Suivre LéaStansal

Pour recevoir une notification lors de la parution de nos derniers articles

Thanks for subscribing!

Translation

Archives

Colorier de la Toile de Jouy, un jeu d’enfant !

Colorier de la Toile de Jouy, c’est très amusant ! Avec du fil et des rubans, bien sûr !

Aujourd’hui, on trouve la Toile Jouy partout, dans la mode comme dans la déco. Intemporelle, elle est reconnaissable entre mille ! Elle reflète le bon goût et le traditionnel savoir-faire à la française.

Ne dit-on pas qu’elle est la première bande dessinée de l’histoire !

Pour en savoir plus, visitez le site du musée de la Toile de Jouy PAR ICI.

A lire ou à relire notre précédent article intitulé : « Toile de Jouy, une histoire à broder » VOIR ICI.

Brodons de la Toile de Jouy

Léa Stansal aime colorier ces scénettes pittoresques depuis de nombreuses années. Ses choix s’arrêtent sur les toiles de Jouy vintage aux motifs délicats et bien dessinés.

Redécouvrons ses boites dans le livre « Boites à histoires » PAR LA édité en 2012, et comment Léa les brode et met en scène.

colorier de la toile de jouy

De nombreuses images à broder vintage à petit prix vous sont proposées VOIR ICI.

Quelques points suffisent pour réveiller le dessin et l’éclairer.

Dans la scénette évoquant la moisson, Léa a utilisé le ruban Mina VOIR ICI pour colorier les épis de blé, puis un brin de mouliné PAR LA pour les souligner. Quelques points de nœud en ruban tricotine Suave coloris bleu muscaris PAR ICI terminent le tableau.

Les fils à broder Laïna VOIR ICI sont ici indispensables pour broder la végétation.

Sur une autre face de la boîte, Léa a brodé avec les mêmes matières l’image du « petit village ».

colorier de la toile de jouy

Pour le tour de chaque face de la boîte, posez au point tournicoton du ruban Tulle VOIR ICI et quelques perles VOIR PAR LA.

Interprétez à votre façon le « petit village », sachet inspiration ICI, ICI et LA.

Colorier de la Toile de Jouy : un vrai bonheur. A vous de jouer !

Et n’oubliez pas, il est encore temps de profiter des BONNES AFFAIRES C’EST ICI.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Allons à la pêche… aux inspirations !

Allons à la pêche aux inspirations ! Voilà le programme que nous vous proposons pour ce dimanche de canicule !

Besoin d’un peu de fraîcheur ?

Il existe de nombreuses cartes postales anciennes sur ce thème. Pierre DESSONS, le mari de Léa, les affectionne et les collectionne. En voici quelques unes…

Laissons-nous être inspirées…

Un coup de cœur pour un petit prix pour une image, une breloque ou quelques matières inspirantes… et c’est le début d’un nouvel ouvrage.

De nombreuses Inspiration vous attendent ICI. Mais attention, elles sont en petites quantités !

Il y en a pour tous les goûts !

Le choix de Léa :

Léa a choisi le sachet Inspiration PAN PAR LA. Elle a réalisé la couverture d’un élégant carnet. Irrésistible, n’est-ce pas !

allons à la pêche aux inspirations
allons à la pêche aux inspirations

Quelques conseils :

Pour réaliser ce carnet, nous aurez besoin du sachet LES BASES / LES CARNETS VOIR ICI, du velours de soie PAR LA et d’une chute de gaze PAR ICI.

En premier lieu, montez un carnet en adaptant sa taille à celle de l’image (tuto VOIR ICI).

L’image doit bien sûr être encollée sur un coupon de toile à beurre avec de la colle en bombe repositionnable et temporaire. Cette opération est incontournable. Nous venons de recevoir un rouleau de toile à beurre. La boutique est donc réapprovisionnée VOIR ICI.

Puis, placez un coupon de molleton sous l’image. Faites quelques points avec une aiguillée de fil à broder Laïna PAR LA pour lui donner un peu de relief.

Ensuite, posez la sur une chute de gaze et sur le carnet. Fixez le tout avec quelques perles VOIR PAR LA. Sur le côté droit de l’image, brodez de la fantaisie M’Chou PAR ICI et du ruban Tulle PAR ICI, ensemble, au point de tournicoton.

Ce modèle est facile et spectaculaire.

