Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Bibliothèque
Conseils
Translation

Archives

Ruban pour broderie au ruban mais lequel choisir ?

Le ruban est utilisé en broderie depuis le XVIIIème siècle. N’hésitez pas à lire ou relire un article précédent sur les origines et l’histoire de la broderie PAR ICI.

La broderie au ruban ou dite « rococo » est née en France : Cocorico ! Mais seules les dames de la Cour pouvaient se permettre de telles décorations élaborées sur leurs robes avec des rubans de soie. Après une éclipse au XXe siècle, elle fait depuis quelques années un retour remarqué sous l’influence de brodeurs japonais, britanniques, australiens et américains notamment. Réalisée à l’aide de minces rubans de soie, polyester, satin ou organdi, elle n’a pas son pareil créer des motifs floraux en relief très réalistes.

Les points utilisés souvent ceux de la broderie au fil, mais il existe également des points spécifiques, pour nous permettre exploiter au mieux la largeur du ruban. Ce travail permet de créer des fleurs, feuilles ou fruits en pliant, plissant les rubans. Traditionnellement les rubans étaient attachés sur un fond de tulle, puis cousu sur le tissu principal.

Nous vous proposons de réinventez cette technique en brodant le ruban pure soie teint artisanalement par Léa Stansal et en le mariant avec de nouvelles matières. Remplaçons également le fond de tulle par de la toile à beurre ou de la tarlatane VOIR ICI.

Voici un exemple plein de tranparence brodé par Léa Stansal :

Ruban broderie Léa Stansal

Conseils de Léa :

Si vous choisissez de broder le classique ruban de soie, attention car celui-ci est très souvent pas en soie mais en matière synthétique. Bien vérifier également son métrage et sa largeur. Les prix peuvent être très variés.

La boutiqueleastansal.com vous propose des rubans 100 % teints par Léa ICI de coloris vert changeant à l’aspect brillant froissé, en trois largeurs (2, 4 et 7 mm).

Cette nouveauté est en promotion jusqu’au 31 janvier 2018. Profitez-en !

Ruban broderie Léa Stansal

Essayez aussi le ruban en coton, que l’on appelle Mina C’est ICI, d’une largeur de 4 millimètres. Son toucher mat, ses couleurs fraîches conviennent bien aux pétales des fleurs ; son aspect rustique et ses teintes sourdes apportent du réalisme au feuillage des bouquets, des buissons et des arbres. Sa principale qualité est un volume spectaculaire et facilement obtenu dès le premier point car ce ruban s’adapte à de nombreux points de broderie dont le traditionnel point de ruban (celui qui se repique).

Ruban broderie Léa Stansal

Et pourquoi pas aussi, le ruban en tulle ! Par ICI. L’appellation de tulle évoque les voiles de mariée, les moustiquaires et les tutus de danseuses. Mais ce tissu transparent et léger peut tout à fait être brodé. Il se présente sous la forme d’un ruban d’un 1,5 cm de large teint artisanalement.

Dans un même ouvrage, mélez tous ces rubans afin d’enrichir votre broderie qui deviendra spectaculaire !

Toutes ces rubans et matières sont actuellement et jusqu’au 31 janvier 2018 en PROMOTION dans la boutiqueleastansal.com C’est ICI.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Animaux et toute la ménagerie, comment les fixer ?

Animaux et petits jouets se cachent très souvent dans les œuvres de Léa Stansal. Les avez-vous remarqués ?

La broderie d’embellissement autorise l’utilisation des nouveautés que l’industrie textile propose – pas seulement le  célèbre et très ancien petit ruban de soie. Toutes sortes de fils, de rubans, de lacets et de tricotines fabriqués dans des matières nouvelles telles que le nylon, les viscoses, les intissés de polyamides ainsi que les laines à tricoter fantaisie plus ou moins synthétiques sont désormais facilement à disposition.

Le monde des jouets offre également une mine d’objets à sortir de leur contexte enfantin pour les intégrer à son ouvrage. Que de trésors à portée de main ! La possibilité de ces ajouts est importante, car elle nous ouvre une fenêtre sur l’air du temps  et ancre résolument l’ouvrage réalisé dans son époque.

Extrait du dernier livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï. PAR ICI.

Pour illustrer ce propose, voici un cadre comportant des grenouilles réalisé par Léa Stansal.

