Suivre LéaStansal

Recevoir une notification a chaque nouvel article sur le site

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Envie de cadre ovale ? Technique et modèles de base.

Envie de cadre ovale ? C’est une nouvelle fiche technique que nous vous proposons, après Envie de carnet VOIR ICI.

Avez-vous remarqué les nombreux modèles de cadres textiles dans le livre de Léa Stansal : LA BRODERIE D’EMBELLISSEMENT ou l’histoire fragmentée du photographe de PichtchiPoï PAR ICI.

Ce dimanche, nous vous proposons de réaliser trois tailles de cadres ovales avec une seule plaque de molleton rigide VOIR ICI.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Le premier, le grand cadre A : taille 18,5 cm x 14 cm – épaisseur de 3 cm.

Le second, le cadre moyen  B : taille 14 cm x 9 cm – épaisseur de 2 cm.

Le troisième, le petit cadre C : 9,50 cm x 6 cm – épaisseur de 1,5 cm.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Le montage du cadre :

En premier lieu, tracez le patron du ou des cadres choisis sur une plaque de molleton rigide ICI, et découpez-le.

Déchirez une ou des bandes de tissu de 3,5 cm de large. Puis l’enrouler autour du cadre.

Conseil de Léa :

Encollez au préalable votre cadre en molleton rigide avec de la colle en bombe repositionnable et temporaire avant de poser le tissu. Vous évitez l’utilisation d’épingles et ainsi de vous piquer les doigts !

envie de cadre ovale Léa Stansal

Réalisez des cadres de différentes tailles pour plus de créativité.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Vous pourrez ainsi les superposer, par exemple.

envie de cadre ovale Léa Stansal

Pourquoi ne pas aussi les poser sur un carnet ?

envie de cadre ovale Léa Stansal

Avec une aiguille longue plus-plus ICI et un fil à broder Laïna ICI pris en double, faites des petits points traversant pour fixer le tissu sur le cadre et le décorer.

Voilà, vous savez maintenant comment réaliser techniquement un cadre très rapidement et facilement.

Pour embellir votre cadre, visitez la boutiqueleastansal.com.

Besoin d’inspiration ? Appliquez une broderie, placez un petit animal, posez des perles, ou bien encore un branchage perlé… les idées ne manquent pas !

CLIQUEZ ICI et LA. Il y a de nombreuses nouveautés.

Je vous donne rendez-vous à dimanche prochain pour apprendre à embellir un cadre.

Pour terminer, un rendez-vous à noter pour y découvrir nos nombreux cadres textiles. Retrouvons-nous au salon AIGUILLE EN FETE du 7 au 10 mars 2019, PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES – HALL 6 – STAND K006.

Inscrivez-vous à l’atelier animé par Zonzon le jeudi 7 mars entre 12H30 et 13H30 C’EST ICI pour réaliser un branchage fruité.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Embellir un carnet, comment fait-on ?

Embellir un carnet est un exercice très créatif.

Dans un article précédent, nous avons évoqué le montage d’un carnet sur le plan technique C’EST PAR ICI.

Nous allons maintenant découvrir comment réaliser sa couverture, en y posant une image.

Léa Stansal a conçu pour cela des kits starters pour vous aider.

Un kit starter, qu’est ce que c’est ? Ce n’est pas un kit complet mais un sachet Inspiration. Mais quelle est donc la différence ? Presque pas d’explications… juste une suggestion, pour laisser libre cours à votre créativité.

En premier lieu, voici le kit starter : Les amoureux en carnet VOIR ICI.

Sur le thème universel de l’amour ! Comme ce petit couple est charmant, n’est-ce-pas !

embellir un carnet Léa Stansal

Examinons-le de plus près :

embellir un carnet Léa Stansal

L’image a été légèrement molletonnée puis entourée de fantaisie M’Chou posée au point de tournicoton.

embellir un carnet Léa Stansal

Dans l’angle droit, posez des perles diverses et des feuilles en acrylique.

En deuxième lieu, voici le kit starter : le chat à lunettes et son carnet VOIR ICI.

L’image a été également légèrement molletonnée puis entourée de roses accordéon brodées avec du ruban Crystal. La technique pour réaliser les roses accordéon C’EST ICI.

Les perles sont posées en grappe. Puis, le Poilu-velu est glissé jusqu’à la pliure du carnet et attaché par de petits points.