Léa sur sa lancée a aussi réalisé un sac avec cette image.

Allons à la pêche aux inspirations
Allons à la pêche aux inspirations

Alors, qu’attendez vous pour aller à la pêche aux inspirations et aussi aux bonnes affaires ?

Allons à pêche aux bonnes affaires

En effet, il est encore temps d’en profiter ! VOIR PAR LA.

Retrouvez des lots à petits prix et des fins de série pour broder cet été.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Des plantes à broder, est-ce possible ?

Des plantes à broder pour embellir vos ouvrages, bien sûr que c’est possible !

les plantes à broder

Aujourd’hui, la broderie d’embellissement est le fruit des techniques d’autrefois mais avec les matières d’aujourd’hui. Elle utilise toutes sortes de techniques d’assemblage des tissus, et notamment la broderie au fil et au ruban.

Toutes sortes de fils, de rubans, de lacets et de tricotines fabriqués dans des matières nouvelles telles que le nylon, les viscoses, les intissés de polyamides ainsi que les laines à tricoter fantaisie plus ou moins synthétiques sont désormais facilement à disposition et pas seulement le célèbre et très ancien petit lacet ou ruban de soie.

Le monde des jouets offre également une mine d’objets à sortir de leur contexte enfantin pour les intégrer à son ouvrage.

Que de trésors à portée de main ! La possibilité de ces ajouts d’objets et d’images est importante, car elle nous ouvre une fenêtre sur l’air du temps et ancre résolument l’ouvrage réalisé dans son époque...

Extrait de l’interview de Paula KKatz-Zalc – page 9 du livre de Léa Stansal  « La broderie d’embellissement ou l’histoire fragmentée du photographe de Pitchipoï » PAR ICI. Une belle idée de lecture et de découverte pendant les vacances.

Pour en savoir plus sur la broderie d’embellissement VOIR ICI.

Sur ce modèle, de jeunes pousses PAR LA ont été fixées sur un cadre textile.

Plantes à broder V'la le Printemps Léa Stansal

Si vous souhaitez réaliser le cadre « V’la le printemps », un starter vous attend ICI.

Nous vous proposons dans la boutique diverses jeunes pousses. Faites votre choix PAR LA !

Comment fixer les plantes à broder ?

Rien de plus simple !

Prenez de la fantaisie M’Chou de coloris vert VOIR ICI et encollez la (faites plusieurs tours) autour du pied de la plate.

Le ruban M’Chou est particulièrement bien adapté pour cette opération. En effet, il a l’air fragile mais il cache bien son jeu. Il est étonnamment solide et résiste à toutes sortes de manipulations. Son aspect froncé y est sûrement pour beaucoup. 

Avec une aiguillée de fil à broder Laïna PAR LA et une aiguille fine à broder, faites plusieurs petits points pour fixer solidement la Fantaisie M’Chou sur votre ouvrage. La petite plante sera ainsi attachée et ne bougera plus ! Il n’est donc pas nécessaire de transpercer l’objet. Voilà pourquoi on parle de plantes à broder !

Les plantes à broder Léa Stansal

Avec cette technique simple et efficace, vous pourrez aussi fixer des fleurs artificielles, des jouets ou des animaux en volume… VOIR PAR ICI.

LES BONNES AFFAIRES DE LA BOUTIQUE :

Toujours en quête de bonnes affaires ? VOIR PAR LA.

Une petite marchande s’est installée devant l’atelier et propose du ruban A Tire d’Aile dans de merveilleuses couleurs à un prix irrésistible.

A Tire d'Aile Léa Stansal

A tire d’aile est une fine tricotine 100 % coton. Nombreux coloris – teinture maison. Elle imite parfaitement les plumes dans les ailes des oiseaux mais aussi le végétal.

A Tire d'Aille Ruban à broder Léa Stansal

Elle aime être travaillée au point de ruban. Pour ce faire, repiquez l’aiguille dans la tricotine avant de traverser le tissu. Ce geste aplatit la matière et laisse une boucle gracieuse pour réaliser toutes sortes de pétales. Si vous continuez à tirer sur l’aiguille – une aiguille à embellissement à bout pointu, bien sûr, PAR LA – la petite boucle formée va s’enfoncer et disparaître et le ruban va se placer avec une terminaison pointue, bien réaliste pour imiter les fleurs, les feuilles ou les feuillages.  