Animaux Léa Stansal

Regardons d’un peu plus près :

Animaux Léa Stansal

Pour fixer les animaux et petits objets sur vos ouvrages, c’est très simple ! Pas besoin de colle, ni de clou pour les perforer !! Il suffit de les entourer avec une matière ou un poilu-velu. Puis faites quelques points serrés pour les attacher. Et le tour est fait !

Vous trouverez dans la boutiqueleastansal.com un starter : Brodons les grenouilles (coloris A C’EST ICI – coloris B PAR LA).

Voici d’autres exemples :

En premier lieu, les Papillons de Mme 2018  VOIR ICI : Ils font partie du kit : Fagot avec papillons PAR ICI.

Animaux Léa StansalAnimaux Léa StansalAnimaux Léa StansalAnimaux Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Animaux Léa Stansal

En second lieu, les escargots : VOIR ICI

Animaux Léa Stansal Animaux Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Animaux Léa Stansal

Mais encore, les deux amis coloris vert : VOIR ICI

Animaux Léa Stansal

Les deux amis coloris rose : VOIR ICI

Animaux Léa Stansal

Enfin, retrouvez et suivez les aventures du bestiaire de Léa Stansal PAR ICI. Brodez et placez dans vos ouvrages les différents animaux qui jalonnent les contes de Léa. Et, il y aura très bientôt de nouveaux arrivants.

Bon dimanche.

2018 avec des papillons plein les yeux

2018 sera bientôt là et déjà nos yeux s’illuminent… Que nous réserve cette nouvelle année ?

Interrogeons Madame 2018 !

2018 Léa Stansal

Elle nous souhaite une année légère comme un papillon, symbole de la longévité et du bonheur, rien que cela !

Pour l’illustrer, nous vous proposons de réaliser le premier ouvrage de l’année sur ce thème : un plateau pour perles.

Cela vous rappelle t’il quelque chose ? Bien sûr, c’est un modèle du livre de Léa Stansal « La trousse à couture » VOIR ICI, pages 110 à 113.

Par ailleurs, Léa ajoute une branche de Fagot avec papillons PAR ICI et voilà le plateau tout transformé !

2018 Léa Stansal

Mais, pourquoi pas le revisiter ? Alors voici le nouveau plateau pour perles version 2018.

2018 Léa Stansal

Pour le réaliser, la boutiqueleastansal.com vous propose un kit C’EST ICI. Celui-ci comprend tout ce qu’il vous faut pour réaliser un plateau pour perles textile de forme carrée de 12 cm de côté.

En ce qui concerne les branches et les papillons, ils ne sont pas compris dans le kit . Vous pourrez ainsi faire votre choix entre les différents kits « Fagot » proposés :  le kit « Fagot avec baies » PAR ICI, le kit « Fagot avec perles de Murano roses » PAR ICI et le kit » Fagots avec papillons » PAR LA.

Et, le tuto pour réussir le modèle Fagot C’EST PAR ICI.

Les conseils de Léa :

En premier lieu, choisissez bien les matières : Ceux du kit « Plateau pour perles » ont été spécialement sélectionnés : il s’agit d’un carré de molleton rigide, idéal pour rigidifier celui-ci, d’un velours de coton au toucher un peu raide afin que les perles ne glissent pas trop et d’un coton « vintage » à la trame bien serrée pour réaliser autour du plateau un bourrelet qui empêchera aux perles de s’échapper.

LE PAS A PAS :

Tout d’abord, encollez une face du carré de molleton rigide avec de la colle repositionnable et placez-le sur l’envers du velours. Découpez le velours au raz du molleton.

2018 Léa Stansal 2018 Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encollez de la même manière la deuxième face du carré de molleton avec la colle. Positionnez-le au centre du tissu de coton « vintage ». Puis, repliez l’ourlet deux fois et posez quelques épingles pour maintenir le bourrelet ainsi constitué.

Pour terminer, faites des petits points bien serrés et solides pour le fixer avec un fil fin et une aiguille longue plus-plus C’est ici.

Conseil de Léa :

Il faut souligner que la couture ainsi faite entre le velours et le coton du bourrelet doit être bien marquée pour que les perles soient retenues.

Votre plateau est maintenant prêt à être embelli.

Pour cela, nous vous proposons d’y ajouter trois branchages et deux papillons réalisés avec le kit : Fagot avec papillons » Par ici.

Mais pourquoi pas placer vos branchages dans un boite, comme Léa !