Pour terminer, un rendez-vous à noter. Retrouvons-nous au salon AIGUILLE EN FETE du 7 au 10 mars 2019, PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES – HALL 6 – STAND K006.

Inscrivez-vous à l’atelier animé par Zonzon le jeudi 7 mars entre 12H30 et 13H30 C’EST ICI pour réaliser un branchage fruité.

embellir un carnet Léa Stansal

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Rudbeckia à broder aux couleurs d’été.

Rudbeckia, c’est une image à broder VOIR ICI aux couleurs vitaminées. Ces tons ont été remarqués sur les podiums lors de fashion week et seront donc tendance dès ce printemps.

Nous avons vu ensemble comment broder le pourtour de l’image Rudbeckia PAR ICI.

Voici la broderie terminée.

Rudbeckia image brodée Léa Stansal

Elle vous plait ?

Nous vous proposons un kit starter pour la réaliser PAR ICI.

Ce n’est pas un kit complet mais un kit starter, un sachet Inspiration. Mais quelle est donc la différence ? Presque pas d’explications… juste une suggestion. A votre tour de créer en utilisant les éléments proposés et… osez !

Pour vous aider, je vous propose d’examiner d’un peu plus près la broderie réalisée par Léa Stansal.

En premier lieu, le pourtour de l’image a été brodé avec différentes matières au point de mirliton ou de tournicoton.

Choisissez des couleurs déjà présentes sur l’image :

pour le côté droit de l’image, le coloris turquoise avec du ruban à broder Mina PAR ICI et de la fantaisie Hortensia PAR LA.

Rudbeckia image brodée Léa Stansal

Puis, pour le côté gauche de l’image, du fil irlandais, du M’Chou PAR ICI et des perles PAR LA coloris violet et marron.

Rudbeckia image brodée Léa Stansal

Rudbeckia image brodée Léa Stansal

Dans un second temps, brodez les fleurs en réalisant des grands points de bouclette avec du ruban à broder Chiffon C’EST ICI et Dalhia C’EST LA. N’hésitez pas à ajouter des motifs.

Rudbeckia image brodée Léa Stansal

Rudbeckia image brodée Léa Stansal

Rudbeckia image brodée Léa Stansal

Pour terminer, matelassez l’image en ajoutant du molleton.

Conseil de Léa :

Avez-vous remarqué que j’ai ajouté de la tarlatane ICI pour donner plus de légèreté à la broderie et des grenouilles pour le fun !

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Envie de carnet ? Technique et modèles de base

Envie de carnet ? c’est une bonne idée car c’est toujours un ouvrage spectaculaire et réalisable dans la journée !

C’est aussi l’occasion de se replonger dans le livre « Carnets cousus et mots brodés » de Léa Stansal édité en 2010 VOIR ICI. En voici les premières lignes :

Depuis des générations, de nombreuses mains ont travaillé à la réalisation du précieux contenu de la valise en moleskine de Chamomilla : des carnets en tissu. C’est moi, Léa Stansal, sa descendante, qui ai reçu ce trésor en héritage.

Nous vous proposons ce dimanche de réaliser deux carnets textiles avec une seule plaque de molleton rigide VOIR ICI, mais de deux tailles différentes et réversibles.

envie de carnet Léa Stansal

Le premier MODELE CARNET A. Sa taille : 15 cm de haut sur 8,5 cm de large avec une épaisseur de 3 cm.

envie de carnet Léa Stansal

Le deuxième MODELE CARNET B. Sa taille : 13 cm de haut sur 10 cm de large avec une épaisseur de 2 cm.

envie de carnet Léa Stansal

Le montage du carnet :

En premier lieu, tracez le patron du carnet choisi sur une plaque de molleton rigide ICI, et découpez-le.

Puis, vaporisez de la colle repositionnable et temporaire sur les rectangles de molleton rigide (sur une seule face). Placez-les sur un coupon de molleton souple et fin. Puis collez sur l’envers d’un coupon de tissu (Tissu N°1) de 5 cm plus grand environ. Le moins large des rectangles au milieu, les deux autres placés de part et d’autre, espacés de quelques millimètres. Repliez le surplus de tissu.