Essayer c’est l’adopter !

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Pâquerettes, je t’aime, un peu, beaucoup, à la folie…

Pâquerettes : mignonnes petites fleurs qui envahissent nos pairies à la belle saison et qui nous renvoient à notre enfance… et pour vous ?

N’avez-vous jamais effeuillé une pâquerette en répétant la ritournelle : « je t’aime, un peu, beaucoup… » ?

Pâquerettes Léa Stansal

Voilà un accroche-cœur rapidement et très facilement réalisé. Un atelier parfait à faire avec les enfants ou les petits enfants pendant cette période de vacances.

Quelques conseils pour réussir ce joli cœur

Vous aurez besoin du sachet Starter Inspiration « Brodons les pâquerettes » VOIR ICI et d’une chute de molleton rigide PAR LA.

En premier lieu, découpez dans le molleton rigide la forme du cœur le plus petit. Emballez-le avec le petit coupon de velours de soie teinture maison coloris vert PAR ICI contenu dans le sachet. Le velours de soie est très fluide. Pour le dompter et faciliter le travail, encollez-le préalablement avec de la colle temporaire en bombe.

Puis posez sur tout le pourtour du cœur des perles en grappes de différentes tailles « Belles mélangées » coloris verte prairie VOIR ICI.

Pour terminer, ajoutez bien sûr un bouquet de pâquerettes PAR LA.

Ce joli bouquet de fleurs en tissu fera toute la différence. Il peut également trouver sa place sur une cousette, un carnet… ou un cadre…

Retrouvez le tuto pour réaliser un cadre textile ovale ICI.

Pour ce modèle, placez sur un cadre en molleton rigide PAR LA emballé de tissu, un petit rossignol PAR ICI, un branchage perlé ICI, de la tarlatane coloris bleu PAR LA et des perles Belles mélangées « La Pie qui chante » VOIR ICI.

A vous de trouver sa place !

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Brodons des dahlias jaunes, comme le soleil de l’été

Brodons des dahlias avec le ruban si bien nommé Dahlia Pétale VOIR ICI.

Dahlia pétale est ainsi nommé car son toucher velouté et léger est celui d’un pétale. Le travailler est si spectaculaire et si facile que c’en est presque déroutant ! Ce ruban à broder est composé de la même matière (fort ressemblante au papier !) que le ruban Chiffon, mais en plus large. Sous un aspect fragile, il est solide et résistant, garde bien son volume tout en remplissant vite les surfaces.

Sous forme d’échevettes, il présente de légères variations d’épaisseur et de largeur et existe dans de nombreux coloris, résultats d’une teinture maison.

Léa vient de teindre ce ruban dans un coloris jaune soleil, les couleurs de l’été VOIR ICI.

Pour le mettre en valeur, nous vous proposons de réaliser une cousette aux dahlias jaunes.

brodons des dahlias Léa Stansal
brodons des dahlias Léa Stansal

Quelques conseils pour réaliser cette jolie cousette

Préparation de la broderie :

Déchirez un morceau de toile à matelas PAR ICI de 20 cm x 16 cm. Effilochez puis l’encollez-le sur un coupon de toile à beurre PAR LA.

Tracez deux lignes verticales à 7 cm des bords avec un crayon effaçable. Collez une bande de patchwork vintage (taille 4 cm x 17 cm) VOIR ICI.

Pour les dahlias, dessinez quatre cercles de 4 cm de diamètre avec en leur milieu un second cercle de 1 cm. Puis dessinez les rayons.

La broderie :

Avec un brin de Petite Araignée coloris rouge et blanc PAR ICI, brodez un point d’arête irrégulier autour de la bande de patchwork. Au bout des branches, réalisez un point de ruban avec le ruban Chiffon coloris vert VOIR ICI, puis une nervure au point lancé avec un brin de fil à broder Laïna coloris fluo PAR LA.