Nous vous donnons rendez-vous dimanche prochain pour découvrir comment on fixe dans un ouvrage textile sans clou, ni colle des animaux et petits objets.

2018 Léa Stansal

Très bonne année 2018.

Bon dimanche

 

Nuit étoilée où tous les rêves sont permis

Regardez cette belle nuit étoilée.

nuit étoilée Léa Stansal

(« Nuit étoilée » Léa Stansal – Extrait du livre « La trousse à couture » VOIR ICI pages 50-51)

Qui a-t’il de plus magnifique que de lever les yeux vers le ciel pour apercevoir la beauté de la Voie Lactée ? On pourrait passer des heures à imaginer ce qu’il se passe là-haut.

Ce ciel rempli d’étoiles a quelque chose de magique. Il nous plonge dans un monde mystérieux à des milliers de kilomètres au-dessus de nous où tous les rêves sont permis.

Léa Stansal nous a proposé au cours de l’année écoulée, douze étoiles brodées, une pour chaque mois. Et grâce à elles, vous avez pu découvrir la broderie d’embellissement avec des matières choisies et teintes artisanalement pour vous.

Retrouvez les 12 étoiles sous forme de kit complet sur le site de la boutiqueleastansal.com VOIR ICI.

Par ailleurs, les tutos pour toutes les réussir, sont disponibles et gratuits sur notre blog :

JANVIER ICI – FÉVRIER ICI – MARS ICI – AVRIL ICI – MAI ICI – JUIN ICI – JUILLET ICI – AOÛT ICI – SEPTEMBRE ICI – OCTOBRE ICI – NOVEMBRE ICI et enfin DÉCEMBRE ICI.

Et si, toutes ces étoiles brodées étaient l’occasion de réaliser un grand patchwork intitulé « nuit étoilée « ?

L’idée vous plaît ? Connaissez-vous la méthode « As you go ».  Une méthode astucieuse, pratique et confortable.

Tout d’abord, elle permet de travailler petit morceau par petit morceau, matelassage y compris. Puis, d’assembler le tout pour obtenir une grande pièce. Vous pourrez donc choisir et modifier à tout moment la taille de votre ouvrage.

Plus de broderies entamées qui vous culpabilisent en restant délaissées au fond d’un placard ! Pas de patron, ni de gabarit.

Un petit ouvrage constituera un bloc. Il est par définition plus rapide à réaliser et son matelassage aussi ! Dès que deux blocs sont prêts vous pouvez les réunir.

Il y a plusieurs façons de faire :

1ERE SOLUTION :

Cousez simplement et directement vos blocs entre eux.

2EME SOLUTION :

Ajoutez une bande d’un tissu différent et du molleton entre chacun de vos blocs. Cela permettra également d’agrandir votre ouvrage.

nuit étoilée Léa Stansal nuit étoilée Léa Stansal nuit étoilée Léa Stansal

 

 

 

 

 

3EME SOLUTION :

Ajouter une bande, mais celle-ci ne sera pas matelassée. Elle sera donc plus étroite que dans la solution précédente.

nuit étoilée Léa Stansal nuit étoilée Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

Vous constaterez que ces trois techniques donnent bien sûr un résultat visuel différent.

Enfin, vous pouvez aussi pour plus de rapidité, réaliser cet assemblage à la machine à coudre.

Emma (www.aufildemma.com) vous explique tout dans une vidéo ICI.

Très bonnes fêtes et bon dimanche.

 

 

Le club fête la fin de l’année à sa manière

Le club des brodeuses de Léa Stansal se réunit autour de Zonzon tous les mois dans l’atelier de Léa à Joinville le Pont VOIR ICI et  ICI.

Pour célébrer cette fin d’année,  les « clubbeuses » ont mis les bouchées double.

Voici cette journée spéciale en quelques images.

 Le club des brodeuses de Léa Stansal

Maintenant, je vous montre quelques ouvrages réalisés au cours de cette année par nos amies du club.

Vous reconnaîtrez les nombreux kits et modèles proposés sur le site www.boutiqueleastansal.com, interprétés à leur façon, par les « Catherine », Hélène, Rita, Edwige, Annick, Cécile, Maud, Stéphanie, Patricia, Cécile, Éliane, Dominique, Sylvie, Isabel ……

En premier lieu,

Le Chat chez qui j’habite ICI :

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Mais aussi :

La carte à broder : La jeune fille à la toque ICI

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Puis, l’incontournable :

Etoile de décembre ICI

Le club des brodeuses de Léa Stansal

De saison :

Un cadre Neige et glaçons ICI

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Et aussi, un Album Quilt pour rassembler toutes nos broderies orphelines

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Sans oublier :

Le starter : le Père Noël ICI

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Bravo à toutes les clubbeuses.