Envie de carnet Léa Stansal Envie de carnet Léa Stansal Envie de carnet Léa Stansal

Ensuite, déchirez (pour garder le côté effiloché) et encollez un coupon d’un deuxième tissu (Tissu N°2) de la taille du carnet fini.

Avec une aiguille longue plus-plus ICI et un fil à broder Laïna ICI pris en double, faites un point avant au niveau des deux espaces laissés libres entre les molletons rigides, afin de bien marquer la reliure du carnet.

Toujours avec la même aiguille longue, fixez les ourlets à points glissés. Vous pouvez également traverser toutes les épaisseurs du carnet de quelques points.

Voilà, vous savez maintenant comment réaliser techniquement un carnet très rapidement. Vous constaterez que vous pouvez choisir selon votre gré, le côté que vous réserverez à la couverture et celui pour l’intérieur !

Pour embellir votre carnet, il vous faudra broder le tissu choisi pour la couverture avant de monter votre carnet. N’oubliez pas d’encoller au préalable un coupon de toile à beurre VOIR ICI.

Besoin d’inspiration ? Appliquez une image, une broderie, placez un petit animal, posez des perles, ou bien encore un branchage… les idées ne manquent pas !

Vous trouverez dans la boutiqueleastansal.com de nombreux STARTERS ICI qui vous permettront de réaliser en vous amusant des carnets très créatifs, tout en profitant des PROMOTIONS (dans la limite des stocks disponibles) VOIR ICI.

RAPPEL : LE DIMANCHE 3 FEVRIER APPROCHE – INSCRIVEZ VOUS VITE !

IL RESTE QUELQUES PLACES !

Bon dimanche.

Une image à broder, comment faire ?

Une image à broder, c’est avant tout une question de coup de cœur !

Et, ce n’est qu’une fois entre nos mains, on l’on se demande comment on va la broder… Avant d’être créatif, l’exercice nécessite un peu de technique.

A titre d’exemple, Léa a choisi une image à broder : « Rudbeckia Jaune » VOIR ICI. Une image imprimée sur un natté de coton de 22 cm x 25 cm de haut, très agréable à broder.

Une image à broder Léa Stansal

La préparation :

Avant de commencer, il est nécessaire d’effectuer une petite préparation. En premier lieu, redécoupez, si besoin, votre image. Puis placez-la, préalablement encollée, sur un tissu de fond. Nous avons choisi un coupon de Lin Teint de coloris bleu ciel PAR ICI.

Conseil de Léa :

J’utilise de la colle repositionnable et temporaire en bombe que je vaporise toujours sur le tissu le plus grand. Prenez la précaution de positionner la bombe au moins à 30 ou 40 cm de hauteur. L’avantage : cela n’encrasse pas mes aiguilles !

Ensuite, collez de la même manière le tissu de fond sur un coupon de toile à beurre légèrement plus grand PAR ICI.

Ainsi tendu, l’ensemble devient rigide et permet de travailler « au doigt », c’est-à-dire sans cercle ni métier. L’ouvrage terminé, ce dernier retrouvera sa souplesse avec le temps et les diverses manipulations du matelassage.

L’utilisation de cette technique n’est pas nouvelle. Autrefois elle empêchait le molleton de s’échapper entre les coutures du patchwork et de la doublure. Son usage s’est perdu avec l’arrivée des molletons modernes ayant subi tous les traitements adéquats.

La broderie du pourtour d’une image à broder :

Afin de fixer l’image sur le tissu de fond et cacher la frontière entre les deux tissus, plusieurs points de broderie sont à notre disposition.

Ce dimanche, Léa nous propose de réaliser un Point de Mirliton avec le ruban Mina coloris bleu/vert malachite ICI, l’une des couleurs présentes sur l’image.

Pour cela, brodez une série de points arrière avec une aiguillée de fil Arachnée PAR LA. La longueur des points doit être adaptée à l’épaisseur du ruban choisi pour réaliser le point de mirliton. Pour le ruban Mina, des points d’un demi-centième conviendront.

Une image à broder Léa Stansal

Conseil de Léa :

Votre ligne de points arrière ne doit pas suivre systématiquement le pourtour de l’image. N’hésitez pas à vous en écarter de part et d’autre plus pour de créativité.