Avec le ruban Dahlia Coloris jaune soleil PAR LA, brodez les rayons au point de bouclette. Puis revenez sur chaque pétale avec un point de ruban.

brodons des dahlias Léa Stansal

Ensuite, réalisez des points lancés avec un brin au fil à broder Laïna coloris noir VOIR ICI sur les pétales. Avec trois brins d’Hortensia PAR LA d’une longueur de 10 cm environ, faîtes une rose ébouriffée. Retrouvez le tuto ICI.

brodons des dahlias Léa Stansal

Puis posez la au centre de la fleur. Fixez avec des perles de rocaille coloris noir (sachet La Pie qui chante PAR ICI) et un brin de fil à broder Laïna coloris noir.

brodons des dahlias Léa Stansal

L’intérieur de la cousette :

L’intérieur est réalisé avec le lainage coloris jaune vif VOIR ICI. Après avoir découpé des rectangles de différentes tailles, entourez les bords avec un point de surjet. Celui-ci est réalisé avec trois brins de fil à broder Laïna coloris fluo PAR LA de coloris différents (pris au hasard). Faites par endroit un deuxième tour avec un brin de fil à broder Laïna Fluo coloris jaune pour poser quelques perles de rocaille coloris noir.

A vos aiguilles,

Brodons des dahlias jaunes,

Bon dimanche.

Les fils à broder classiques, on les aime à la folie !

Les fils à broder classiques : vous en avez toutes dans nos tiroirs !

Mais savez-vous les reconnaître ?

Sont-ils en coton, laine, lin, soie ou en matières synthétiques ? Sont-ils simples ou composés de plusieurs fils ?

En premier lieu, le plus courant, celui que vous connaissez toutes : c’est le mouliné. Il a un aspect agréablement brillant. Peu retors et formé de 6 brins (coton), 12 ou même 24 brins (soie), faciles à séparer. On peut utiliser un brin seul ou plusieurs ensemble.

En second lieu, il y a le perlé. C’est un fil plus brillant que le mouliné, très retors et disponible en différentes grosseurs. Composé d’un seul fil indivisible, on le brode tel quel. Il ne se dédouble pas et la torsion imprimée au fil lui confère un aspect perlé. Il existe en différentes grosseurs.

Quels points de broderie choisir ?

La plupart des points utilisés pour la broderie d’embellissement conviennent : point lancé, point de bouclette, point d’arête, point d’épine…

Retrouvez ICI la galerie des points.

Folle de fils classiques : pour vous !

Pour vous permettre de les découvrir et de tes tester, la boutiqueleastansal.com vous propose une sélection de fils classiques. De plus notre sachet « Folle de fils classiques » est en PROMOTION ICI.

les fils à broder classiques boutiqueleastansal.com

Pour terrain de jeu, voici une image à broder originale signée Léa Stansal, imprimée sur un satin de coton très fin. Elle est inspirée d’un livre pour enfants d’avant-guerre. Elle a été retravaillée pour y ajouter le dessin de petites branches.

Cette image accompagnée de sa toile à beurre est prête à broder.

Elle est entourée d’un ensemble de fils à broder traditionnels. Il représente un fond de matières indispensables à posséder dans ses tiroirs, de quoi assurer les bases…

Numéro 1 :

Fil ficelle dorée VOIR ICI. Comme son nom l’indique, il nous fait penser à de la ficelle avec un petit reflet doré ou brillant en plus. Il peut se travailler de multiples manières mais il donne sa mesure avec les points d’arête ou d’épine qui imitent les circonvolutions des petites branches et des tiges. 

Numéro 2 :

Fin perlé de soie coloris changeant teinture maison PAR LA. Il se travaille si facilement que c’en est un plaisir ! Idéal pour réaliser des points d’arête qui maintiendront les coutures à la manière des « Crazy quilts » traditionnels, pour molletonner ou tout simplement pour broder…

Numéro 3 :

Fil rieur, fin et multicolore PAR ICI. Idéal pour souligner les nervures des feuilles ou les pistils des fleurs.

Numéro 4 :

Trois échevettes de Chaînette soyeuse VOIR ICI. Spécialement appréciées pour broder le crazy au point de bouclette, au point de nœud, au point de chausson, au point de feston et beaucoup d’autres…

Numéro 5 :

Fil en laine et coton mélangés Aubier VOIR PAR LA. Elle imite parfaitement les branches que vous broderez au point de tige.

Numéro 6 :

Coton perlé coloris rouge. Indispensable, il trouve partout à se placer ! Pour réaliser des points d’arête qui maintiendront les coutures à la manière des « Crazy quilts » traditionnels, pour molletonner ou pour broder la base d’une rose araignée…

Numéro 7 :

Mouliné de soie teinture maison, un classique incontournable !

