VOIR ICI.

Pour s’inscrire : Cliquez ICI.

Si vous avez des difficultés, adressez nous un mail à l’adresse suivante : monde2lea@gmail.com en nous indiquant, vos nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et journée choisie. Pour le règlement de votre participation, merci de nous adresser le chèque correspondant à société LMDL, 27 bis avenue du Parc 94340 JOINVILLE-LE-PONT.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Groseilles et muscaris se sont donné rendez-vous !

Groseilles et muscaris : mais comment ces deux là se sont-ils rencontrés ? Car tout les sépare !

Les groseilles sont des baies gourmandes venues des pays du nord de l’Europe qui se dégustent en été. Les muscaris sont des fleurs originaires de Turquie qui fleurissent au printemps.

Comme le soleil a parfois rendez-vous avec la lune, les groseilles ont retrouvé pour notre plus grand plaisir les muscaris sur un cadre textile.

Cadre groseilles et muscaris Léa Stansal

Ces deux modèles ont beaucoup de succès dans nos jardins mais aussi dans nos broderies ! Léa Stansal a brodé les premiers dans son livre « Le Monde de Léa » ICI. Mais, vous pouvez aussi les retrouver dans son dernier livre « LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï » PAR ICI.

Vous êtes nombreuses à avoir choisi de réaliser l’étoile de juin embellie de ces belles baies rouges PAR ICI – TUTO ICI. 

Etoile de juin Léa Stansal

 mais aussi à avoir brodé les grappes serrées des muscaris avec de la tricotine coloris bleu PAR LATUTO ICI.

Muscaris Léa Stansal

Nous vous proposons aujourd’hui de les appliquer sur un cadre. C’est un nouveau kit complet : Cadre groseilles et muscaris VOIR ICI.

Voici le montage du cadre en images :

En premier lieu, enroulez autour d’un branchage perlé le poilu-velu de coloris vert, imitant la mousse. Réservez.

Découpez le molleton rigide en suivant le dessin du patron pour réaliser deux ovales identiques.

Habillez l’un d’eux avec une bande de velours de soie, puis fixez le tissu sur le molleton par quelques points.

Ensuite, placez et fixez également le branchage, les pompons de laine et les grappes de groseilles autour du cadre en velours.

Dans un second temps, habillez le deuxième cadre ovale en molleton rigide avec plusieurs bandes de tissu patchwork de coloris assortis.

Pour terminer, superposez les deux cadres et ajoutez les muscaris. Vous pouvez maintenant glisser entre eux une ancienne photographie de famille par exemple.

Voilà un ouvrage vite réalisé et qui fera le bonheur de vos proches et de vos amies.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Comment sont réalisés les tissus Haute Couture ?

La production des tissus Haute Couture suppose une grande connaissance des matières premières et des techniques de tissage et de fabrication.

Les matières premières vous les connaissez. Oui, oui vous les connaissez ! Regardez bien l’envers et vous reconnaîtrez le ruban Chiffon, ou Dahlia, la fantaisie Hortensia, le ruban Tulle ou bien encore la tricotine Suave !

Tissus Haute Couture Léa Stansal
Tissus Haute Couture Léa Stansal

Ces tweed, jacquard et autres créations inspirent les plus grands créateurs du monde de la Haute Couture.

Et les matières de grande qualité qui les composent sont mises en pelotes ou en écheveaux dans notre atelier. Puis elles sont teintes artisanalement par Léa Stansal. Elles vous sont ensuite proposées dans la boutiqueleastansal.com.

Tissus Haute Couture Léa Stansal

Avec un coupon de tissu de Haute Couture VOIR ICI, nous vous conseillons de réaliser un sac simple composé de deux rectangles : le « Tote bag ». Retrouvez le tuto ICI.

Vous pouvez aussi réaliser un sac plus créatif composé d’un assemblage de coupons de tissus de matières différentes façon « crasy ».

Dans ce cas, prenez un coupon de toile à beurre de la taille choisie pour votre sac multipliée par deux. Tracez l’emplacement de la pliure puis placez vos tissus en les encollant au préalable avec de la colle en bombe repositionnable.