Puis avec une grosse aiguille à bout rond, ce qu’on appelle un « pieu » VOIR ICI, passez le ruban Mina à travers les points précédemment réalisés. Attention de le laisser souple afin de laisser une boucle à chaque passage.

Une image à broder Léa Stansal

Pour varier les plaisirs et créer l’irrégularité, Léa vous propose de faire un point de mirliton simple par endroit et double sur d’autres parties.

Une image à broder Léa Stansal

Pour fixer les boucles et en même temps, embellir votre point de mirliton, posez des perles. avec le fil à broder Arachnée PAR LA et une aiguille à perles PAR ICI. Nous vous proposons les « Belles Mélangées » coloris « Mauve au Parme » VOIR LA.

Une image à broder Léa Stansal

Restez connecté sur ce blog pour découvrir comment Léa va poursuivre la broderie de cette image.

A vous de jouer maintenant.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Autour du M’Chou, retrouvons-nous !

Autour du M’Chou, c’est tout un programme, me direz-vous !

En premier lieu, pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, en voici une rapide présentation :

C’est un ruban mais aussi une fantaisie à broder qui ne peut traverser le tissu sans s’abîmer,

Mais il est facile à travailler, il cache bien son jeu !

Au toucher, il fait penser à du papier, mais il est solide,

Il a un effet pommelé car il dispose d’un fil de fronce en son centre,

D’où son nom M’Chou !

Autour du M'Chou Léa Stansal

En deuxième lieu et pour vous le faire découvrir, BONNE NOUVELLE : les prix du M’ Chou sont en baisse et la boutiqueleastansal.com vous propose également un nouvel et spécial assortiment « Autour du M’Chou » VOIR ICI au prix de 15 € au lieu de 30 €.

Dans ce sachet, vous trouverez une dizaine de pièces et de matières à broder, dont cinq nouettes de fantaisie M’Chou dans des tons rouges et roses.

Autour du M'Chou Léa Stansal

Une image représentant un paysage bucolique de montagne imprimée sur un tissu léger en coton sera aussi comprise. Elle est posée sur un coupon de lin teint ICI.

Cet assortiment « Autour du M’Chou » n’est pas un kit, il n’y a pas de modèle, ni d’explications. Ce sont de très belles matières à broder autour de l’image proposée ou qui viendront grossir votre boite aux trésors.

Comment broder la fantaisie M’Chou ?

Conseil de Léa :

Privilégiez les points en surface du tissu qui ne nécessitent donc pas de traverser celui-ci, comme le point de mirliton, de Boulogne, le point de tournicoton ou le point d’araignée.

Visitez notre galerie de points, c’est ICI.

Pourquoi pas réaliser des roses araignées. Un pas à pas avec des photos PAR ICI.

Conseil de Léa :

Vos roses seront plus belles et plus vaporeuses si M’Chou est travaillé avec souplesse, en serrant le moins possible. Aussi, il est très important de choisir une très grosse aiguille à bout rond (un pieu PAR ICI).

Retrouvez tous nos M’Chou, dans de nombreuses couleurs et à petits prix PAR LA. Ce sont bien sûr des teintes « maison » réalisées par Léa.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

2019 c’est parti ! Fais-moi un « cygne » !

2019 est là ! Et c’est donc notre premier rendez-vous et aussi le premier article du dimanche de cette nouvelle année.

Mais, que nous réserve 2019 ? On se pose tous cette question.

On peut interroger les astres. Léa nous propose de demander à Madame Cygne.

Qui est-elle ?

2019 Léa Stansal

La reconnaissez-vous ?

« Elle se penche vers la surface qui a la couleur sombre de l’étain. Doucement, l’obscurité laisse place à un visage qui ressemble au sien comme deux gouttes d’eau. C’est elle-même, ou une sœur jumelle inconnue qui prend la parole, avec une voix aux mêmes modulations que la sienne.

« Tu me vois ? Je suis toi et je connais ton destin. Veux tu vraiment savoir si le nombre des jours qui nous reste est petit ou grand ? Oui ? Alors demande et il te sera annoncé tel que tu le crains. »

Extrait du conte (page 19) contenu dans le livre « Carnets Cousus et Mots Brodés » VOIR ICI.

Ainsi, Léa est allée à sa rencontre.