Numéro 8 :

Une mèche de Laïna VOIR ICI. Soulignez vos broderies avec ce fil fin facile à broder, aux compositions mélangées et aux titrages divers. 

Numéro 9 :

Fil de lin avec de la tenue, coloris bleu canard mat. Un très beau classique.

Numéro 10 :

Fil à broder torsadé Petite Araignée coloris rose PAR LA. Il se travaille en un seul brin. Il donne sa mesure avec les points d’arête ou d’épine qui imitent les circonvolutions des petites branches et des tiges.  

Numéro 11 :

Fil de lin teinture maison brillant. Pourquoi ne pas réaliser des feuilles au point de feuille ?

Numéro 12 :

Fil coton mélangé : Arachnée coloris variant d’écru, à marron, gris, chocolat et noir VOIR ICI. Solide et très facile à utiliser, il est parfait pour broder les perles en grappes ou en paquets.

Conseil de Léa :

Il est important de choisir la bonne aiguille PAR LA. Privilégiez votre confort, c’est-à-dire l’aiguille qui vous permet de traverser le tissu avec aisance et qui laisse passer avec fluidité le fil dans le chas.

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Les intérieurs de cousette en vedette

Les intérieurs de cousette sont aussi importants que la couverture. Pour que votre cousette soit unique, il faut aussi prendre le temps de les travailler. Il ne faut pas les négliger, ils méritent toute votre attention !

En premier lieu, je vous rappelle ce qu’est une cousette : c’est un nécessaire de couture qui a la particularité d’être portatif et de petite taille. La cousette peut ainsi être facilement emportée partout.

Elle a la taille d’un carnet avec une couverture raide grâce au molleton rigide glissé à l’intérieur. Sa spécificité réside dans sa pliure qui est large et souple. Et cela afin de pouvoir accueillir des intérieurs épais.

Nous vous proposons PAR ICI, le patron des cousettes avec sa plaque de molleton rigide.

Retrouvez nos kits de cousette PAR ICI et un tuto PAR LA.

Pour réaliser les intérieurs, privilégiez les lainages plus épais et plus moelleux pour vos aiguilles.

Histoire de la vieille couverture chinée par Léa Stansal :

C’est dans un camion de déménagement que j’ai eu la chance de la dégoter…
Elle y avait passé quelques années, toujours prête à protéger les meubles, à amortir les chocs et autres menus services…
Le patron (probablement reconnaissant) ne fut pas enclin à me la céder.
Mais je sus être persuasive. Et heureusement que ce jour là, je trimbalais mon chariot à roulettes parce que… la vieille couverture en question… pesait le poids d’un âne mort… Perso je n’ai jamais traîné d’âne mort mais… bien emporté la couverture qui piquait et puait.

C’était une couverture si vieille qu’elle datait du temps où on les faisait bouillir pour les laver, à une époque où les traitements anti-feutrage n’existaient pas !
Une vieille couverture si résistante que les mites les plus voraces n’en sont pas venues à bout…
Une vieille couverture si méprisée qu’elle ne serait même pas proposée à la vente dans la plus modeste des brocantes !

Léa a tant aimé la broder, qu’il n’y en a plus ! Mais par le jeu et le long travail de teinture, découvrez nos bandes de lainage épais VOIR ICI.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

Conseils pour mettre les intérieurs en valeur :

Découpez des carrés ou des rectangles de tailles différentes dans du lainage épais. Puis brodez sur tout le pourtour des points de surjet ou de feston avec le fil à broder « Petite Araignée » ou « Grosse Araignée » VOIR ICI, ou avec deux brins de Laïna PAR ICI, ou bien encore du fil Fluo PAR ICI.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

Ensuite selon votre créativité, ajoutez des perles de rocaille et fantaisies, ou pourquoi pas des Murano PAR ICI. Fixez aussi des breloques originales petites ou grandes PAR LA, mais toujours sans modération. Et encore des objets insolites, comme des feuilles, herbes, ou baies et autres VOIR PAR LA.

Les intérieurs de cousette Léa Stansal

A vos aiguilles,

Bon dimanche.

Pinocchio et Gepetto inséparables pour toujours

Pinocchio, c’est le pantin de bois le plus célèbre. Son histoire est connue de tous.

Enfant, on vous a sûrement dit d’un air grave en agitant l’index : “Si tu mens, ton nez va s’allonger !” 