Et pour terminer, une petite visite de l’atelier pour entre-ouvrir une fenêtre sur l’univers de Léa :

Les cadres : ICI et ICI

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Sur ses pas ICI et Petits soleils ICI

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Enfin ,la spectaculaire image à rêver transformée par Léa :

Ce jour là ICI

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Si vous aussi, vous souhaitez rejoindre le club animé par Zonzon en 2018, c’est très simple :

Il suffit d’adresser un mail à Zonzon : blogazonzon@hotmail.fr

Et, pour nous venir nous retrouver par les transports en commun : station Joinville-le-Pont (RER A à 25 minutes environ de Châtelet-Les-Halles), puis 13 minutes à pied. Voici le plan ICI.

NOTEZ LES PROCHAINES DATES POUR 2018 SONT LES SUIVANTES : samedi 20 janvier – samedi 24 février – samedi 17 mars – samedi 14 avril – samedi 12 mai et samedi 16 juin.

Les horaires : 10 heures 30 à 17 heures. Tarif : 40 € la journée.

Le club attend vos inscriptions pour une ou plusieurs journées.

Enfin, apportez l’un des kits achetés dans la boutique et de venez broder avec nous.

Attention, ne tardez pas : les places sont limitées !

Très bonnes fêtes à tous. Tchin-tchin  !

Le club des brodeuses de Léa Stansal

Bon dimanche,

Zonzon et ses « clubbeuses »

Gazes brodées pour un carnet des années 50

Gazes brodées de mille couleurs pour un message d’amitié ou d’amour.

gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal

Les premières cartes brodées font leur apparition au tout début du XXe siècle lors de l’Exposition Universelle de 1900. Pendant la première et la seconde guerre, elles étaient très utilisées pour la correspondance entre les combattants et leur famille ou leurs amis.

Ces cartes postales étaient brodées à la main au point passé empiétant et passe plat sur une fine gaze très légère. Cette broderie était tenue entre deux cartons aux bords droits ou dentelés ; l’un découpé au milieu qui servait d’encadrement et l’autre entier qui servait de verso à la carte pour recevoir la correspondance.

La multitude de modèles différents témoigne du savoir faire de ces brodeuses confectionnant ces cartes, le plus souvent à domicile pour arrondir leurs fins de mois.

Un kit a été préparé pour vous VOIR ICI. Dans votre sachet, vous trouverez deux broderies anciennes au fil de soie. Ces gazes brodées seront peut-être différentes de celles photographiées. Vous aurez la surprise de découvrir celles qui vous sont réservées. Mais elles sont toutes ravissantes et faites main.

gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal

LE PAS A PAS :

En premier lieu, tracez sur le molleton rigide deux rectangles de 9,5 cm de large x 15 cm et une bande de 2 cm x 15 cm. Découpez, puis encollez les trois rectangles avec de la colle repositionnable et positionnez-les sur l’envers du tissu rayé. Ensuite, rabattez le tissu sur les quatre côtés. Réservez.

Reportez-vous à un article précédent sur le montage d’un carnet VOIR ICI.

Effilochez la toile à matelas jusqu’à obtenir une taille plus petite d’un centimètre que les mesures du molleton rigide du carnet. Ainsi le tissu de doublure apparaîtra.

Puis, encollez-la sur la toile à beurre empesée avec de la colle repositionnable.

Indiquez l’emplacement du dos du carnet (d’une largeur de deux centimètres) au crayon effaçable.

Encollez les deux gazes brodées anciennes et déposez-les en vis-à-vis.

Ensuite, enfilez un brin de fil à broder Givré fin dans une aiguille à broder. Fixez les broderies en suivant la ligne blanche marquant leur contour avec de petits points lancés puis faire des points d’arête.

gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal

Conseil de Léa :

Travaillez avec de courtes aiguillées car ce fil se détricote facilement.

Choisissez une aiguille à perles, enfilez un brin de Laïna coloris vert foncé, pliez et nouez. Le fil ainsi doublé remplira mieux le trou de la perle et sera plus visible.