Allons, restons positif ! C’est une nouvelle année qui commence, alors place au renouveau…

Si vous aussi, vous avez envie de changement, voici notre liste de bonnes résolutions pour 2019 :

Respirer, prendre du temps pour soi et se ressourcer en brodant,

Se reconnecter à la nature, admirer et broder ses merveilles,

Rire et partage en rejoignant le club des brodeuses de Léa,

Créer en s’amusant avec les matières choisies et teintes par Léa,

Faire revivre les objets du passé,

Donner une seconde vie aux tissus d’autrefois,

Raconter des histoires,

Enfin, renaître…

En un mot : commencez l’année l’aiguille à la main !

Maintenant, c’est à vous de compléter cette liste avec vos propres résolutions.

Léa Stansal se joint à moi pour vous souhaiter à toutes et à tous une merveilleuse année 2019, riche en beaux projets créatifs brodés et de partages.

et, n’oubliez pas : « Ici, sur ce blog, une petite brèche est ouverte sur le Monde de Léa, entrez, glanez, dégustez et partagez. »

A dimanche prochain, pour de nouvelles aventures.

Zonzon.

La neige ! La broder ? Oui, c’est de saison !

La neige : « forme de pluie cristalline se produisant lorsque la température descend en dessous de 0 degré. Les gouttes d’eau se transforment alors en flocons blancs et légers. »

Qui n’a pas rêvé de découvrir, au matin, les paysages environnants transformés et recouverts d’un manteau blanc. L’atmosphère, aussi, a changé ! Les bruits assourdis par la neige inspirent un sentiment de calme et de quiétude intemporelle.

La neige nous évoque des tons de blancs, des teintes atténuées, des paysages perdus sous un manteau de frimas. Mais aussi, elle peut nous éblouir avec ses éclats de blancs et ses scintillements d’étoiles.

La neige est le symbole de l’hiver qui enveloppe tout de sa blancheur ouatée. Elle est pleine de mystères et de beauté…

Après le succès de « Folle de turquoise » VOIR ICI, Léa Stansal vous propose un nouvel assortiment : « Folle de neige » PAR LA.

La neige Léa Stansal

Dans ce sachet, vous trouverez un assortiment d’une quinzaine de pièces différentes et de matières à broder dans des tons blancs neigeux.

Vous y découvrirez notamment une petite danseuse étoile de glace et des images de paysages enneigés. Elles sont imprimées sur un tissu léger en coton sur fond blanc. Elles sont de tailles et de motifs différents. Vous aurez donc la surprise de découvrir celles qui vous seront réservées.

Cet assortiment « Folle de neige » n’est pas un kit, il n’y a pas de modèle, ni d’explications. Ce sont de très belles matières qui viendront grossir votre boite aux trésors. Elles trouveront un jour leur place…

Léa nous donne quelques conseils pour bien utiliser ces beaux produits :

Certaines matières ne pourront pas passer dans le chas de votre aiguille, même la plus grosse ou bien ne pourront pas traverser le tissu sans s’abîmer. Alors choisissez sans hésiter le point Tournicoton. Il vous permettra d’évoquer facilement et avec beaucoup de réalisme les sols enneigés.

La neige Léa Stansal

C’est un coup de cœur ! Et pour un tout petit prix : 20 € au lieu de 40 €. Une promotion à ne pas manquer ! Prolongée jusqu’au 31 janvier 2019, compte tenu de son succès ! Mais attention : dans la limite des stocks disponibles.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Zonzon

Les couleurs, elles sont partout !

Les couleurs font le monde des hommes qui les cherchent, les recréent, les inventent.

Selon Michel Pastoureau, historien, anthropologue et spécialiste des couleurs, des images et des symboles :

Ce n’est pas un hasard si nous voyons rouge, rions jaune, devenons verts de peur, bleus de colère ou blancs comme un linge. Les couleurs ne sont pas anodines. Elles véhiculent des tabous, des préjugés auxquels nous obéissons sans le savoir, elles possèdent des sens cachés qui influencent notre environnement, nos comportements, notre langage, notre imaginaire. Les couleurs ont une histoire mouvementée qui raconte l’évolution des mentalités.

Les couleurs Léa Stansal

Pour Cosabeth Parriaud, artiste plasticienne textile, les couleurs sont aussi au centre de toute son attention et de son travail. C’est même l’élément le plus important car c’est ce que l’œil perçoit en premier.