Tissus Haute Couture Léa Stansal

Il ne vous reste plus qu’à fixer le tout avec de petits points avant d’ajouter deux anses en tissu.

Sur Instagram ICI, découvrez les nombreuses créations des élèves de Léa Stansal.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Roses embellies sur une veste, c’est tendance !

Les roses embellies du kit « Mon amie la rose » VOIR ICI, c’est la broderie que nous vous proposons de réaliser ensemble ce dimanche, grâce à un pas à pas tout en photos.

Ce modèle est spectaculaire et à la portée de tous et de toutes. En effet, les points utilisés sont simples : points lancés, points de ruban, points de tige et points d’arête.

Dans un article précédent, nous avons vu les préparatifs indispensables à accomplir avant de commencer tout ouvrage C’EST ICI. Nous sommes donc prêtes à se lancer dans l’aventure.

Approchez et observez attentivement :

roses embellies Léa Stansal
roses embellies Léa Stansal

Conseil de Léa :

Regardez comme cette broderie s’apparente à du coloriage réalisé par petites touches. Laissez-vous donc guider par le dessin et les couleurs de l’image. N’essayez pas de remplir toutes les zones, mais choisissez celles que vous souhaitez souligner.

En un mot, amusez-vous et découvrez à cette occasion de nombreuses matières différentes à broder.

La broderie de l’image :

Avant de mettre en valeur les fleurs de ce bouquet, Léa attire notre attention sur le choix toujours très important, tant des matières que des colories.

Les roses embellies :

Pour les roses : trois coloris allant du rouge au rose très pâle seront nécessaires : un foncé, un moyen et un clair.

A cet effet, Léa Stansal a choisi pour vous trois matières bien différentes teintes par ses soins :

En premier lieu, la Chenille Précieuse coloris rouge pour sa qualité haute couture, exceptionnelle C’EST ICI. C’est un fil à broder à l’aspect pelucheux d’une chenille mais au contraire de celle-ci, il se brode avec une étonnante facilité, ne demandant aucun effort pour transpercer pratiquement tous les tissus et réaliser tous les points.

En deuxième lieu, le ruban Tulle coloris rose C’EST ICI. Transparent et léger, il évoque le voile des mariés.

En troisième lieu, le lacet A Tire d’Aile coloris rose pastel C’EST LA. Une tricotine fine presque aussi facile à travailler que les fils traditionnels.

roses embellies Léa Stansal

Puis, brodez alternativement la chenille Précieuse et le ruban de Tulle au point lancé et la tricotine A Tire d’Aile au point de ruban.

roses embellies Léa Stansal
roses embellies Léa Stansal
Roses embellies Léa Stansal

Les feuilles :

Ensuite, préparez une aiguillée de ruban Chiffon coloris vert changeant PAR ICI et brodez les feuilles au point de feuille. Ce ruban en matière synthétique s’essaye à imiter le papier et y arrive très bien. Son aspect et son toucher sont les mêmes que ceux des pétales de fleurs ou des feuilles. Il est donc léger, doux et velouté. Mais, ne vous fiez pas à son aspect fragile, il se travaille facilement et remplit les surfaces à toute allure. 

roses embellies Léa Stansal

Les fleurs jaunes :

Elles sont réalisées au point de ruban avec la tricotine Suave coloris jaune PAR LA. C’est LA PLUS LÉGÈRE, la plus gracieuse, la plus facile à travailler de toutes les matières à BRODER. Enthousiasmant !

Son aspect évoque les bas en nylon que les femmes portaient dans les années cinquante. Souple, il traverse facilement les tissus et vous pourrez travailler de longues aiguillées car il est solide et ne s’abîme pas malgré les nombreux passages.

roses embellies Léa Stansal

Les finitions :

Pour les calices des roses, utilisez la tricotine A Tire d’Aile coloris vert au point de ruban PAR ICI.

roses embellies Léa Stansal

Pour terminer, reliez les fleurs et les feuilles en brodant des points de tige et des points lancés avec une aiguillée de fil à broder Laïna Pétillante.