Posez les petites perles de rocaille coloris blanc à l’extrémité de chaque point. Il est plus facile de sortir l’aiguille dans le tissu et de piquer dans le fil. Les perles sont posées une par une, parfois par deux.

Pour terminer, couvrir la partie extérieure de la gaze brodée appliquée avec un point chaînette réalisé avec un ruban à broder Chiffon coloris vert clair. Puis brodez dans chaque point une petite perle de rocaille.

A l’emplacement du dos, faites deux rangées de points chaînette réalisées avec le ruban à broder Chiffon. Puis brodez dans chaque point une perle. Au milieu de ces deux rangées, posez de grosses perles de rocaille coloris blanc.

gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal

Montage :

Coupez le surplus de toile à beurre. Encollez et posez la toile à matelas sur la face du carnet non encore recouvert de tissu.

Pour finir, brodez de l’herbe VOIR ICI sous le bord de la toile à matelas avec le Poilu velu au point de Tournicoton.

Faites quelques points avec le fil à broder Laïna transperçant l’ensemble des épaisseurs formant le carnet afin de les fixer.

gazes brodées carnet printemps 50 Léa Stansal

Enfin, formez et découpez des pages dans la toile à beurre qui seront glissées dans le carnet. Vous pourrez les remplir selon vos inspirations et votre créativité.

A vos aiguilles.

Bon dimanche. 

Gaze ou toile à beurre, quelle est la différence ?

Gaze, « tissu à armure toile », léger et transparent, confectionné à l’origine avec du coton peu tordu, par un tissage de fils écartés.

C’est le mode d’entrecroisement des fils de chaîne (longitudinaux) et des fils de trame (transversaux) qui structure cette toile. Cette particularité de la gaze de présenter des intervalles très réguliers entre les fils de chaîne et les fils de trame sert tout d’abord en meunerie pour le tamisage de la farine notamment (« blutage ») .

UN PEU D’HISTOIRE :

Le mot « gaze » viendrait de la ville de Gaza au Proche-Orient. Importée depuis la fin du Moyen-Age, elle est fabriquée en France (Lyon et Paris). Elle connaît une grande vogue aux XVIIIe et XIXe siècles.

Gaze et toile à beurre Léa StansalTissée avec de la soie, la gaze est utilisée pour faire des voiles et des écharpes.

En coton, on en fait des pansements, des moustiquaires ainsi que des couches (double gaze).

L’usage de la gaze est également lié à l’apparition du tutu au XIXe siècle. À l’époque, certaines danseuses achètent de la gaze pour réaliser elles-mêmes leurs tutus.

SES DECLINAISONS  :

La toile à beurre que l’on utilise pour la broderie d’embellissement est également de la gaze de coton, mais elle est empesée temporairement.

La tarlatane est aussi une étoffe de coton à tissage très lâche mais très apprêtée.

En revanche, la mousseline est un terme générique. En effet, il désigne des étoffes fines et souvent transparentes, à structure ouverte, tissées en armure toile ou gaze. Au Moyen-Age, le mot désignait un tissu précieux de soie brochée provenant de la ville de Mossoul.

SON UTILISATION DANS LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT :

L’utilisation de la toile à beurre empesée VOIR ICI est l’un des points fondamentaux de la broderie d’embellissement et de la méthode de Léa Stansal.

Conseil de Léa :

Avant tout, je colle avec de la colle repositionnable et temporaire en bombe mon tissu sur un morceau de toile à beurre légèrement plus grand que mon tissu. Ainsi tendu, l’ensemble devient rigide et me permet de travailler « au doigt », c’est-à-dire sans cercle ni métier. L’ouvrage terminé, ce dernier retrouvera sa souplesse avec le temps et les diverses manipulations du matelassage.

Gaze et toile à beurre Léa Stansal

La gaze a une tout autre utilisation :

Froissée, pliée, froncée, elle est appliquée directement sur une broderie pour lui donner plus de volume, avec une bande de gaze entourant une image, celle de Melle Rose, par exemple.

Pour réaliser ce carnet, vous aurez besoin d’un Pack carnet C’EST ICI, du Starter Melle Rose C’EST ICI et du kit Fagot PAR LA.

Petit rappel : Le tuto pour le carnet est PAR ICI et pour les fagots est PAR LA.