Ce dimanche, je vous propose de le broder. Osons cette petite touche décallée !

Vous trouverez PAR ICI de nombreuses vignettes qui trouveront facilement leur place dans vos ouvrages.

Regardez Léa a choisi d’appliquer des images de Pinocchio sur une pochette. C’est l’occasion de lire ou relire nos précédents articles ICI et LA.

Clin d’œil de Léa à Pinocchio:

Pinocchio Léa Stansal

Léa a cousu l’une de ces vignettes sur la casquette de son mari Pierre. Depuis il ne la quitte plus !

Elle a également réalisé un cœur textile en volume sur ce thème.

Inspirez-vous de ce modèle et réalisons le ensemble grâce au sachet Inspiration « Pinocchio et Gepetto » VOIR ICI.

Pinocchio et Gepetto Léa Stansal

Le broderie autour de la vignette Pinocchio et Gepetto

En premier lieu et grâce au sachet « Les bases : les cœurs » VOIR ICI, choisissez le patron du cœur le plus grand. Puis découpez deux exemplaires de celui-ci dans du molleton rigide PAR LA. Réservez.

Tracez sur le tissu de votre choix la forme du cœur afin de délimiter votre broderie. Encollez au dos de votre tissu un coupon de Toile à beurre PAR ICI.

Placez une chute de tissu aux motifs géométriques dans le triangle que forme le bas du cœur. Puis la vignette Pinocchio trouvera sa place au centre.

Fixez le tout en brodant des points lancés autour de la vignette avec un brin de fil à broder Petite Araignée coloris rouge et banc PAR LA.

Pinocchio et Gepetto Léa Stansal

Ensuite, brodez des branches au point d’arête, partant du centre du cœur vers les deux lobes. Choisissez le fil à broder Aubier (A) PAR LA, parfait pour imiter les tiges et les branches.

Ajoutez des feuilles en brodant des points de ruban avec le ruban tricotine A tire d’Aile coloris vert PAR ICI et une aiguille à embellissement à bout pointu VOIR PAR LA.

Enfin, posez des perles « Belles Mélangées – Baies de la Forêt » PAR ICI en grappes avec le fil Petite Araignée et une aiguille à perles VOIR PAR ICI. Terminez en réalisant des points lancés avec le même fil pour rattacher les feuilles aux branches.

Le montage du cœur :

Emballez le premier cœur avec du velours de soie PAR ICI.

Puis le second en plaçant la broderie réalisée ci-dessus, sans oublier d’y placer un peu de molleton souple au préalable.

Ensuite avec une aiguille fine longue plus-plus VOIR ICI, faites quelques points transperçant toutes les épaisseurs.

Conseil de Léa :

Décalez légèrement le cœur recouvert de velours par rapport à celui brodé. Cela permettra de voir le velours et apporter plus d’originalité à votre ouvrage.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Poches pochettes pour toutes les occasions

Poches pochettes : c’est en premier lieu le titre d’un livre de Léa Stansal VOIR ICI. ​

C’est aussi des petits sacs pas plus larges que vos doigts écartés et pas plus profonds qu’une poche. ​Juste ce qu’il faut pour y ranger son portable et quelques objets indispensables !​

Je vous dévoile aujourd’hui les secrets de Léa Stansal pour réaliser en quelques heures seulement une ​pochette originale. Elle ne vous quittera plus !​

Pour réussir ce défi, choisissez les coupons de tissu patchwork vintage que nous vous proposons PAR ICI. ​

Les tissus anciens sont marqués par le temps mais emprunts d’une grande poésie, comme les aime Léa Stansal.

Il existe aussi un kit comprenant tout le nécessaire pour réaliser une pochette fourre-tout prête à être embellie VOIR PAR LA.

poches pochettes Léa Stansal

Ce coupon est une bande constituée d’un ensemble de fines couches de toile en coton, matelassées ensemble à la main. ​Il vous suffira de la plier en deux pour former une pochette fourre-tout. Sa taille, une fois réalisée, est d’environ 15 cm de large sur 22 cm de hauteur.​

Ce n’est pas plus compliqué que cela !​​

Phase préparatoire :