Les couleurs Léa Stansal

Mais les choisir, les mélanger, les associer… c’est parfois bien difficile !

Pourtant la couleur cela s’apprend, nous dit Casabeth. Pour cela elle nous propose un stage à l’atelier de Léa Stansal de Joinville-le-Pont – 27 bis avenue du Parc (RER A – JOINVILLE LE PONT).

La vocation de ce stage n’est pas de changer le goût des stagiaires, mais d’étudier des règles simples basées sur l’équilibre des couleurs (harmonie objective) et qui vous aideront à mieux harmoniser vos tissus.
Vous enrichirez considérablement votre palette et composerez ainsi beaucoup plus facilement vos prochaines créations traditionnelles ou contemporaines.
Mes exercices sont proposés avec des tissus collés, pas de couture.

 Les couleurs Léa StansalGrâce à ce cours, vous apprendrez à classer les couleurs, à les harmoniser et les associer.

« L’harmonie n’a rien à voir avec l’accord de nuances dans une gamme unique. Elle peut reposer sur des contrastes. »

Vous ne regarderez plus vos tissus de la même façon !

Inscrivez-vous vite en adressant un mail directement à Casabeth : cosabeth.parriaud@gmail.com.

Pour découvrir le travail de Cosabeth, visitez son site internet ICI et son Facebook PAR LA.

C’est un cadeau à offrir ou à s’offrir.

Bonnes fêtes et bon dimanche.

 

Zonzon et le club des brodeuses font la fête.

Zonzon et le club des brodeuses ont déjà fêté la fin de l’année dans l’atelier de Léa Stansal à Joinville-le-Pont, près de Paris.

Le club, le connaissez-vous ? Qu’y fait-on ? Est-il fait pour vous ?

En premier lieu, vous avez acheté un kit complet, un kit starter ou un assortiment de matières sur le site boutiqueleastansal.com et vous n’osez pas commencer ?

Ou vous êtes une brodeuse débutante ? Vous rêvez d’apprendre la broderie d’embellissement, mais vous n’osez pas vous lancer ?

Vous êtes fan du Monde de Léa ?

Ou bien encore, vous êtes à la recherche d’un espace sympa pour échanger et parler broderie d’embellissement avec d’autres brodeuses et passer un très bon moment ?

Alors, le club est fait pour vous !

En 2019, pourquoi ne pas rejoindre Zonzon et le club ?

Pour vous en convaincre, voici quelques ouvrages réalisés par les « clubbeuses » à l’occasion des fêtes :

Sonia et le grand cerf :

Zonzon et le club Léa Stansal

Zonzon et le club Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elsa 11 ans et le branchage givré :

Zonzon et le club Léa Stansal

Zonzon et le club Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annick et la famille renard :

Zonzon et le club Léa Stansal

Zonzon et le club Léa Stansal

 

 

 

 

 

Si, vous aussi vous souhaitez rejoindre le club animé par Zonzon en 2019, c’est très simple :

Il suffit d’adresser un mail à Zonzon : blogazonzon@hotmail.fr et vous recevrez une fiche d’inscription et le programme.

Et pour celles qui ne me connaissent pas encore, j’ai été formée aux techniques de la broderie d’embellissement par Léa Stansal et j’ai le plaisir de rédiger tous les dimanches les articles de ce blog.

Je vous attends à l’atelier de Léa Stansal à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) pour vous faire découvrir une approche du travail textile qui vous permettra de découvrir les techniques et ainsi avancer plus vite en créativité, dans la bonne humeur et la convivialité !

Pour nous venir nous retrouver par les transports en commun : station Joinville-le-Pont (RER A à 25 minutes environ de Châtelet-Les-Halles), puis 13 minutes à pied. Voici le plan ICI.

Edwige et Maud et leur interprétation des branchages de fête :

Zonzon et le club Léa StansalZonzon et le club Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catherine et Astrid et les oiseaux :

Zonzon et le club Léa Stansal

Zonzon et le club Léa Stansal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les horaires : 10 h à 16 heures 30. Tarif : 40 € la journée.

Aucune obligation : vous pouvez librement réserver pour un ou plusieurs samedis. Ne tardez pas : les places sont limitées !

Enfin, toute l’actualité de Zonzon et le club des brodeuses de Léa Stansal sur ce blog !

A très bientôt.

Bon dimanche.