Gaze et toile à beurre Léa Stansal

De plus, Léa a sublimé la gaze en réalisant de nombreuses teintures nous permettant ainsi d’imaginer ainsi une prairie fleurie, un ciel d’orage, un marais, … et plein de choses encore !

Enfin, retrouvez ICI toutes ces belles couleurs.

Gaze et toile à beurre Léa Stansal Gaze et toile à beurre Léa Stansal Gaze et toile à beurre Léa Stansal Gaze et toile à beurre Léa Stansal Gaze et toile à beurre Léa Stansal Gaze et toile à beurre Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon dimanche

A vos aiguilles.

Fagot de branchages, plus vrais que nature

Le froid s’installe, l’hiver approche.

Être assis sans penser, sans désir, sans mémoire,

Et, seul, sur mes chenets, m’éclairant aux tisons,

Ecouter le vent battre, et gémir les cloisons,

Et le fagot flamber, et chanter ma bouilloire !

(Sainte-Beuve).

Dans cette ambiance feutrée, nous vous proposons de réaliser un fagot de branchages, tout en volume et plus vrai que nature.

Vous avez besoin de fil de fer souple, de divers tissus aux couleurs végétales, d’une mèche de Laïna, d’un poilu-velu et de quelques perles. C’est tout ? oui c’est tout !

Un kit vous attend ICI qui vous permettra de faire un fagot de six branches.

Puis, pourquoi pas les déposer sur un petit carnet à la couverture en toile à matelas teinte voir ICI ? Regardez, le résultat est spectaculaire !

Pour réaliser le carnet, reportez vous au tuto ICI.

Fagot Léa Stansal

Fagot Léa Stansal

LE PAS A PAS :

En premier lieu, préparez des bandes de différents tissus de 2 cm de large et des morceaux de fil de fer de 20 cm de long.

Repliez le fil de fer aux deux extrémités avec le doigt. Repliez la bande de tissu. Maintenir avec une épingle. Puis, entourez le fil avec le tissu. Posez une épingle à l’autre extrémité après avoir replié le tissu. Pour terminer, brodez des petits points avant et arrière avec une aiguillée de fil à broder Laïna pour fixer le tissu.

Ensuite attachez la mèche de poilu-velu sur le fil en faisant un nœud. Entourez et nouez. Faites quelques nœuds irréguliers le long de votre branche.

Enfin, avec votre aiguillée de Laïna, posez quelques perles en grappes.

C’est fini ! Fagot Léa Stansal Fagot Léa Stansal Fagot Léa Stansal

Voilà, une, deux, trois …. puis six petites branches et votre fagot se constitue.

Prochainement, nous vous montrerons d’autres usages pour ces beaux branchages.  A suivre ….

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

 

 

Lutin de Noël : poétique carte textile à broder

Il se dit que le lutin de Noël est les yeux et les oreilles du père Noël. Grâce à lui, il sait quels sont les enfants qui ont été sages et ceux qui seront récompensés ! Mais, il est aussi son assistant le soir de Noël pour l’aider dans sa longue tournée.

C’est pourquoi, pour respecter la tradition, nous vous proposons de broder ensemble une belle image imprimée sur un natté de coton, facile à broder, représentant un joyeux lutin de Noël tirant un lourd traîneau rempli de jouets.

Ce modèle a fait l’objet d’un atelier lors du salon CRÉATIONS ET SAVOIR-FAIRE, qui ferme ses portes aujourd’hui.

Si vous n’avez pas pu le broder avec nous, vous pouvez le réaliser chez vous. Vous trouverez ICI un kit complet, comprenant l’image en tissu et toutes les matières nécessaires.

lutin de Nöel Léa Stansal

 

Et voici, comme promis, le pas à pas :

Avant de commencer la broderie, l’image du lutin est collée avec de la colle repositionnable au centre d’un coupon de tissu de base rayé. Ce dernier a été lui-même collé sur une toile à beurre. C’est une étape incontournable !

Tout d’abord, faites des grands points arrière d’un demi-centimètre environ avec une aiguillée de coton rustique sur le tour de l’image.