​En premier lieu, avec une aiguillée de fil à broder Arachnée PAR ICI, faites un point de feston le long des deux côtés de la bande de patchwork.​ Ce fil a été choisi pour sa solidité et son coloris variant. Puis personnalisez votre pochette avant de réaliser son montage final.​​

Décoration de votre pochette pour la rendre personnelle et unique :

​Profitez de cet espace de créativité pour placer des broderies anciennes ou vos propres broderies ou bien encore des images de votre choix.​ C’est le moment d’utiliser les trésors qui vous collectionnez avec amour. ​Vous pouvez aussi choisir d’aller à la pêche aux inspirations sur le site de la boutiqueleastansal.com PAR ICI.​​

Voici un modèle réalisé par Léa Stansal :

Elle a choisi d’y appliquer l’image SUR SES PAS VOIR ICI, après l’avoir brodée bien sûr. Elle s’adapte particulièrement bien à la pochette fourre-tout.​

Retrouvez l’image SUR SES PAS seule PAR ICI en kit PAR LA. ​Pour fixer l’image, brodez un point d’arête avec une aiguillée de fil à broder Arachnée.

poches pochettes Léa Stansal

Ensuite, Léa a ajouté le personnage de Windy sur une fleur réalisée en laine feutrée et entourée de breloques. Ici des ciseaux de brodeuses, bien sûr PAR ICI.

Vous pouvez aussi remplacer le personnage par un animal ou d’autres objets insolites VOIR ICI.

​​Le Montage :​

Retrouvez le pas à pas ICI. Les deux côtés latéraux de votre poche pochette seront reliés sans difficulté grâce au point de feston réalisé. Posez en même temps des perles « Les belles mélangées » en grappes PAR LA.

A vos aiguilles.

Bon dimanche.

Roses ébouriffées et hortensia, une bien jolie rencontre

Roses ébouriffées au programme de ce dimanche pour fêter toutes les mamans.

Ce modèle est l’un des « classiques » de Léa Stansal VOIR ICI.

La semaine dernière PAR ICI, nous avons retrouvé les roses ébouriffées sur un cœur construit autour du sachet Inspiration « Brodons une broderie ancienne » C’EST ICI.

La matière fantaisie à broder utilisée porte de nom évocateur d’Hortensia VOIR ICI.

En effet, c’est une mèche de fils – que l’on nomme techniquement une âme – sur laquelle est entremêlée une seconde matière de façon ébouriffée. Ici, c’est un ruban plus ou moins large en matière synthétique qui imite le papier.

Cela ne vous rappelle-t-il pas une autre matière ? Oui bien sûr ! le ruban Chiffon PAR ICI, ou Dahlia PAR LA.

Comment réaliser une rose ébouriffée en 2 ou 3 tours de doigts

Commencez par choisir un ou plusieurs brins dans la mèche de fils fantaisie Hortensia, d’une ou plusieurs couleurs. Puis enroulez-les plusieurs fois autour de votre doigt. Coupez. Ensuite, placez votre fleur sur votre broderie et attachez-la au tissu en faisant quelques petits points serrés avec une aiguillée de fil à broder Laïna VOIR ICI ou Fluo PAR LA. Utilisez une aiguille fine à perles C’EST ICI. Attention à laisser au centre un espace pour y poser des baguettes C’EST ICI avec une perle de rocaille à chaque extrémité – façon groseille.

roses ébouriffées Hortensia Léa Stansal

C’est un jeu d’enfant, n’est-ce-pas ?

Conseils de Léa pour mettre les roses en scène

Choisissez un tissu de fond dans les verts. Encollez le sur un coupon de toile à beurre PAR ICI avec de la colle repositionnable en bombe.

Brodez plusieurs roses ébouriffées comme expliqué ci-dessus. Espacez les de deux ou trois centimètres environ.

Découpez les, en commençant par le tissu de fond, puis la toile à beurre. Effilochez cette dernière.

Ensuite placez vos roses ébouriffées sur votre ouvrage selon votre créativité. Fixez les en posant les perles baguettes au centre.

roses ébouriffées Léa Stansal

Léa a choisi d’embellir un cœur réalisé avec le patron des bases : les cœurs ICI découpé dans une plaque de molleton rigide. Il est habillé de tissu vintage Esprit XVIIIème VOIR ICI et entouré de perles YA-D’LA JOIE PAR LA.

A vos aiguilles.

Bon dimanche,

Bonne fêtes à toutes les mamans.