Roses embellies Léa Stansal

Voilà, vous venez de terminer la première partie de la broderie.

Montage de l’image brodée sur la veste :

En premier lieu, découpez le surplus de toile beurre et positionnez vos bouquets sur votre veste. Et, encollez-les avec de la colle en bombe repositionnable.

Puis, poursuivez la broderie commencée sur l’image en l’étendant sur la veste pour élargir les motifs.

Roses embellies Léa Stansal

Ensuite, pour fixez l’image, tout en lui donnant un éclat lumineux et aérien, brodez des points d’arête avec une aiguillée de fil à broder « Blanc C’est Blanc » PAR ICI.

Roses embellies Léa Stansal

Conseil de Léa :

Dans le kit, vous trouverez deux images. Alors, n’hésitez pas à les morceler pour éclater vos broderie. Regardez mon modèle.

Roses embellies Léa Stansal

Petite touche finale : Ajoutez autour de la veste un galon de fourrure coloris bleu PAR ICI, par exemple.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

« Mon amie la rose » pour embellir un vêtement printanier.

« On est bien peu de chose

Et mon a-mie la rose

Me l’a dit ce ma-tin

À l’au-rore je suis née

Bap-ti-sée de ro-sée… »

 

Ces quelques strophes chantent sûrement à votre oreille ! Léa Stansal nous invite ce dimanche à fêter le printemps et à embellir, sur ce thème, un vêtement avec des bouquets de roses.

Vous avez été très nombreuses à venir nous voir sur notre stand au salon « L’Aiguille en fête » et nous vous en remercions. Vous avez pu y contempler une magnifique veste bleue rebrodée de roses.

Nous vous proposons de choisir la veste ou le vêtement de votre choix dans votre garde-rose et de l’embellir à votre tour en suivant un pas à pas sur plusieurs articles du dimanche. Ainsi l’application d’une image textile n’aura plus de secret pour vous.

Ce nouveau kit dénommée « Mon amie la rose » comprenant deux images vintage et toutes les matières nécessaires pour les broder, se trouve ICI dans la boutique.

Mon amie la rose Léa Stansal

Aujourd’hui, Léa nous explique l’importante et indispensable étape de la préparation avant de commercer votre broderie.

En premier lieu, redécoupez, si besoin, votre image. Puis placez-la, préalablement encollée, sur un coupon de toile à beurre VOIR ICI.

Mais quelle colle utiliser ?

Léa conseille de choisir une colle repositionnable et temporaire en bombe.

Attention, voici quelques précautions à prendre avant son utilisation et cela afin d’éviter les mauvaises surprises (tâches ou doigts plein de colle par exemple). Vaporisez TOUJOURS la colle sur le tissu le plus petit. Et positionnez la bombe au moins à 30 ou 40 cm de dessus de votre tissu.

Pourquoi choisir ce type de colle ?

Elle a l’énorme avantage de ne pas encrasser pas les aiguilles et de nous permettre de travailler « au doigt » ! C’est à dire sans cercle à broder, ni métiers.

Ainsi tendu, l’ensemble, toile à beurre et tissu, devient rigide et permet de broder confortablement et en toute liberté. Vous pourrez tourner votre ouvrage à loisir. Puis l’ouvrage terminé, il retrouvera sa souplesse avec le temps et les diverses manipulations du matelassage.

L’utilisation de la toile à beurre en tissu de fond n’est pas nouvelle. Autrefois elle empêchait le molleton de s’échapper entre les coutures du patchwork et de la doublure. Son usage s’est perdu avec l’arrivée des molletons modernes ayant subi tous les traitements adéquats.

Mon amie la rose Léa Stansal

Maintenant, installez vous confortablement. Votre tousse à couture et le kit sont à portée de mains. 

La maison est calme. Fermez les yeux et respirez profondément.

Ce moment est à vous. Profitez-en pleinement ! Vous êtes prête pour commencer à broder dans les meilleures conditions.

A très bientôt pour la suite de ce pas à pas.

Bon dimanche.