Puis, mirlitonnez autour des points arrière la fantaisie à broder M’Chou en jouant sur deux coloris (vert clair et vert foncé changeant). Utilisez de préférence avec un pieu à bout rond VOIR ICI, cela facilitera votre travail.

lutin de Nöel Léa Stansal lutin de Nöel Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le feuillage :

En premier lieu, faites des points de ruban avec la tricotine A Tire d’Aile. Vous les répartirez tout autour de l’image de façon irrégulière. Ces points formeront les branches. Puis, garnissez-les de feuilles réalisées au point lancé par groupe de trois en forme de pattes d’oie avec le ruban Chiffon coloris vert-ocre.

lutin de Nöel Léa Stansallutin de Nöel Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fleurs :

Ensuite, brodez des fleurs à trois pétales avec de la tricotine Suave. Elles sont réalisées en superposant deux points de bouclette l’un sur l’autre avec une aiguillée de Suave pris en double.

Puis, ajoutez une nervure au centre de chaque feuille avec le fil à broder Laïna. Et, toujours avec le même fil, rattachez les feuilles entre elles pour former un fin branchage.

Les baies :

Enfin, avec une aiguillée de fil à broder Laïna mais pris en double, posez des perles rouges par groupe de 2 ou 3 au centre des fleurs. En plus, réalisez quelques grappes de perles supplémentaires.

lutin de Nöel Léa Stansal lutin de Nöel Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lutin de Nöel Léa Stansallutin de Nöel Léa Stansal

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 

 

 

 

Pour terminer, réalisez une liane composée de points d’arête brodés avec la fantaisie Brindille en veillant à ce qu’elle serpente autour de l’image du lutin. En plus, au bout de celle-ci, posez une perle coloris rouge brillante à l’extrémité de chaque point d’arête.

lutin de Nöel Léa Stansal

 

La broderie achevée, placez un rectangle de molleton dernière l’image du lutin et faites quelques points de matelassage.

Vous aimez broder ses belles cartes anciennes, VOIR OU REVOIR  ICI le pas à pas pour réaliser : La glissage dans la neige.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

 

Neige et givre, l’hiver arrive ! Comment les broder ?

Neige et givre, sont les signes du froid et de l’hiver. Mais comment les réaliser ? De nombreuses matières s’offrent à vous.

En premier lieu,

utilisez les mèches de Poilu-velu. Elles sont préparées spécialement pour vous par Léa Stansal. Elles réunissent un ensemble de fils, rubans et autres fantaisies qui  vous permettrons de réaliser des paysages neigés très facilement en les appliquant ensemble au point de tournicoton ou au point de Boulogne. VOIR ICI.

Vous pouvez ajouter des perles Crystal pour figurer les glaçons.

Reportez vous au toit enneigé de la maison « le Chat chez qui j’habite » VOIR ICI.

 neige et givre Léa Stansalneige et givre Léa Stansalneige et givre Léa Stansal

 

 

 

neige et givre Léa Stansal

L’assortiment de trois mèches de Poilu-velu « Pour broder l’hiver » VOIR ICI, l’assortiment « Tout est givré » VOIR ICI, ou l’inspiration « Père Noël » VOIR ICI.

neige et givre Léa Stansal

neige et givre Léa Stansal

neige et givre Léa Stansal

 

En second lieu,

vous pouvez utiliser diverses fantaisies coloris blanc et scintillant.  Ces matières peuvent selon les cas se broder ou s’appliquer au point de Boulogne ou de mirliton.

Par exemple, les fils paillettes VOIR ICI et l’assortiment « Neige et givre » VOIR ICI.

neige et givre Léa Stansal

neige et givre

 

 

 

 

 

 

 

Pour rester dans l’ambiance, le kit : Etoile de décembre VOIR ICI

neige et givre Léa Stansal

 Le kit : La jeune fille à la toque VOIR ICI

 

neige et givre Léa Stansal

Le kit : Glissade dans la neige VOIR ICI.

neige et givre Léa Stansal

Retrouvez tous ces modèles, matières et bien d’autres, mais aussi de nombreuses idées cadeaux sur notre site : http://www.boutiqueleastansal.com et dans notre BOUTIQUE EPHEMERE VOIR ICI

et également à compter du 15 au 19 novembre au salon CREATIONS ET SAVOIR-FAIRE à la Porte de Versailles à PARIS, au stand C065.

Nous vous rappelons que Zonzon y animera deux ateliers, pour broder ensemble LE LUTIN DE NOEL et le petit coussin-bijou ACCROCHEZ-MOI. INSCRIPTION ICI.

neige et givre Léa Stansal

neige et givre Léa Stansal

A vos aiguilles.

Bon dimanche.